Close

Rétrospective sur le futur: appel à communication

écosystèmes innovants
L’Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants organise un colloque « Rétrospective sur le futur » les 27 et 28 octobre 2016, à l’occasion du 25ème anniversaire du rapport « 2100, récit du prochain siècle » (Thierry Gaudin, Ministère de la Recherche), bilan critique d’une prospective et de ses méthodes.  
 
C’est devenue une banalité que de dire que l’horizon de la recherche comme celui de la réflexion publique s’est dangereusement rétréci ces trente dernières années.
Dans ce contexte, les universités catholiques de Lille et de Lyon, par le biais de leur Institut International de Prospective, ont décidé de relancer la démarche prospective par le biais d’un retour critique sur les anciens travaux de prospective. Pour ce faire, elles souhaitent rappeler l’important travail prospectif réalisé dans les années 80 par le Ministère de la recherche et sous la direction de Thierry Gaudin. Ce travail est sans doute un des plus riches en matière de recherche et des plus aboutis en matière de résultats. Il a été publié sous une forme condensée dans l’ouvrage de Thierry Gaudin « 2100 récit du prochain siècle ». Mais il n’a pas hélas connu d’autres suites ni de suivi. 
 
C’est pourquoi, à l’occasion du 25ème anniversaire de ce travail, et sous la présidence d’honneur de Thierry Gaudin, les deux universités organisent un colloque à son sujet. Celui-ci vise à une réappropriation critique des thèmes et des méthodes de l’ouvrage que l’on a cité, et dans le but de réouvrir les réflexions d’expert sur les enjeux de long terme de nos sociétés. Il est ouvert à l’ensemble des chercheurs qui partagent ces préoccupations. 
Le colloque aura lieu les 27 et 28 Octobre à Lille. 

Appel à communication 

A l’occasion du 25ème anniversaire de cet ouvrage, et dans le cadre du colloqué évoqué, l’Institut International de Prospective des Universités Catholiques de Lille et Lyon lance un appel à communications centré sur le bilan prospectif de cet ouvrage de référence. « Prospectif » parce qu’il est urgent de s’éloigner des perspectives à courte vue ; « bilan » parce qu’il est nécessaire de renouveler les méthodes à cet effet.
Ces communications devront aborder à part égale l’analyse critique de l’ouvrage de référence et la réflexion prospective du thème travaillé, cette dernière devant s’inscrire dans le cadre d’un projet de recherche, ou de travaux de même nature. Elles intègreront également la complexification des approches constatée depuis une trentaine d’années (cf ci-après quelques références méthodologiques fournies sans souci d’exhaustivité).
 
Les communications pourront porter sur l’un des 4 grands axes suivants :
1. Approche de l’ouvrage dans sa globalité : jugement d’ensemble, analyse méthodologique et prospective, et proposition de pistes de recherche.
2. Approche thématique (à partir des têtes de chapitres de l’ouvrage de Thierry Gaudin), incluant : bilan des éléments prospectifs et réflexion critique sur la méthode utilisée, proposition de pistes de recherche.
3. Travail sur les points aveugles : repérage d’un ou plusieurs éléments d’importance non évoqués dans l’ouvrage (prospectifs et/ou méthodologiques),  ou dont l’analyse s’est révélée erronée. Détermination des diverses causes de ce manque, et proposition de pistes de recherche. 
4. Réflexion sur les cibles d’un tel travail de prospective : types de décideurs visés, adaptation de la forme à ces cibles, audience effective, réception et mises en œuvre y ayant fait suite, et propositions de pistes de recherche relatives à la prise en compte actuelle de la prospective.
 
Les contributions prendront la forme de communications de 20 minutes et donneront lieu à publication. 
Les responsables du colloque veilleront à ce que la plus grande liberté d’analyse et d’expression soit laissée aux acteurs (intervenants, auditeurs).
 
Modalités pratiques
 
Les réponses à cet appel à communication devront mentionner :
- Nom et prénom
- Affiliation scientifique et/ou institutionnelle
- Titre et résumé ne devant pas excéder 3.000 signes
- Court CV. 
Elles devront être fournies au plus tard pour le 29 avril. Elles seront adressées exclusivement par courrier à l’adresse indiquée ci-dessous, ou par le biais du site internet de l’IIP :  http://iip.univ-catholille.fr/
 
Les communications définitives devront s’accompagner d’une présentation audio ou vidéo résumant les thèmes traités et qui sera mise en ligne sur le site de l’Institut. Les modalités pratiques en seront précisées ultérieurement.
Les communications interdisciplinaires et/ou réalisées en partenariat entre auteurs de plusieurs institutions seront les bienvenues.
Après décision du Comité de lecture, les réponses seront adressées aux auteurs pour le 17 juin.
 
Adresse postale
Université Catholique de Lille
Paul de Puybusque/Colloque 2100 
60 boulevard Vauban
CS 40109
59016 Lille Cedex
 
Points de contact :
- Sylvie Allouche (Lyon) : sylvie.allouche[at]gmail.com
- Francois Mabille (Lille) : francois.mabille[at]univ-catholille.fr 
- Paul de Puybusque (Lille) : paul.depuybusque[at]univ-catholille.fr
 
Quelques références :
- réflexion sur les structures et l’événement (Bessin- Bidart-Grossetti : Bifurcations - Les sciences sociales face aux ruptures et à l'événement), 
- émergence de la notion de risque et théorisation (Beck : La société du risque), 
- irruption des systèmes d’alerte précoce et de veille Conflit et early warning, méthode des signaux faibles -Igor Ansoff), 
- notion d’aléatoire : « Le cygne noir » (N. Taleb), 
- réflexion sur les formes de crise (D. Parrochia), analyse des mutations culturelles (François Julien : « Les changements silencieux »),
- les œuvres littéraires participent également de ce type de réflexion.