Actualités en bref

Appel à projet GreenTech Verte

green tech
Le ministère de la Transition écologique et solidaire lance un appel GreenTech Verte à destination des startups portant des projets dans le domaine de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la gestion des risques, du bâtiment et de la ville durable, des transports efficients et propres, de l'économie circulaire, de la santé-environnement, de l'eau, de la biodiversité et de la finance verte. Vous avez jusqu'au 20 septembre pour candidater afin d'obtenir le Label GreenTech Verte et de bénéficier de leur offre d'incubation.
 
Initiée par le ministère, la GreenTech verte a vocation à développer de nouveaux usages et services pour les citoyens grâce à l’exploitation de données ouvertes et aux outils numériques. À la confluence du numérique et de la transition écologique, la démarche GreenTech verte a permis l’émergence d’une communauté de valeurs. Alors que les réseaux intelligents, l’ouverture et le partage des données amorcent un nouveau modèle de développement, accélérateur d’innovations technologiques, créateur de richesses et d’emplois, la communauté de la GreenTech verte, est une nouvelle manière de faire du collectif pour progresser vers les objectifs de développement durable.
 
En deux ans, l'initiative GreenTech verte s'est fortement développée sur les différentes thématiques des ministères de la transition écologique et solidaire et de la cohésion des territoires et s'est déployée de manière agile sur le territoire par l'accompagnement des innovateurs, ainsi que par l'organisation d'événements visant à la promotion des innovations et de l'usage du numérique au service des politiques ministérielles.
Lors du Meet'Up des startups de la GreenTech verte, le 7 juin 2018, le ministère a souhaité poursuivre le soutien aux innovateurs en lançant un nouvel appel à manifestation d'intérêt.
 
Cet appel vise à sélectionner les projets les plus prometteurs pour mettre en œuvre les politiques du pôle ministériel (plan climat, french mobility, E+C-...), se distinguant par leur ambition environnementale, leur faisabilité, leur réalisme économique et leur degré d'innovation. Il concerne tous les projets dans les domaines suivants : efficacité énergétique, énergies renouvelables, gestion des risques, bâtiment et ville durable, transports efficients et propres, économie circulaire, santé-environnement, eau et biodiversité, finance verte.
 
Le constat est avéré : même les meilleurs projets rencontrent, notamment en phase d'amorçage, des difficultés à obtenir l'attention des décideurs, investisseurs ou acheteurs, en particulier publics. Délivré par un panel d'experts issus de différentes directions ministérielles, des opérateurs de l'État et de personnalités qualifiées, ce label permet d'attester du sérieux et du caractère prometteur du projet d'innovation verte ayant donné lieu à une première preuve de concept.
 
Le label donnera aux lauréats le droit de bénéficier, s'ils le souhaitent, de tout ou partie de l'offre d'accompagnement proposée par le ministère dans le cadre de la GreenTech verte. Deux phases de sélection seront organisées par an, l'une de juin à septembre et l'autre de décembre à février.
 
Télécharger le dossier de candidature de l’appel à manifestation d’intérêt