Close

Biovision : Des sciences de la vie aux sciences pour la vie

sciences

Pour cette 10ème édition de BIOVISION 2015, le thème de la santé globale à travers le prisme de la médecine personnalisée est privilégié. Forum international dédié à la prospective dans le domaine des sciences de la vie, il réunit actuellement - du 15 au 16 avril 2015 - à Lyon des personnalités de premier plan issues du monde académique, du secteur privé, des autorités publiques et de la société civile. Ces décideurs d’horizon divers réfléchissent ensemble aux avancées futures dans le domaine des sciences de la vie, s’interrogeant sur la façon de transformer les découvertes scientifiques en solutions concrètes et innovantes au bénéfice de la santé publique.

Catalyseur d’échanges, BIOVISION se veut le point de rendez-vous et de découverte des sociétés innovantes, de la start-up à la multinationale. Alain Mérieux, Président de la Fondation pour l'Université de Lyon, organisatrice de l'événement, déclare :
"Dans un monde totalement ouvert, les défis de la santé sont aujourd’hui considérables et infiniment complexes : l’émergence et l’expansion rapide de nouveaux pathogènes, des virus et bactéries qui ne connaissent ni frontières géographiques ni barrières d’espèce, de nouveaux risques infectieux liés à l’alimentation, l’eau et l’environnement, des relations mieux connues entre maladies infectieuses, cancers et nutrition…
Face à cette réalité, la nécessité d’une approche globale et multidisciplinaire de la santé s’impose, rapprochant médecines humaine et vétérinaire, et prenant en compte l’ensemble des paramètres impactant la santé.
Les formidables avancées de la science et de la médecine, l’irruption de nouvelles technologies nous apportent des éléments de réponse. En particulier il est clair que la médecine de demain passe par une approche personnalisée de la prévention et du traitement des maladies en fonction du profil spécifique de chaque patient.
Ces progrès doivent cependant être connus, compris et rendus accessibles au plus grand nombre.
La question de l’accès aux soins pour les pays en développement reste essentielle, car là aussi la santé ne peut être que globale.

C’est pourquoi BIOVISION a organisé son programme 2015 autour de l’accès pour tous à la santé globale et la médecine personnalisée.
Ces deux jours seront l’occasion d’un partage de connaissances scientifiques de haut niveau, grâce aux grandes conférences prospectives et à la conférence publique sur le thème de la santé globale, mais aussi au « Village des Programmes d’Investissements d’Avenir » qui présentera l’excellence de la recherche et de la formation du territoire.
Fidèle à sa volonté d’agir concrètement, cet événement sera aussi un espace pour favoriser les partenariats et accélérer le passage de l’innovation scientifique jusqu’aux patients, en créant de la valeur médicale et de la valeur économique. Nous avons donc mis en place deux rencontres au sein de BIOVISION : « Catalyzer » pour promouvoir et soutenir des projets ou start-ups early stage innovants, et « Investor Conference » pour détecter, accompagner et financer les start-ups prometteuses.
BIOVISION permettra ainsi aux acteurs scientifiques, économiques, politiques et à la société civile de se rencontrer lors de conférences de haut niveau et d’échanger sur les dernières innovations et leurs conséquences pour les citoyens et tout l’écosystème de la santé.

Je souhaite un plein succès à cette nouvelle édition de BIOVISION, un forum dédié aux Sciences de la vie, que nous avons voulu au service des citoyens et ancré dans un écosystème mondial."

Les temps forts de cette 10ème édition

1) Une conférence publique

BIOVISION propose une conférence publique ouverte à tous (sur inscription gratuite) : Santé globale et médecine personnalisée - jeudi 16 avril à 11h
Objectif : débattre de sujets majeurs avec le grand public et lui offrir le point de vue des experts BIOVISION, parmi lesquels le Pr. Jean-Marie Lehn (Université de Strasbourg), le Dr. Philippe Douste-Blazy (UNITAID), le Dr. Robert Sebbag (Sanofi), Martin Hirsch (AP- HP), et le Dr Najeeb Al Shorbaji (WHO).

