Evénements

Avis aux jardiniers parisiens : l'agriculture urbaine récompensée !

agriculture urbaine
Avis aux jardiniers parisiens ! Les trophées de l’agriculture urbaine récompensent petits et grands potagers de la capitale : Associations, entreprises, start-ups, jardins partagés conseils de quartiers et collectifs toutes les plantations sont invitées à concourir à cette grande compétition, à une seule et unique condition : que le projet s’enracine, dans la dynamique de l’agriculture urbaine, au cœur de Paris …
 
Vous cultivez à Paris ? Postulez jusqu'au 29 septembre 2017 aux premiers Trophées de l’Agriculture urbaine qui récompenseront les exploitations en agriculture urbaine parisiennes. Un jury rassemblant des élus et experts en agriculture urbaine désignera six lauréats, afin d’encourager la dynamique agricole parisienne. De la biodiversité au développement des productions, de la participation à l’innovation, six prix seront décernés, alors n’oubliez pas de renseigner tous les critères de sélection : méthodes de culture, mode de valorisation des produits, poids au m² de l’installation, implication des riverains ou circuits courts, tout compte pour le jury !

L'agriculture urbaine en plein essor

L’agriculture urbaine est au cœur de la construction de la ville durable et résiliente. Végétaliser et cultiver la ville, c’est à la fois lutter pour le développement de la biodiversité et contre le dérèglement climatique en rapprochant le lieu de production de l’assiette. C’est aussi construire une ville plus solidaire en créant des lieux de rencontre et de renforcement du lien social.
 
L'agriculture se développe dans la capitale avec des vignes, des potagers, des vergers, des ruches, des poulaillers... Les petits élevages en ville sont des opportunités pour l’environnement, le tissus social et la pédagogie. Ils permettent de développer l’éco-pâturage, de recycler les déchets organiques, de fertiliser les cultures. Ils encouragent la participation citoyenne et offrent un support pédagogique stimulant pour l’éducation à l’environnement.
 
La Mairie de Paris soutient le développement de fermes pédagogiques urbaines dans les espaces verts et les jardins, de poulaillers participatifs et d’opérations « ferme hors les murs » présentant les différents types d’élevage adaptés à la ville. Paris se mobilise pour végétaliser 100 hectares de bâti d’ici 2020 dans la capitale, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine. L’acte fondateur de cette ambition a été le 11 janvier 2016 la signature de la charte “Objectif 100 hectares”. Elle a réuni 33 entreprises, acteurs publics et parapublics propriétaires parisiens engagés aux côtés de la ville pour contribuer à la végétalisation du bâti parisien et le développement de l’agriculture urbaine.
 
Traduction concrète de cette charte, les appels à projets “Parisculteurs 1” ont porté l’ambition de démonstration et d’accélération des initiatives parisiennes d’agriculture urbaine et de végétalisation sur les toits, façades et murs. Ce sont ainsi 33 équipes pluridisciplinaires, choisies parmi les 144 projets candidats, qui ont été désignées lauréats, afin de développer des projets d’agriculture urbaine et de végétalisation du bâti du patrimoine de la ville, du département et des partenaires.
En 2017, 38 nouveaux partenaires  ont rejoint la Ville en adhérant à la charte “Objectif 100 hectares”. Dans la continuité des “Parisculteurs”, la Ville de Paris et ses partenaires, lancent un nouvel appel à projets centré sur la thématique de l’agriculture urbaine. Particularité de cette nouvelle édition, des copropriétés dont le potentiel à l’échelle de Paris est important, sont associées à la démarche.
 
C’est le sens des appels à projets Parisculteurs, l’appel à projets Permaculture à la ferme de Paris ou encore celui qui sera dédié à la création de houblonnières sur des murs parisiens.

Qui peut proposer son projet ?

Les Trophées de l'Agriculture urbaine récompensent les meilleurs projets quelles que soient leur vocation principale (productives, pédagogiques…), leur organisation économique et juridique (association, entreprise, particulier, jardin partagé), leur surface, etc.
 
Ces Trophées sont ouverts à tous les acteurs du monde associatif, entrepreneurial, agricole, aux jardins partagés, start-up, conseils de quartiers ou collectifs développant une activité d’agriculture urbaine à Paris.

Comment participer ?

Les candidatures sont à envoyer uniquement au mail suivant : tropheesagriurbaine[at]paris.fr
 
Le dossier de candidature doit contenir (10 pages maximum) soit :
 
- Méthodes de culture, produits cultivés et récoltés (quantités, variétés, etc.)
- Éléments du bilan financier, mode de valorisation des produits, points de vente, quantité récoltée en kg/m²/an et en €/m²/an, nombre d’emplois créés (ETP, en insertion ou non), retour sur investissement réalisé/en prévision, investisseurs mobilisés
- Poids au m² de l’installation (pour les projets en terrasse), capacité du projet à valoriser des friches urbaines, capacité du projet à s’implanter sur des surfaces inférieures à 1 000 m², capacité du projet à s’implanter en terrasse, simplicité d’installation et de démontage du dispositif, coût d’investissement, modularité du projet.
- Nombre de bénévoles impliqués en heures de bénévolat par an, emplois aidés ou en insertion crées, ancrage/reconnaissance/acceptation du projet sur son territoire, implication des riverains, participation du projet à la sensibilisation au bien manger
- Contribution du projet au développement de la biodiversité (ruches, abris à pollinisateurs, mares, prairies, etc.), consommation énergétique du projet (en kWh/m²/an) le cas échéant, consommation en eau (en m3/an), valorisation des déchets organiques urbains, réutilisation des eaux pluviales, économie circulaire, utilisation de matériaux locaux ou de récupération, circuits courts.
 
Date limite de candidature : 29 septembre 2017, 16h.
 
 
 
Pour aller plus loin :
 
- L'exposition "Les Parisculteurs", visible au Pavillon de l'eau jusqu’ au 6 octobre 2017, présente les projets lauréats témoignant d'une grande diversité de mise en œuvre : aéroponie, aquaponie, hydroponie, permaculture, verger, champignonnière, culture en bacs ou en pleine terre, murs comestibles, toits végétaux, semis, plantes grimpantes ou descendantes...
 
- Découvrez les lauréats 2016 de Parisculteurs 1