Close

Journée Conférences 1.618 : "Sourcing et filières responsables”

événements innovation

Trois conférences, 15 intervenants pour une journée exceptionnelle le 2 avril 2015 organisée par 1.618. Au cœur de Paris, dans l’Atrium Saint-Honoré totalement aménagé pour l’occasion, cette journée accélératrice de connaissances permettra d’apporter des réponses concrètes à destination des professionnels du luxe dans les domaines de la Mode, de la Beauté et de la Joaillerie.
Scientifiques, universitaires, entrepreneurs, ONG, fabricants, prospectivistes, leaders d’opinions et créatifs français et internationaux seront réunis pour nous éclairer et nous permettre de penser des solutions concrètes et durables.

Depuis 2009, 1.618 est la première plateforme internationale qui rassemble marques, entrepreneurs, penseurs, ONG, artistes… qui se mobilisent pour un monde meilleur et participent à définir le luxe du 21ème siècle.
Ce qui les anime ? Célébrer le pouvoir de l’innovation créative, démontrer que développement durable est compatible avec création, qualité et esthétisme, identifier les acteurs du changement et promouvoir les innovations qui créent l’avenir, sensibiliser par l’Art pour déchiffrer le monde par le biais de l’émotion, encourager le défi, l’invention et l’imaginaire.

Tragédie du Rana Plaza, polémique de la main d’œuvre sous payée d’Europe de l’Est, travailleurs chinois morts dans une usine dortoir en Italie, raréfaction des ressources à l’échelle de la planète… Au regard de l’actualité, les entreprises ont la nécessité d’inscrire leurs activités et leurs processus dans une démarche de responsabilité sociétale, environnementale et sociale, bénéfique sur le long terme tant pour leur développement économique que pour la protection d’un patrimoine commun.

Au même moment, dans un contexte globalisé et hyperconcurrentiel, les marques de luxe se doivent d’innover pour marquer leur singularité tout en préservant leur savoir-faire, leur patrimoine et leurs ressources. Kering, LVMH, Chanel, Hermès, entre autres, ont entrepris depuis plusieurs années de sécuriser leurs approvisionnements en matières premières et de racheter leurs fournisseurs, prouvant s’il le fallait encore, l’enjeu majeur que représentent la disponibilité des ressources et la maîtrise des filières d’approvisionnement.
Piliers du processus de fabrication des produits de l’industrie du luxe, les filières d’approvisionne- ment doivent être au cœur de la stratégie de RSE des acteurs de cette industrie. Eric Briones et Gregory Casper démontrent dans leur livre « la Génération Y et le Luxe » que les marques de luxe doivent aujourd’hui répondre aux exigences de générations qui désirent de la transparence et que les marques répondent à leur prise de conscience écologique.

Les marques de luxe, au-delà de leurs propres intérêts, se doivent désormais d’être des moteurs pour créer des filières durables bénéfiques à toutes les parties prenantes, jusqu’à leurs consomma- teurs. Face à ces constats, 1.618 a interrogé les acteurs de l’industrie du luxe qui ont exprimé de manière récurrente la difficulté d‘accéder à une offre de filières et de matières à la fois responsable, éthique, qualitative et créative.

À l’occasion de son programme de conférences, 1.618 souhaite créer le débat et démontrer que des solutions existent !

Programme

9h - 10h30 : Cosmétique, parfumerie et rareté
Dans l’industrie de la beauté, les matières premières naturelles proviennent de tous les endroits de la planète : de champs, fermes et forêts d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. Pour les entre- prises de ces industries, une croissance à long terme n’est possible que si elles continuent d’être en mesure de garantir à la fois la disponibilité des matières premières et la qualité de celles-ci, tout en restant compétitives dans leurs offres.
La recherche et l’innovation visent notamment à remplacer les matières premières naturelles, ou encore proposer des déclinaisons subtiles de molécules déjà existantes, lorsque ces dernières sont progressivement proscrites par la législation.
Il n’est donc pas simplement question de pratiques d’approvisionnement responsable, mais aussi d’intérêts commerciaux à long terme quant à la promotion de normes sociales et environ- nementales élevées à travers toute la chaîne de valeur.
Comment, en s’appuyant sur des partenariats à long terme et une coopération avec les fournisseurs et les marques, l’industrie de la beauté peut devenir plus transparente sur son modèle d’approvisionnement ?

Intervenants pressentis :
- Sandrine Sommer - Directrice Développement Durable, Guerlain
- Alexandre Palt - Directeur Développement Durable, Groupe L'Oréal
- Patrick Frimenich - President, Frimenich
- Maurizo Volpi - Head of Europe Consumer Products Fragrances, Givaudan
- François-Patrick Sabater - Directeur France Technicoflor
- Anne Cabotin - VP Sales Southern Europe, Fragrances and Oral Care & VP Scent and Care Sustaina- bility Strategy, Symrise
- Dimitri Caudrelier - Managing Director, Quantis International
- William Vidal - Mangaging Director, Ecocert France
- Nicolás Cock Duque - Biodiversity innovator & Entrepreneur, Ecoflora Rik Kutsch Lojenga - Executive Director, Union for Ethical BioTrade Denise Alves - Director of Sustainability, Natura

11h - 12h30 : Joaillerie et transparence
L’industrie joaillière a d’ores et déjà pris la mesure des enjeux du développement durable, notamment par sa volonté de réglementer l’approvisionnement en matières premières et la traçabilité des pierres précieuses via des organismes de certifications.

