ARTS & CULTURE

Galeristes, le salon des galeries et des collectionneurs engagés

arts et culture
Galeristes, le premier salon imaginé par des amateurs d'art et des collectionneurs engagés, fondé par Stéphane Corréard, présente son édition inaugurale au Carreau du Temple du 8 au 11 décembre 2016.
Photo ©Fabrice Gousset
 
Galeristes initie un nouveau rendez-vous incontournable dans le calendrier culturel parisien, avec pour mission de défendre et valoriser les galeries rattachées à la scène artistique française, qui offrent une visibilité sans équivalent à l’ensemble de la création internationale actuelle dans toute sa diversité. En proposant une offre alternative et à échelle humaine, Galeristes milite pour « un autre monde de l’art ».
 
Fondé par Stéphane Corréard comme une « exposition de galeries », Galeristes favorise de véritables rencontres entre galeristes et collectionneurs, des relations qui se consolident dans le temps, mais également entre galeristes et grand public, dans le but d’initier des vocations de nouveaux collectionneurs ou simplement de montrer à tous la richesse et la diversité de l’art contemporain international ainsi que le rôle primordial du galeriste dans le monde de l’art.
Galeristes n’est pas une foire, mais un salon. Un espace de rencontres entre le public et des professionnels autour d’une passion commune, l’art. Galeristes est une exposition de galeristes : chacun des exposants y conçoit une proposition personnelle, à mi-chemin du bureau, de la réserve visitable et du mur d’amateur (à la manière de celui d’André Breton).
En projetant ainsi leur vision, leur engagement, leurs artistes et l’ensemble de leurs activités, les galeristes gagneront un nouveau public; durables, leurs relations se développeront par la suite dans leur environnement naturel, la galerie.
Le modèle traditionnel du galeriste-passeur est aujourd’hui malmené : conçu par et pour les amateurs d’art, Galeristes réaffirme sa pertinence, son actualité et son potentiel d’avenir.
Stéphane Corréard 

Un salon engagé en faveur de la diversité et la découverte

Profondément conscient des aléas de la position des créateurs dans le marché et les coteries, le comité de collectionneurs chargé de la sélection des exposants veille à proposer au public de Galeristes la plus grande variété de créations. Fondée sur la confiance dans les engagements individuels des galeristes, le panorama artistique proposé privilégie systématiquement les découvertes et les redécouvertes, placées sous le signe de la singularité, la différence et la diversité pensées comme des valeurs cardinales de toute relation à l’art.
C’est aussi le rendez-vous des amateurs et des galeristes désireux d’élargir leurs horizons, mais également de tous ceux qui envisagent de passer le cap, et de devenir collectionneurs.
À cet effet, plusieurs programmes seront initiés à l’intérieur même du salon : section regroupant des œuvres très abordables, ou encore accompagnement dans l’aide au financement…
 

Une scénographie innovante

Plate-forme de rencontres entre collectionneurs et galeristes, ce salon d’un genre nouveau se déploie sur tout le rez-de-chaussée du Carreau du Temple. Au sein d’une scénographie signée Dominique Perrault et avec une identité visuelle conçue par SpMillot, Galeristes rassemble ainsi une communauté de collectionneurs, passionnés et professionnels de l’art, unis par une même volonté : valoriser leur relation si singulière aux galeristes, passeurs indispensables entre les artistes et le public, lors de rencontres conviviales autour des œuvres qu’ils présentent et de leurs univers uniques.
 
Scénographie qui permet aux exposants de concevoir une proposition singulière, à mi-chemin du bureau, de la réserve visitable et du mur d’amateur.
Afin de permettre aux galeristes de montrer la création dans toute sa diversité, des espaces sont aménagés dans la scénographie de Dominique Perrault pour montrer des œuvres monumentales qui rythment le parcours des visiteurs, mis en exergue aux côtés des univers si singuliers des galeristes.
 

Une section d’œuvres à moins de 1000 euros

Salon conçu pour favoriser les rencontres entre amateurs, collectionneurs et professionnels de l’art, Galeristes n’en oublie pas pour autant les nouvelles vocations. Ainsi, afin de permettre à chacun de commencer une collection ou d’acheter de l’art contemporain, un espace réunit une sélection d’œuvres à moins de 1000 euros.
 