2) L’Investor Conference : financer les entreprises innovantes

BIOVISION organise pour la 3e fois l’Investor Conference, dédiée au financement des entreprises innovantes : cette conférence investisseurs de haut niveau, co-organisée avec Lyonbiopôle et France Biotech, réunit start-ups, sociétés en croissance et de taille intermédiaire autour de partenaires financiers et industriels pour une série de débats et de rencontres.

Au programme :
- Deux workshops « Le Corporate venture dans le financement de l’innovation » et
« Entrée en bourse : Europe ou US ? » permettront aux investisseurs (capitaux- risqueurs, fonds corporate, banques d’investissement…) et aux participants de BIOVISION intéressés par le sujet de se retrouver et de débattre autour des stratégies de financement de l’innovation et des retours d’expérience et facteurs clefs de réussite.
- Des sessions de présentation de sociétés en recherche de fonds permettront aux sociétés biotech, medtech et e-health sélectionnées par un comité co-présidé par Florent Gros, directeur général de Novartis Venture Funds et Anne Horgan, associée chez Sofinnova Partners de présenter leur projet lors de deux sessions dédiées.

Voir Les 25 sociétés sélectionnées
Les sociétés les plus prometteuses seront récompensées par un prix biotech et un prix medtech qui seront remis lors de la cérémonie de clôture.

Trois questions à… Florent Gros, Managing Director chez Novartis Venture Funds (plus gros fond de capital-risque suisse dans les sciences de la vie et le plus grand fond corporate dans le monde de la santé) pour qu'il nous donne sa vision du financement des sciences de la vie en Europe, et de l’intérêt de l’Investor Conference organisée par BIOVISION, pour les sociétés en recherche de fonds.

1) Vous êtes co-président du comité de sélection de BIOVISION Investor Conference. Quel est selon vous l’intérêt d’un tel événement dans l’environnement actuel, pour les investisseurs et pour les sociétés ?

Cet événement sert à connecter les investisseurs et les entreprises, et aussi à confronter les sociétés entre elles. En effet, les entrepreneurs peuvent être parfois isolés, pas par choix, mais par la nature du poste, car c’est très prenant. A BIOVISION, ils peuvent rencontrer des partenaires qui ont les mêmes challenges et les mêmes besoins qu’eux. De plus, Lyon est un endroit idéal qui fait partie des places européennes reconnues. L’événement est bien dimensionné, pas une grand-messe, mais une taille adéquate.

2) Quels conseils donneriez-vous à une société biotech/medtech en recherche de fonds ?

Si je devais choisir trois points, j’insisterais sur :
- un business model très clair : il faut pouvoir décrire la science aux investisseurs. Il faut aussi donner les étapes de développement en détail sur les 3 prochaines années.
- bien connaître son marché et bien en comprendre les défis : les entrepreneurs doivent être capables de montrer que leur produit en vaut la chandelle. C’est un vrai travail de fond qu’il ne faut pas bâcler.
- Avoir un bon timing : il ne faut pas se présenter trop tôt devant les investisseurs. On n’a qu’une, au maximum deux opportunités de séduire un fonds. Il faut que le produit ou le projet soit assez mûr techniquement.

Je recommande d’avoir un ami ou une relation proche dans un fonds, auquel on peut demander conseil. Nous sommes submergés, bombardés de projets, nous en recevons plus de 1 000 par an.

3) Quelle est la place des fonds corporate dans l'investissement en sciences de la vie ?

Les fonds privés sont sur le déclin en Europe. Tout le domaine est en souffrance. Aux Etats-Unis, il y a eu un certain nombre de sorties publiques, donc le secteur est moins touché.
En Europe, les fonds corporate ont pris le relais. Ils représentent 20 à 40% des investissements. Sans eux, il n’y aurait plus de start-up biotech en Europe.