Pourtant malgré les efforts fournis par des organes comme le Responsible Jewellery Council, ceux-ci ne sont pas suffisants pour arrêter la contamination des sols et de l’eau résultant de l’extrac- tion de métaux précieux, et endiguer les problèmes sociaux récurrents dans les pays fournisseurs. Si les consommateurs connaissent désormais les « blood diamonds », l’exploitation minière des métaux précieux soulève également une foule de questions environnementales, auxquelles s’ajoutent celles de la raréfaction de l’or et des conflits dans les zones de forage. Il est devenu prioritaire d’assurer de la transparence tout au long de la chaîne de production et de sécuriser l’approvision- nement en matières premières.
Pourtant les marques de luxe se disent souvent être confrontées à une offre de sourcing responsable et respectueux de l’environnement limitée en termes de quantité et de qualité disponibles.
Existe-t-il aujourd’hui des acteurs et des filières qui proposent des solutions concrètes pour garantir une traçabilité et une qualité des métaux précieux qui respectent les attentes de l’industrie du Luxe ? Comment les marques peuvent-elles être impliquées depuis les « mines jusqu’à la vente » en garantissant la provenance de chaque pierre aux consommateurs ?

Intervenants pressentis :
- Raffaella Rossiello - Communication Director, Chopard
- Kamadoli Costa Anisa - VP Global Sustainability & Corporate Responsibility, Tiffany
- Nicky Black - Head of Social Performance, De Beers
- Anna Haber - Global Marketing Director, Gemfields
- Anne Dellière - Directeur Marketing, Groupe Richemont
- Kerin Jacobs - Founder, The Raw Stone Dorothée Contour Morel - Director, JEM Patrick Schein - Founder, Patrick Schein
- Guya Merkle - CEO, Vieri / Heartbeat foundation
- Laurent E. Cartier - Director, Sustainable Pearls
- Michael Krzemnicki - Director, Swiss Gemmological Institute
- Alan Frampton - CEO, Cred
- Sandrine Merle - Journalist, Les Echos

14h - 15h30 : Mode et innovation
Le secteur de la Mode, toujours en quête d’innovation et de créativité, doit prendre le temps de se remettre en cause face aux tragédies récentes qui posent de réelles questions en termes d’éthique et de responsabilité sociale.
Si le designer peut être un catalyseur pour cette prise de conscience, c’est une démarche plus globale allant du sourcing des matières premières jusqu’à la table de création qui doit voir le jour. Aujourd’hui, le sourcing responsable et éthique a prouvé qu’il peut être un élément moteur pour innover et anticiper les attentes d’une clientèle exigeante et informée.
On observe paradoxalement encore un déséquilibre entre les ressources disponibles et l’utilisation concrète faite par les marques, alors qu’une approche holistique du développe- ment durable pourrait rendre les designers et leurs marques plus créatives et donc, uniques.
Quelles sont les nouvelles matières éthiques et innovantes et leurs applications ?
Comment impliquer tous les acteurs de l’entreprise sur ces sujets, de l’achat des matières premières jusqu’à la conception ?

Intervenants pressentis :
- Marie-Claire Daveu - Directrice du Développement durable et des Affaires institutionnelles internationales, Kering
- Giusy Bettoni - Founder, C.L.A.S.S
- Yvon Chouinard - Founder, Patagonia
- Caroline Moussou dit Bourdallé - Responsable Projets Développement Durable, Chanel
- Pascale Mussard - Directrice Artistique, Petit H
- Marie Demaegdt - Chef de Projet Innovation & Développement Durable, CELC Masters of Linen
- Marco Ricchett - Co-auteur du livre the Beautiful and the Good
- Suzanne Lee - Founder, Biocouture
- Michael Schragger - Director, The Sustainable Fashion Academy Chair
- Dylis Williams - Director and Professor of Fashion Design for Sustainability
- Lucy Siegle - Journalist, The Observer
- Kristian W. Andersen - Fashion & Design Director, CIFF
- Tyzon Toussant & Tim Coombs - Bionic Yarn
- Carry Somers - Founder Pachacuti, Founder Fashion Revolution Day

La journée de conférences 1.618, sera ponctuée de plusieurs moments de networking, qui vous permettront d’avoir un contact privilégié avec les partenaires d’1.618, les partenaires des autres conférences B2B, les participants des conférences (acteurs de l’industrie du Luxe, agences de communication et de tendances, consultants, experts en développement durable, presse française & internationale).

Tarifs :
Chaque option de tarif comprend la conférence, un moment de networking après le débat, ainsi qu’une invitation au cocktail des conférences 1.618 de 18h.

- Billet 1 conférence (+ moment Networking + Cocktail) : Individuel : 150 € HT - Collectif (>10,pers.) : 120 € HT/personne
- Billet 2 conférences (+ moments Networking + Cocktail) : Individuel : 280 € HT - Collectif : 220 € HT
- Billet 3 conférences (+ moments Networking + Cocktail) : Individuel : 410 € HT - Collectif : 320 € HT

 www.1618-paris.com