Un programme pédagogique

L’œil du rapporteur : Les membres du comité de rapporteurs invitent le public à découvrir les univers singuliers de chaque galerie lors de visites-rencontres pendant toute la durée du salon.
Les tables-rondes : Galeristes invitent les penseurs de l’art contemporain à échanger autour du métier de galeriste, sa relation avec les artistes et collectionneurs et sa place dans le monde de l’art.
Projections : Proposée par le Filaf, Galeristes présente une programmation de films sur l’art associés à la thématique des collectionneurs et diffusés durant le salon. Des portraits de collectionneurs, qui invitent le public chez eux et dévoilent les secrets de leurs collections : ce qu’elles leur racontent et de quelle manière ils la vivent au quotidien.
 
Afin de représenter fidèlement la scène des galeristes ayant un lien fort avec le paysage artistique français, le comité de sélection de Galeristes, présidé par Michel Poitevin, collectionneur et administrateur de l’Adiaf, a retenu une trentaine de galeries pour participer à l’édition inaugurale.

A propos de Stéphane Corréard

Né en 1968, Stéphane Corréard est, depuis près de trente ans, un spécialiste de l’art contemporain, et notamment de la scène française, successivement ou simultanément galeriste, collectionneur, commissaire d’exposition, expert, journaliste et critique d’art.
Après avoir fondé la Galerie Météo en 1992 et codirigé Bownstone, Corréard et Cie de 1998 à 2000, et ainsi participé à de nombreuses foires internationales, Stéphane Corréard contribue désormais régulièrement à des périodiques (Beaux-Arts Magazine, Libération Next, Particules…) et signe des textes pour de nombreux éditeurs ou institutions.
Commissaire, il a dirigé le Salon de Montrouge de 2009 à 2015, et est régulièrement invité à réaliser des expositions dans des institutions (Palais de Tokyo, Villa Arson, Villa Tamaris…) et des galeries (Christian Berst, Gabrielle Maubrie, Kréo, Loevenbruck, White Project…).
Stéphane Corréard a notamment participé en tant qu’expert aux comités de sélection du Prix Marcel Duchamp, aux sélections de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis), au Programme Hors-les-Murs de l’Institut français ainsi qu’aux Assises de la Jeune Création organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication.
 
Pour la coordination générale de Galeristes, Stéphane Corréard a fait appel à Dahlia Sicsic, spécialisée dans la production et la coordination d’expositions, anciennement coordinatrice générale du Salon de Montrouge entre 2011 et 2015.
Plus récemment, elle a contribué à la production de l’exposition «Un Grain de toute beauté» au Palais de Tokyo, dans le cadre des Modules (Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent) et a été commissaire invité, chargée de la programmation du cycle de performances des Jeudis Arty au Carreau du Temple.

Les Galeristes de l’édition 2016

Galerie Anne Barrault Paris
Christian Berst Art Brut Paris
Galerie Bernard Bouche Paris
Galerie Jean Brolly Paris
Galerie Circonstance Nice
Galerie Da-End Paris
Galerie Derouillon Paris
Espace à Vendre Nice
Galerie Jean Fournier Paris
Galerie Christophe Gaillard Paris
Galerie Bernard Jordan Paris Berlin Zürich
Galerie Lelong Paris New York
Loevenbruck Paris
Magnin-A Paris
Galerie Eva Meyer Paris
Galerie Éric Mouchet Paris
New Square Gallery Lille
Pact Paris
Galerie Papillon Paris
Galerie Catherine Putman Paris
Salle Principale Paris
Galerie Sator Paris
Semiose Paris
Galerie Suzanne Tarasieve Paris
Urdla Villeurbanne
Galerie Lara Vincy Paris
 
Galeristes - Le salon des galeries et des collectionneurs engagés  8 – 11 décembre 2016
Carreau du Temple 4, rue Eugène-Spuller 75003 Paris
www.galeristes.fr

 

Articles en relation
Pasteur, l'expérimentateur

L’exposition « Pasteur, l’expérimentateur », présentée du 12 décembre 2017 au 19 août 2018 au Palais de la découverte, revient sur l’homme et le travail du scientifique ; elle cherche à expliquer le...

Henri Matisse, Bavardages : les entretiens égarés

Henri Matisse, les entretiens égarés - Souvenirs, réflexions et révélations d’un grand maître du XXème siècle – Propos recueillis par Pierre Courthion – Sous la direction de Serge Guilbaut – Edition Skira,...