ARTS & CULTURE

HUVANITE de Vidya Juganaikloo

exposition arts
Que faisons-nous sur terre ? Sommes-nous en accord avec nous-mêmes ? Nous mentons-nous à nous-mêmes ? Comment faisons-nous pour nous adapter ?... Et quel est le but de l’Humanité : transhumanisme ou rebellion ?... Quelle fin, quel dessein ? L’exposition HUVANITE de l’artiste plasticienne Vidya Juganaikloo aborde ces thématiques de façon polymorphe à travers six séries plastiques de dessins, toiles, vidéo, du 24 novembre au 11 décembre à Paris.
 
La vanité ! Nous ne sommes pas là dans ce genre particulier de peinture de nature morte propre au XVIIème siècle. Quoique … Si l’artiste évoque l’homme, le temps qui passe trop vite, la fragilité, la destruction, la mort même, c’est avec un sens profond de la couleur, du trait. Un coup de crayon acéré, vif, léger, parfois cru ou noueux.
« Vanité » signifie littéralement « souffle léger, vapeur éphémère ». Ce mot a été formé de vain qui marque l'inutilité, la futilité, la fragilité des choses, ce qui est enflé et vide, ce qui est faux, illusoire, sans fondement réel. Le message étant de méditer sur la nature passagère et vaine de la vie humaine. Nous sommes en plein dans le sujet. Ici, pas d’iconographie macabre. Les dessins et peintures de Vidya abordent notre rapport à la vie avec lucidité, humour, détachement, légèreté.
 
Mais dans HUVANITE, résonne aussi "humanité". L'artiste a-t-elle voulu rappeler insidieusement que sans art et sans culture, quelle humanité serions-nous ? Quelle société sans art et sans culture ? Laquelle contient l’interrogation sous-jacente : quelle humanité voulons-nous être ?
 
 
L’art agit ici dans sa fonction réflexive et méditative. Chacun est face à sa philosophie de vie, de mort dans l’appréhension d’une réalité contemporaine où l’artiste fait comme nous le choix d’être optimiste, cynique, insensible ou visionnaire. Des portraits, visages, comme de « nouveaux masques », rappellent l’intemporalité du thème et la réflexion qu’ils suscitent sur le devenir de l’homme.
 
Par le biais de dessins donc, mais aussi de peintures ou de projection vidéo, l’artiste poursuit les interrogations métaphysiques plus que le genre artistique en lui-même. Les compositions s’inscrivent dans l’héritage initié par des prédécesseurs illustres.
Alors que les œuvres sont caractérisées par un impressionnant réalisme, c’est bien leur sens caché, mais aussi la technique qui touchera celui qui les contemple.
L’exposition nous fait apprécier des œuvres jamais dévoilées ou presque pour une création contemporaine hors de la représentation codifiée du répertoire classique de la vanité.
 
HUVANITE se compose de 6 séries plastiques : Toiles (peinture, bombe, encre, collage), dessins, et vidéo. 
 
Exposition du 24 novembre au 11 décembre 2016  à Volumes Coworking - 78 Rue compans Paris 19ème
Vernissage le 24 novembre à partir de 19h30 avec performance « live » de l’immense pianiste Jacky TERRASSON
 
Représentation Live du concert de Jacky Terrasson octobre 2016 Montpellier
 
Précédentes expositions
- 1ère exposition TEASER à Volumes Coworking - Paris 19ème - mai 2015
- 2ème exposition lors des Apérettes d’Ève - Concorde Atlantique - sept 2015 : 2 toiles (1mX1.30) – 1 toile (1.30X2M) 4 dessins préparatoires
- 3ème exposition « Aux voyages de Laure » - Oberkampf, Paris 11ème - Déc 2015 : 4 toiles (1mX0,7m) - 2 toiles (1mX1.30m) - 7 dessins encadrés.
- 4ème exposition : « Les Apérettes » - 6 rue Newton- Sept 2016 : 9 toiles (1mX0,7m)
- 5ème exposition : Live performance - Projection de dessins en live du concert de Jacky TERRASSON à Montpelier le 22 octobre 2016.

