Actualités en bref

Les émissions des bâtiments européens devront être réduites de 80 à 95% d’ici à 2050

rénovation énergétique des bâtiments
Le Parlement européen a voté ce 17 avril l'adoption de la directive révisée sur la performance énergétique des bâtiments. En vertu de la directive existante de 2010, tous les nouveaux bâtiments devront être à consommation énergétique quasi nulle au 31 décembre 2020 (bâtiments publics au 31 décembre 2018).
 
Les pays de l'UE doivent également établir des exigences minimales de performance énergétique pour les nouveaux bâtiments, pour la rénovation des bâtiments existants et pour le remplacement d'éléments de construction. L'Europe se donne ainsi des objectifs à long terme, avec la réduction des émissions des bâtiments de 80 à 95% d'ici 2050, par rapport à 1990.
 
En France, le bâtiment représente 44% de l'énergie consommée. Comme l'évoque Yannick Ainouche dans Demain nos logements, « Les logements vertueux pèsent actuellement pour moins de 5% dans le bâti hexagonal. Et le renouvellement naturel du parc ne suffira pas : avec le taux actuel de renouvellement du parc (moins de 1%), il faudrait plus d'un siècle. » ...
 
La directive promeut également l'électromobilité en exigeant pour tous les nouveaux bâtiments à usage non résidentiel, l'installation d'au moins un point de recharge pour les véhicules électriques et l'infrastructure de raccordement, par cinq places de stationnement. Idem pour ceux faisant l'objet de rénovations importantes, comptant plus de dix emplacements.