Christine Marsan

Chroniqueuse - Rubrique Mutations sociales et nouvelles solidarités

Christine Marsan est psycho-sociologue (DEA Psychologie sociale), chercheur indépendant, consultante en accompagnement aux changements, aux mutations, son travail consiste à faciliter les transformations : être capable de porter, gérer et être co-acteur de la transition de la société actuelle.

Christine a passé plus de vingt ans à étudier et comprendre le fonctionnement humain en travaillant sur deux axes majeurs
- les rouages et les méandres de la violence, de l’agressivité, et des conflits, ce qui l’a conduit vers la paix. Elle considère que les valeurs de paix sont nécessaires pour réaliser les coopérations indispensables à la gestion des problématiques liées à la mondialisation.
- la compréhension de notre société en mutation pour opérer les changements qu'impose la complexité que nous avons co-créée.

De manière aujourd'hui à aider les personnes, les collectifs et les entreprises à changer, concrètement et en profondeur, pour être en capacité de porter, gérer et être co-acteur de la transition de la société actuelle. Cela se traduit dans sa pratique quotidienne auprès des entreprises (accompagnement au changement, coaching d'équipe) et des individus (thérapie et coaching), et aussi par des articles, essais, ouvrages professionnels et romans. Sa contribution est de participer à la prise de conscience du changement majeur de civilisation que nous vivons et de fournir à la fois un cadre de pensée pour comprendre ces mutations et aussi des modalités pratiques pour opérer les transformations significatives.

Repenser les collaborations humaines, le respect des cultures et de la diversité est une évidence qui lui est venue alors qu'elle réalisait un doctorat de psychologie sociale sur l'interculturalité auprès de grandes entreprises (Airbus Industrie, Siemens, Valéo). Après avoir passé plusieurs années à comprendre et identifier les rouages du mal, des violences, de l'agressivité et des conflits, associant une pratique interculturelle, Christine Marsan s'intéresse désormais aux mécanismes de la rencontre avec autrui, que ce soit une autre personne ou une autre culture avec une question : comment parvenir à accepter l'autre dans son irréductible altérité? Elle pense que les éléments de réponse à cette question apporteront des contributions significatives aux applications des actions pour la paix.

Passer de la violence à la paix implique un changement de valeurs, de représentations, d'attitudes et de comportements. C'est une des motivations qui a attiré Christine Marsan à s'intéresser aux mécanismes du changement, individuel et collectif. Son expérience auprès des individus (thérapie et coaching) et auprès des organisations (situations de crise, de conflits, de violence et aussi d'accompagnement au changement, développement de culture d'innovation, d'organisation apprenante ou d'intelligence collective) l'ont conduite vers la mutation. Elle porte un regard pluridisciplinaire (anthropologie, psychologie, sociologie, philosophie) pour envisager des réponses aux profondes métamorphoses auxquelles le monde est convoqué. Elle pense que nous sommes contemporains d'une période de mutation fascinante emprunte de chaos et d'espoir, d'initiatives comme de destructions mêlées.

Elle est aussi écrivain et essayiste et anime de nombreuses conférences dans le monde entier.

informationSon site : www.christinemarsan.org (site écrivain)