En France, c’est un peu différent, car il y a une base de capital-risque plus élaborée, ainsi que de nombreux fonds d’amorçage. "

3) BIOVISION Catalyzer : 25 projets à la une

BIOVISION propose cette année la 3e édition de BIOVISION Catalyzer, co-organisé avec Lyonbiopôle, pôle de compétitivité mondial dans le domaine des vaccins et du diagnostic. Présentation de projets collaboratifs innovants, cette rencontre permettra aux porteurs de projets dans les domaines de la médecine personnalisée de bénéficier d’une visibilité internationale et de rencontrer des partenaires potentiels, qu’ils soient publics ou privés.

Voir Les 25 candidats 

Le comité de sélection de Catalyzer, co-dirigé par Michel Goldman, ex-Directeur Exécutif de l’IMI (Innovative Medicines Initiative), et Alexander von Gabain, Vice- Chancelier adjoint pour l’innovation et les partenariats industriels au Karolinska Institute, a choisi 25 projets sur les 56 inscrits.

Trois questions au…Professeur Michel Goldman, Université Libre de Bruxelles. Michel Goldman était jusqu’en décembre 2014 directeur général de l’IMI (Innovative Medicine Initiative), une entitée conjointe entre l'Union européenne et l'association de l'industrie pharmaceutique EFPIA visant à accélérer le développement de médicaments innovants plus sûrs pour les patients. Co-président du comité de sélection de Catalyzer Pitches, il montre l’intérêt de cette session organisée par BIOVISION pour les start- ups et porteurs de projets qui souhaitent développer leur réseau et visibilité à l’international.

1) Vous êtes co-président du comité de sélection de Catalyzer Pitches. A qui sont ouverts les appels à candidature ?

Je voudrais encourager les porteurs de projets qui sont à la recherche de partenaires économiques, financiers et scientifiques à candidater.
Pour tous ceux qui ont besoin de ce type de support, BIOVISION est une opportunité
unique d’obtenir de la visibilité au niveau mondial.
Cela permet aux projets les plus porteurs de franchir le fameux cap de la « vallée de la mort ».

2) Selon vous, quels sont les champs d’innovation dans la santé et comment aider à leur essor ?

En santé, on vit un changement de paradigme. Nous faisons face à de grands défis, comme Alzheimer, le cancer ou la résistance aux antibiotiques, mais aussi dans le
domaine des maladies inflammatoires. Les grandes découvertes de ces dernières années, comme l’immunothérapie contre le cancer, les facteurs génétiques derrière l’autisme ou l’Alzheimer, permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives.
Très tôt dans le développement du médicament, il faut anticiper les obstacles et notamment l’accès au marché et au patient. Tous les acteurs doivent prendre ces aspects en considération et mettre en place plus de dialogue, plus de collaboration. Avec BIOVISION, nous rassemblons les différents acteurs de la santé et nous pouvons attirer leur attention sur ces aspects.
La clé, c’est l’alliance de la science et du dialogue avec les futurs partenaires industriels.

3) Quels seront les critères les plus importants pour le comité de sélection de Catalyzer Pitches ?

- Le niveau d’innovation: nous recherchons des données scientifiques nouvelles, prometteuses et innovantes
- L’impact sociétal pour les citoyens en général et pour la société porteuse du projet
- La qualité de l’équipe de direction
- Les collaborations existantes et en développement : et notamment ce que le porteur attend de BIOVISION

4) Village des PIA : Lyon-St Etienne, un territoire fertile pour les sciences de la vie

Deux jours pour faire valoir le potentiel scientifique en santé de l’Université de Lyon, pendant BIOVISION, le Forum Mondial des Sciences de la Vie, les 15 et 16 avril à la Cité Internationale de Lyon.

En  réponse  aux  différents  appels  à  projets  du  PIA,  Programme  d’Investissements d’Avenir   lancé   en   2010,   l'Université   de   Lyon, qui réunit  les établissements d’enseignement  supérieur et de recherche de Lyon et Saint Etienne, a été retenue pour 14 projets labellisés qui relèvent de la santé. Ces projets couvrent tout le champ de la connaissance   et  de  l’innovation :  recherche amont, recherche clinique, formation, innovation et transfert vers l’industrie, etc.
Ce potentiel  considérable,  reconnu  par des jurys internationaux,  mérite  d’être mis en valeur  plus  largement  car  il  contribue  au  rayonnement  et  à  l’attractivité  de notre territoire, à la compétitivité de nos entreprises, et à l’amélioration de la santé de tous. C’est pourquoi la Fondation pour l’Université de Lyon organise le village des PIA pendant le forum BIOVISION, dans le cadre de la mission qui lui a été confiée par l’Université de Lyon pour la valorisation de son potentiel scientifique et de ses succès au PIA.

