Actualités en bref

Les candidatures pour l’édition Génération climat 2019 sont ouvertes

climat
Une semaine avant le début de la COP24, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) et le FORIM mettent un coup de projecteur sur les lauréats du programme Génération Climat 2018 et lancent les inscriptions pour sa prochaine session qui propose aux jeunes âgés de 15 à 35 ans un parcours d’engagement pour devenir un véritable acteur de changement.
 
En deux ans, 63 projets soutenus, 200 jeunes récompensés, 170 000 € attribués
Sensibiliser les jeunes aux enjeux du changement climatique et aux inégalités qui en découlent, les inciter à devenir acteurs des solidarités et les accompagner dans la définition et la mise en œuvre de leurs projets en France ou à l’étranger, tels étaient les objectifs des cofondateurs du programme Génération Climat : la Fondation pour la Nature et l’Homme créée par Nicolas Hulot (FNH) et le Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (FORIM).
 
Saad, Floyd, Paul, Bulent, Lucie, Sory, et près de 200 autres jeunes âgés de 15 à 35 ans, venant de tous horizons, ont ainsi pu bénéficier du soutien du programme depuis sa création il y a deux ans. Au total ce sont 63 projets qui ont été retenus dans le cadre de Génération Climat et une dotation globale de près 170 000 euros qui a été attribuée à des jeunes animés par la même volonté de changer les choses. La preuve que l’engagement citoyen pour lutter contre les changements climatiques peut aussi rimer avec mixité sociale, culturelle ou ethnique.
 
Changements climatiques et inégalités inspirent les jeunes de Génération climat
Les jeunes ont un rôle primordial à jouer dans l’action contre le changement climatique. Après tout, c’est leur avenir qui est actuellement en jeu. C’est ce qu’ont très bien compris les jeunes, qui ont choisi de s’engager en intégrant le programme Génération Climat ; ils ont fait de la lutte pour le climat et pour les solidarités leur cheval de bataille. En deux ans, ce sont plus de 200 jeunes qui ont pu réaliser leurs projets grâce aux trois dispositifs de soutien du programme :
 
A travers le dispositif « Agir en France » destiné aux jeunes voulant agir dans le pays, ce sont 39 actions qui ont été récompensées à hauteur de près de 38 000€. Parmi les projets soutenus, celui de Paul et Elsa, deux étudiants lillois qui ont mis le concept d’économie circulaire au cœur des campus universitaires pour régler le problème très concret des déménagements étudiants.
 Autres lauréats, Levent et Bulent ont, eux, décidé de créer une plateforme citoyenne qui donne aux consommateurs l’opportunité d’agir individuellement et collectivement pour inciter les marques à adopter des pratiques plus éthiques et plus durables.
 
Le dispositif « Agir à l’international », ouvert aux jeunes qui portent un projet de lutte contre les changements climatiques et de solidarité internationale à l’étranger, a permis de soutenir 13 projets concrétisés  grâce à des financements de plus de 113 000€. Parmi eux : Saad a et son projet d’installation photovoltaïque en Afrique, dans des endroits où, en l’absence de réseau électrique, aucun raccordement n’est possible, au risque de mettre la santé de certains habitants en péril. Alexandre, lui, a pu mettre en place des ateliers d’auto-construction de cuiseurs et de séchoirs solaires au Chili permettant, entre autres, aux familles isolées et démunies de conserver une nourriture consommable toute l’année, plus saine et plus variée avec à la clé moins de problèmes d’intoxication et de sous-alimentation.
 
Enfin, le dispositif, « Agir en service civique », qui offre quant à lui la possibilité de réaliser son projet dans le cadre d’une mission de service civique de six mois, en France et/ou à l’international, a récompensé 11 projets de missions financées à hauteur de 16 500€. Lucie, en mission de service civique au Sénégal a ainsi décidé de créer une web-série sur les déplacés climatiques. Face caméra, les témoignages font de l’urgence climatique et de la crise actuelle de l’accueil des migrants une réalité indéniable.
 
2500 Jeunes sensibilisés aux problématiques socio-environnementales depuis la création du programme
 
En deux ans d’existence, le programme Génération Climat a permis de soutenir 63 projets qui ont pu se concrétiser grâce à des financements à hauteur de 170 000 €. De plus, grâce aux 94 activités de sensibilisation et d’accompagnement que le programme Génération Climat a permis partout dans le monde en 2017 et 2018, ce sont quasiment plus de 2500 jeunes qui ont été sensibilisés aux enjeux socio-environnementaux. De quoi faire des émules et inspirer de nombreux autres jeunes décidés à devenir les acteurs de changement.
 
« L’appui du programme Génération Climat a permis d’apporter une crédibilité et un soutien financier notoires pour la réalisation de nos actions, souligne Laura Gauvrit, co-fondatrice du Collectif Démarqué. Génération Climat a conduit à la pérennisation du Collectif. Nous avons ainsi pu mener sereinement plusieurs de nos actions prévues et nous prévoyons d’en réaliser de nouvelles au cours de l’année 2018. »
 
« A travers notre projet, j’ai constaté que les rencontres avec tous ces publics de différents profils m’ont beaucoup marqué, explique Salomé Cazès de l’association Climat tous concernés. Génération Climat m’a permis aujourd’hui d’envisager plus largement un engagement plus fort et davantage de projets liés à l’environnement auprès de publics précis tels que les personnes en situation de handicap. »
 
Pour participer à la prochaine session de jury, les 15-35 ans peuvent s’inscrire dès à présent et jusqu’au 31 janvier 2019 sur www.generation-climat.org