Actualités en bref

Loi économie circulaire : Dix propositions de l'INEC

économie circulaire
L’année 2019, décisive pour l’économie circulaire, sera marquée par l’adoption de la loi économie circulaire, transposant les nouvelles directives européennes et mettant en œuvre les mesures de la Feuille de route pour l’économie circulaire. À ce titre, l’Institut National de l’Économie Circulaire (INEC) a invité ses membres et de nombreux parlementaires ce mercredi 3 Avril à l’occasion de la révélation des 10 Propositions faites par l’Institut pour la loi économie circulaire.
 
Face à un modèle de production et de consommation linéaire reposant sur le principe obsolète de l’abondance des ressources naturelles, une prise de conscience collective s’opère sur la nécessité d’une transition vers un nouveau modèle. Il est donc nécessaire de réduire au maximum la consommation de matières premières vierges, et d’optimiser l’utilisation de celles déjà présentes dans notre système socioéconomique, tout en continuant à créer de la richesse. Ces constatations confirment l’urgence d’une transition vers un modèle sobre et efficient dans l’utilisation des ressources, l'économie circulaire.
Dans le cadre de l'adoption de la loi économie circulaire, l’Institut National de l'Économie Circulaire (INEC) propose 10 mesures pour concrétiser l’objectif de passer d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, positif sur un plan social, économique et environnemental. Pour cela, il convient d’agir sur les quatre leviers de l’action publique dans une trajectoire partagée : La formation, l’incitation, la réglementation et la fiscalité.
 
 
Ces 10 mesures, portées auprès des pouvoirs publics, auront pour objectif de concrétiser le passage d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, positif sur un plan social, économique et environnemental. Dans cet objectif, l’INEC a appuyé sa réflexion sur la contribution de ses membres, constituant un tissu d’acteurs représentatif de l’ensemble de la société française ; entreprises, collectivités, associations, universités, etc. Sa mission est de fédérer l’ensemble des acteurs publics et privés pour promouvoir l’économie circulaire et accélérer sa mise en œuvre.