Le village des PIA rassemble pendant les 2 jours du forum BIOVISION, ces 14 projets PIA Santé de l’axe Lyon – Saint Etienne, au sein d’un espace permanent dédié et central : ils présenteront  leurs  actions,  partageront  leur  savoir  et  rencontreront  des  partenaires potentiels de tous horizons et origines.
Accueillant  près  de 2000  décideurs  venant  de 65 pays  différents,  spécialisés  dans  le domaine des sciences de la vie, le forum BIOVISION, forum mondial des sciences de la vie,  constitue   une  occasion   unique   de  promouvoir   auprès   d’un   public   d’experts internationaux le savoir-faire concentré ici.

En avant-première  pendant le forum, deux vidéos   seront diffusées pour présenter  les PIA et le dynamisme  scientifique  en santé du territoire  selon le fil conducteur  « De la recherche au soin » :
•   un film court  sur la démarche « Santé globale / médecine personnalisée » menée sur le territoire,
•   un film  d’une  vingtaine  de  minutes  pour  présenter  chaque  PIA  selon  les thématiques transversales « Trouver, Développer, Valoriser, Soigner ».

Au-delà   du  territoire   Lyon-Saint   Etienne,   ce  projet  vise  à  rappeler   à  un  public international la volonté de la France de promouvoir l’excellence de sa recherche et de son enseignement supérieur.
Plus d’information sur les PIA en Rhône-Alpes 

Les projets PIA présents sur le territoire de l’Université de Lyon et représentés au sein du village des PIA pendant BIOVISION sont :

Des équipements d'excellence

•  IVTV (Ingénierie et vieillissement des tissus vivants) « Santé - Vieillissement – Criblage »
•  LILI : Lyon Integrated Life Imaging
•  PhenoCan : Phenotypoage pour le cancer
•  SENS : RMN de surface Exaltée par polarisation dynamique nucléaire

Des laboratoires d'excellence

• DEVweCAN (oncologie)
• CORTEX : Construction, Cognitive Fundation, Remediation and Repair of the Cortex
• ECOFECT : Infectiology and Eco-revolutionary epidemiology
• PRIMES : Physique, Radiologie, Imagerie Médicale et Simulation

Des formations innovantes (IDEFI)

• SAMSEI : Stratégies d’Apprentissage des Métiers de Santé en Environnement Immersif

L'Institut hospitalo-universitaire 

• OPeRa : Organ Protection and Replacement
• CESAME : Cerveau et Santé Mentale

L'Institut de recherche technologique 

• BIOASTER

L'Institut Carnot

• CALYM (lymphome)

Cohorte 

• OFSEP : Observatoire Français de la Sclérose en Plaque

www.fondation-pour-universite-lyon.org

Renseignements pratiques

Ouverture du Forum le 15 avril à 14h et le 16 avril dès 9h

Lieu : BIOVISION– Lyon Cité Internationale, 50 Quai Charles de Gaulle - 69006 Lyon

Accès par transports en commun :
Ligne C1 : un trolleybus relie la Cité internationale à la Gare de la Part-Dieu en 12 minutes.
Ligne 4 : en correspondance avec les lignes de métro A (Foch) et D (Saxe - Gambetta).
Ligne 58 : liaison directe avec la Presqu’île et la Place Bellecour.

Accès par la route :
La Cité internationale est située à proximité du périphérique nord, sortie : Porte de
St Clair, direction Cité internationale.
Autoroutes : A7, Marseille. A6, Paris. A42, Genève. A43, Chambéry – Grenoble