Close

Le transhumanisme face à la question sociale

L'Association Française Transhumaniste - Technoprog, le Groupe Traces (ESPCI Paris-Tech) et l’association fiXience vous invitent, les 20, 21 et 22 novembre 2014 au colloque :
TransVision 2014 - Le transhumanisme face à la question sociale.

TransVision2014 est un colloque international sur le thème du transhumanisme face à la question sociale. Celui-ci sera le premier de ce niveau, à se tenir en France (Paris), rassemblant des représentants parmi les plus éminents du mouvement transhumaniste international et certains de leurs contradicteurs, ainsi que des théoriciens et acteurs qui, d’une manière générale, s’interrogent sur les nouveaux modes de production et d’application des technologies à l’être humain.

Pourquoi un tel colloque ?

Le colloque aura pour but de faire réfléchir aux multiples façons par lesquelles les progressions technologiques en convergence susceptibles de permettre une « augmentation/amélioration humaine » peuvent en même temps être mises au service de la justice sociale. Dans la quasi-totalité des conférences internationales qui ont lieu jusqu’à présent autour du transhumanisme, cette question n’a jamais été posée frontalement, elle n’a jamais été la question centrale, d'où l'intérêt de cette rencontre qui se tiendra les 20, 21 et 22 novembre 2014 à Paris. Plus largement, il s’agit d’initier une mise en débat de ces évolutions et de leurs implications sociétales en associant, outre des spécialistes du domaine, le grand public concerné par ces questions.

Quelles attentes pour les partenaires ?

Technoprog souhaite en priorité convaincre divers spécialistes de venir nous dire en quoi, selon leur approche spécifique, une évolution transhumaniste pourrait améliorer les équilibres sociaux. La question est donc transversale à tous les domaines scientifiques. En quoi les nanotechnologies, les biotechnologies, les sciences de l’information, la robotique, les sciences cognitives peuvent-elles contribuer à créer du lien social ?

Le Groupe Traces et l’association fiXience, partenaires de l’événement, souhaitent inscrire ce colloque dans une réflexion large et partagée, en fournissant des clés de lecture des enjeux sociaux et éthiques soulevés par la vision transhumaniste. Dans la lignée du mot d’ordre de “mettre la science en culture”, Traces et fiXience ont la volonté de placer la thématique du colloque au sein d’un débat public qui ne serait pas réservé qu’aux seuls “experts”. Les évolutions préconisées par les transhumanistes étant de nature à modifier en profondeur les fondements de la nature humaine et du lien social, elles ne sauraient être prises au sérieux en dehors d’une concertation large dont chacun serait à même de saisir les implications à court, moyen et long termes. Il ne s’agira pas, pour autant, de “vulgariser” le transhumanisme, mais d’en expliciter de façon claire les tenants et aboutissants, permettant aux citoyens de se saisir de ces questions et, partant, d’être à même de faire des choix informés sur l’avenir de nos sociétés technologisées.

Il est donc également question d’interroger le transhumanisme, de le mettre éventuellement devant ses responsabilités, voire devant ses contradictions. Pour cette raison, les organisateurs souhaitent aussi donner la parole à ceux qui pointent du doigt les risques d’aggravation des inégalités ou de déséquilibres sociaux de tous ordres.

Des projets originaux

L'association fiXience a décidé d’apporter son soutien en proposant une dimension originale et interactive au colloque, avec présente l’idée d'ouvrir le champ des réflexions par le biais artistique et de plonger le public dans un imaginaire, un "possible".
Un concours étudiants est lancé sur la thématique " La transhumanisme face à la question sociale", concours qui encourage les étudiants aux approches pluridisciplinaire et artistique, voir l’Appel à projet. fiXience proposera également une projection-débat du film documentaire "Ces sourds qui ne veulent pas entendre", abordant la question de l’implant cochléaire, implant qui permet aux sourds de retrouver en partie l'audition, et son accueil parfois surprenant par la communauté sourde.

Les Intervenants

Francesco PAOLO Adorno (philosophe, Université de Salerne), Laurent Alexandre (génomique, DNA Vision), Sylvie Allouche (Philosophie des sciences, Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, Paris), Miguel Benasayag (Philosophe), Thierry Berthier (mathématicien, maître de conférence, université de Limoges), Jean-Michel Besnier (philosophe, Paris IV Sorbonne), Vincent Billard (Philosophe), Didier Coeurnelle (Spécialiste international des questions de longévité, co-président de HEALES (Healthy Life Extension Society), Porte parole de l’AFT-Technoprog), Angélique Del Rey (Philosophe), Gabriel Dorthe (Philosophe, UNIL Lausanne), Guillaume Dumas (Ingénieur centralien, docteur en neurosciences cognitives), Olivier Goulet (artiste transmédia), Aubrey de Grey (gérontologue biomédical, SENS), James Hughes (sociologue, Trinity college university, Hartford), Marina Maestrutti (sociologue, Paris I Sorbonne), Xavier Pavie (directeur de l’ESSEC-ISIS), Miroslav Radman (biologiste cellulaire, Hôpital Necker, Paris VII), Anders Sandberg (philosophe, Future of Humanity Institute d’Oxford), Rémi Sussan (journasliste, InternetActu), Amon Twyman (philosophe, WAVE), Natasha Vita-More (présidente de Humanity+, professeure à l’University of Advancing Technology), David Wood (co-fondateur de Symbian, London Futurists, Humanity+).

Les organisateurs : Technoprog, fiXience, Traces

L’Association Française Transhumaniste - Technoprog interpelle la société sur les questionnements relatifs aux mutations actuelles de la condition biologique et sociale de l’humain. Son objectif est d’améliorer cette condition, notamment en allongeant radicalement la durée de vie en bonne santé. Elle cherche à promouvoir les technologies qui permettent ces transformations tout en prônant une préservation des équilibres environnementaux, une attention aux risques sanitaires, le tout dans un soucis de justice sociale.

fiXience a décidé d’apporter son soutien en proposant une dimension originale et interactive au colloque, avec présente l’idée d'ouvrir le champ des réflexions par le biais artistique et de plonger le public dans un imaginaire, un "possible". Un concours étudiants est lancé sur la thématique " La transhumanisme face à la question sociale", concours qui encourage les étudiants aux approches pluridisciplinaire et artistique, voir l’Appel à projet. fiXience proposera également une projection-débat du film...

L’association Traces (Théories et Réflexions sur l’Apprendre, la Communication et l’Éducation Scientifiques), partenaire à part entière, souhaite faire de ce colloque le point de départ d’une réflexion partagée, incluant les citoyens concernés, sur les enjeux du transhumanisme et sur ses impacts sociétaux et éthiques. L’objectif étant de permettre aux publics de se saisir de ces questions, de clarifier leur opinion et de s’interroger sur le mouvement transhumaniste. Enfin, Traces mettra gracieusement à disposition les locaux de l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI ParisTech et ses moyens techniques.

Programme complet

Inscription au colloque

Lieu : Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, Amphithéâtre Langevin - 10 rue Vauquelin, 75005 PARIS

Informations complémentaires