A propos de l'artiste 

 
Vidya naît le 3 septembre 1984. Elle fait ses premiers pas accompagnée de sa mère Beaux-Arts bohème et de son père Docteur en Physique, prof du côté du Mans. Ses petites années sont entourées de forêts et de rayons de soleil traversant les feuilles pour bercer le salon d’une douce lumière.
Vidya vit ses premières années dans le calme, l’amour… et les dessins !
Premier déménagement. La tribu quitte la nature pour la banlieue parisienne, où Vidya fait la première partie de sa scolarité. Moments d’apprentissage et d’analyse durant lesquels elle sera confrontée à la culture « street » des années 90. Vidya jeune fille fait ses premières armes entre béton et contrôle de ses émotions jusqu’a ses 14 ans : il est temps de retrouver un peu de nature…
L’adolescente se retrouvera dans un petit village de l’Ouest, à coté d’Angers pour terminer son collège. Contraste redoutable mais tellement bénéfique !
C’est l’explosion de l’épanouissement ! Nature, copains, sorties, amours, amis, confiance, voyages, tranquillité, théâtre, associations… Suivie par le lycée d’Angers où elle aiguise ses goûts grâce à l’option « ArtP » qui lui permet de développer ses projets plastiques personnels, ainsi que de fouiller dans les références grâce à ses cours d’Histoire de l’Art.  Active et présidente d’Associations Culturelles et Artistiques, son BAC en poche, Vidya entre à l’école des Beaux-Arts.
Cette période lui permet de toucher à toutes les techniques académiques : sculpture, gravure, développement de photo et surtout d’avoir du temps pour peindre et voyager, découvrir d’autres artistes et de nouvelles façons de travailler.
Après un séjour de quelques mois au Népal où elle est en contact avec l’ONG « Planète-Enfant » (qui lutte contre le traffic de femmes et d’enfants à la frontière Indo-Népalaise) et après avoir parcouru l’Inde, l’idée de rendre son travail UTILE lui fait choisir l’option Communication où elle découvre l’expression numérique : la vidéo et le graphisme entrent alors dans ses projets.
En 2005, Vidya participe au développement d’une petite entreprise fondée autour du styliste plasticien Mario Faundez. Son univers la touche, lui parle. Sous son aile, elle se découvre un attrait particulier pour les matières, le Street Art et le Fluo.
C’est en créant sa propre structure de communication graphique en 2008 que Vidya exploite toutes ces connaissances acquises et son savoir-faire, en les mettant à la disposition de ses clients. Elle apprend ce qui « marche » en communication : ce qui touche les gens, comment viser des cibles et proposer des solutions graphiques. Elle est projetée dans le monde du Graphisme print et web sans jamais cesser ses expériences picturales en parallèle.
Aujourd’hui, à 32 ans, Vidya décide de rassembler ses voyages, ses aspirations, ses réflexions sur le monde, son goût pour la matière, son style académique, ses dessins, sa sensibilité, le graphisme, le Street Art, pour produire une oeuvre organique et polyforme sur toile, sur papier et vidéo.
 
Contact artiste : 06 64 26 95 33 - vidyakelie[at]joga6.com
 
 

 

Articles en relation
Un dimanche à la galerie ! 3ème édition

Le Comité Professionnel des Galeries d’Art, avec le soutien de la Mairie de Paris, présente la 3e édition d’Un Dimanche à la Galeriequi aura lieu le 24 septembre. Ce rendez-vous culturel convivial...

New Settings, des spectacles buissonniers

Par essence hors des sentiers battus, New Settings revient pour sa septième édition : seize spectacles qui ne redoutent pas de bousculer les codes établis par leur transversalité créative. Chaque pièce...