Close

Futur en Seine se tournerait vers plus d'humain pour l'édition 2015

Pour son édition 2015, Futur en Seine souhaite faire dialoguer humain et technologie. Pour assurer la programmation des grandes conférences, le festival fait appel à Eric Scherer, directeur de la prospective chez France Télévisions et professionnel des médias depuis plus de 25 ans.

Une question animera les débats de la sixième édition de Futur en Seine : comment le numérique peut-il répondre aux grands challenges sociétaux – emploi, santé, environnement, éducation… ? La programmation s’organisera en trois tracks thématiques - business, technologie, climat. Futur de l’entreprise et leaders de demain, technologies du futur, futur durable : interrogeons notre avenir commun par la force de la démonstration plutôt que par le discours. « Demo or die ! » pourrait être le cri de ralliement de Futur en Seine qui depuis sa création met en avant les prototypes pour tester des solutions auprès des utilisateurs franciliens et susciter leur feedback.

Comment vont-ils donc s'y prendre pour changer l'image du tout techno de ce festival dédié depuis sa création aux dernières innovations numériques françaises et internationales ? Eric Scherer est connu pour son talent de décrypteur de l’actualité numérique. Sur son blog Meta-media, il analyse au quotidien les tendances internationales en matière d’innovation et partage sa vision du futur. Comme une invitation à étendre son champ d’action, Futur en Seine lui propose de transposer son expertise en matière de curation de contenus en ligne à un rôle de curator IRL à l’échelle de l’édition 2015 du festival.

En donnant un fil rouge à la programmation, Eric Scherer souhaite inviter le public à se questionner sur la manière dont l’humain et la technologie dialoguent à différentes échelles : celle de l’individu, de la société et de la nature. Le festival explorera les transformations que traversent les domaines de la santé, de l’éducation, de la ville ou encore du climat.

Avec la Conférence climat de Paris (COP21) de décembre 2015 en ligne de mire et quelques jours avant le grand concert mondial pour le climat, le Festival fera écho aux débats et deviendra un lieu central pour questionner ce que l’innovation numérique peut faire pour notre environnement et aider à déboucher sur un accord ambitieux fin 2015.

Bien que tech-friendly, Eric Scherer garde un œil critique sur l’innovation : reprenant à son compte la notion de pharmakon de Bernard Stiegler, il aborde le numérique tant comme remède que comme poison, un outil qui permet de prendre soin, mais dont il faut aussi prendre soin.
Son programme de conférence veillera à montrer toute l’ambivalence de la technologie, à la fois progrès et parfois menace sur nos libertés.

Pour la 6ème édition, le festival se déroulera du 11 au 21 juin 2015 dans toute l’Île-de-France, le Village des Innovations de Futur en Seine sera installé au cœur du quartier des Arts et Métiers entre le CNAM, la Gaité Lyrique et le square Emile Chautemps, pendant 4 jours de rencontres, de conférences, d’ateliers, de business, d’exposition dédiés à l’innovation et la transformation numérique. Le festival se déploiera ensuite sur l’ensemble du territoire francilien jusqu'au 21 juin.