Rendez-vous

24-25 Mai: Anthropologie et tourisme

tourisme
Le Musée du Quai Branly organise une conférence-débat les 24 et 25 mai sur le thème « Anthropologie et tourisme ». Alors que l’industrie du tourisme prend une importance croissante dans la circulation des personnes, l’anthropologie voit ses terrains traditionnels sollicités pour produire des versions présentables des cultures exotiques, mais elle peut aussi étudier ces nouvelles formes de relation entre soi et les autres. Comment le tourisme transforme-t-il la valeur des choses présentées comme emblématique d’une culture ? Ce colloque associera anthropologues, géographes et professionnels du tourisme pour étudier la diversité des pratiques et des sites concernés.
 
Depuis un siècle, les anthropologues ont tenu à se distinguer des touristes en opposant la production d’un savoir scientifique sur les cultures à l’expérience sensorielle de l’exotisme. Pourtant, depuis une trentaine d’années, le tourisme s’est professionnalisé en reprenant des catégories anthropologiques pour construire une distance culturelle et susciter le désir de la franchir, tandis que les populations visitées par les touristes ont elles-mêmes participé à leur « mise en culture ».
Dans ces nouvelles conditions de brouillage des frontières spatiales produites par la mondialisation, où de nouveaux acteurs entrent dans le champ grandissant du tourisme, les anthropologues sont sollicités par les professionnels du tourisme pour produire de la distance culturelle, tout en observant les rencontres avec les populations qui s’y engagent.
Quelles formes de distance, de malentendu et de résistance émergent dans ces interactions entre groupes autochtones, professionnels du tourisme et anthropologues ? Comment peuvent-elles définir de nouveaux terrains pour l’enquête anthropologique ? Et en quoi les nouvelles façons de faire de l’anthropologie peuvent-elles fournir de nouveaux sites à explorer pour les professionnels du tourisme ? Quels bénéfices les groupes autochtones peuvent-ils enfin tirer de cette nouvelle configuration ?
 
Ce colloque, organisé à l’occasion de l’exposition « Le Magasin des petits explorateurs », vise à faire dialoguer anthropologues, professionnels du tourisme et représentants des groupes autochtones ainsi que des artistes contemporains autour des sites actuels de rencontre de l’exotisme. Les technologies du numérique redéfinissent la contribution des groupes autochtones aux festivals et aux spectacles télévisés. Les musées, les quartiers multiculturels des villes et les parcs à thème deviennent des lieux de découverte du lointain dans le proche. La circulation des objets sur le marché de l’art conduit les groupes autochtones à produire des œuvres pour les touristes tout en veillant à leurs droits de propriété intellectuelle.
 
Dates et lieu :
Le jeudi 24 mai 2018 de 09:30 à 18:30
Le vendredi 25 mai 2018 de 09:30 à 18:30
Musée du Quai-Branly, Salle de cinéma - 218, rue de l'Université. - 75007 Paris
 
Informations :  Tél. : 01 56 61 70 00