Rendez-vous

28 Juin: Séminaire DD et économie de l'environnement de l'IDDRI

développement durable
L’IDDRI organise un séminaire développement durable et économie de l'environnement le jeudi 28 juin, de 17h à 19h15 sur le thème « Notre crise climatique alarmante exige des ajustements aux frontières dès maintenant ».
 
L'Accord de Paris sur le changement climatique, universellement approuvé et ratifié, conclu en décembre 2015, vise à limiter l'augmentation des températures bien en dessous de 2˚C par rapport aux niveaux préindustriels. Dans le contexte actuel où les Etats-Unis, deuxième émetteur de gaz à effet de serre (GES), ont décidé de se retirer de l'Accord de Paris, et où la tendance mondiale des émissions de GES est à la hausse, la crise climatique mondiale est plus que jamais une urgence.
 
Au fil des ans, les chercheurs ont soutenu qu'il devrait être possible d'ériger des tarifs à la frontière contre des produits qui n'ont pas été taxés au niveau national pour les émissions de carbone pertinentes. Le "tarif frontalier du carbone" permettrait aux pays d'adopter des politiques climatiques ambitieuses chez eux sans risquer des fuites de carbone dans les pays les moins ambitieux, le cas échéant. Les droits de douane à la frontière du carbone peuvent être conçus à la fois comme une carotte pour élever le niveau d'ambition ou comme un bâton contre les pays à la traîne.
C'est dans cet esprit que John Odell, professeur émérite de relations internationales avec l'Université de Californie du Sud, revient sur le sujet de l'ajustement frontalier du carbone en proposant des mesures concrètes que les pays ou régions frontalières comme l'UE devraient prendre pour faire face à l'urgence climatique.
 
L'intention du séminaire est de stimuler le débat autour d'un sujet très controversé et de stimuler une réflexion novatrice qui peut favoriser des politiques climatiques efficaces dans une économie mondialisée.
 
Intervenants :
- John S.Odell (USC), Professeur émérite à l'Université de Californie du Sud
- Tancrède Voituriez (IDDRI). Tancrède Voituriez dirige le programme de l'IDDRI sur la gouvernance du développement durable, dont l'objectif est de documenter et de débattre des performances du cadre international d'action publique dans trois domaines de mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable : le financement international, le commerce, la production et la diffusion de technologies " durables ".
Après avoir obtenu un doctorat en économie sur l'instabilité des marchés des matières premières, Tancrède a rejoint l'ONG Solagral en 1999, puis le Cirad en 2000 et l'IDDRI en 2005 pour développer des activités de recherche sur les effets de la mondialisation sur le développement durable. Il a coordonné des projets sur ce sujet pour la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil chinois pour la coopération internationale en matière d'environnement.
Depuis 2010, ses recherches portent sur les conditions de mise en œuvre des politiques de développement durable. Il se concentre sur le financement public international et les mesures de soutien aux technologies vertes.
 
Lieu : IDDRI – 13, rue de l’Université – 75007 – Paris / Amphithéâtre Erignac