Actualités en bref

Lancement du Grand Prix National de l’Ingénierie 2018

Grand Prix National de l’Ingénierie
Le Grand Prix National de l’Ingénierie – GPNI – récompense, chaque année depuis 2006, une équipe ayant concouru à la conception, soit d’un produit soit d’un projet remarquable dans le domaine de l’industrie ou de la construction. Ce grand prix a pour but de mettre en lumière l’ingénierie française dans toute sa diversité et ses composantes et de valoriser ainsi la valeur ajoutée de la prestation intellectuelle d’ingénierie, notamment en termes de recherche et développement et innovation, ainsi que son impact économique et social.
 
Ce concours est lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires (conseil général de l'Environnement et du Développement durable –  CGEDD) et par le ministère de l'Economie et des Finances (Direction générale des entreprises – DGE), en partenariat avec Syntec-Ingénierie et en association avec le groupe Le Moniteur. 
 
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 6 juin 2018 à 12h00.
Le projet récompensé sera au stade du concept, en cours de réalisation ou achevé. Les candidatures seront appréciées au regard des critères suivants :
•             l'inventivité, la technologie ou l'innovation déployée ;
•             la pluridisciplinarité de l’équipe et sa capacité d’intégration des outils, des méthodes et des compétences ;
•             l'apport spécifique de la fonction ingénierie à la faisabilité technico-économique du projet ;
•             l’intégration des composantes du développement durable dans l’ingénierie du projet.
 
Anne-Marie LEVRAUT, vice-présidente du conseil général de l'Environnement et du Développement durable, assure la présidence du jury.
 
Le Grand Prix National de l’Ingénierie sera remis le jeudi 25 octobre 2018 lors du Meet’Ingé, événement mêlant professionnels, donneurs d’ordres et grand public.
 
Les équipes de SETEC et de Renzo Piano Building Workshop (RPBW) ont été récompensées du Grand Prix 2017 pour le nouveau Tribunal de Paris. Conçu pour symboliser une justice transparente, sobre et ordonnée, le bâtiment de 170 000 m2 est entièrement revêtu d’une façade cristalline, équipée de panneaux photovoltaïques. Il comprend un élancement vertical exceptionnel de 1/17e pour une hauteur de 160 m de haut. Pour construire un tel « bâtiment-tranche », il a fallu une conception visionnaire avec une division en trois blocs verticaux par des joints de dilatation, un élargissement des noyaux dans la partie basse pour retrouver de l’inertie, des études de vents poussés ou encore l’invention de clés de cisaillement à trois niveaux pour garantir l’homogénéité des déplacements transversaux.

LIRE DANS UP' : Renzo Piano passe de Beaubourg au Tribunal

Le prix Industrie et Conseil en Technologies du Grand Prix National de l’Ingénierie a été décerné en 2017 à Alain Baudry et son équipe du consortium ENGAGE pour le projet ITER de Caradache : construction et innovation de la plate-forme. Lancé il y a plusieurs années à Cadarache, le projet expérimental entend développer une nouvelle source d’énergie, sûre et durable. Il repose sur la création d’une centrale d’un nouveau genre : un projet totalement conçu sous maquette numérique « 3D as master », un système d’isolement antisismique exceptionnel (493 appuis antisismiques rien que pour le Tokamak, réacteur de 30 mètres de haut pesant 25 000 tonnes), la mise en œuvre de masses de charpentes métalliques hors normes ou encore le développement de bétons spéciaux.
 
Le règlement du concours 2018 est disponible sur :
 
 
 
Image d’entête : Grand Prix National de l’Ingénierie 2014 : la Philharmonie de Paris, conçue par les Ateliers Jean Nouvel, remporté par Hervé Maurer et Pierre Bock d’Egis - Prix Construction et Aménagement.