ARTS & CULTURE

Oscars 2017 : Que cachent les titres des films nommés ?

Oscars 2017
La cérémonie des Oscars a lieu ce dimanche 26 février. Dans un peu moins d’une semaine, seront donc connus les noms des acteurs qui repartiront chez eux avec une statuette hollywoodienne en main. Comme chaque année, de nombreux Français regarderont ce rendez-vous culturel sur le petit écran. Mais avant que le show commence, savez-vous quels éléments se cachent derrière les titres originaux des films nommés ? Pour qu’aucun détail ne vous échappe, ABA English, académie d’anglais en ligne, nous explique comment interpréter les cinq titres les plus curieux des œuvres cinématographiques qui feront beaucoup parler dimanche. Un peu de détente ...
 
 
1. La La Land (réalisé par Damien Chazelle)
Le film musical avec Emma Stone et Ryan Gosling est sans aucun doute le grand favori de la cérémonie puisqu’il est nominé dans plus de la moitié des catégories. Le titre, en apparence assez simple à comprendre, cache en fait deux références anglophones. La presse américaine utilise l’appellation « La La Land » pour parler de la ville de Los Angeles (souvent abrévié LA en anglais). Cette expression indique également « avoir la tête dans les nuages », un trait caractériel que partagent Mia et Sebastian, les deux protagonistes du film.
 
 
2. Moonlight (réalisé par Barry Jenkins)
La traduction littérale de Moonlight est « la lumière de la lune ». Cependant, le film traite d’une tranche de vie d’un adolescent afro-américain qui vit dans les quartiers malfamés de Miami et qui semble être tourmenté par son orientation sexuelle. Pour comprendre le rapport entre le titre et le film, il faut savoir que ce chef-d’œuvre cinématographique est une adaptation de la pièce de théâtre In Moonlight Black Boys Look Blue de Tarell Alvin McCraney. Ce titre original signifie « sous la lumière de la lune, les garçons noirs paraissent bleus ». Dans ce cas, le mot « blue » a un sens figuré. Il peut vouloir dire « triste » ou bien « mélancolique ».
 
 
3. Fences (réalisé par Denzel Washington)
Dans son troisième film en tant que directeur, le célèbre acteur Denzel Washington a décidé d’adapter au cinéma une œuvre théâtrale du dramaturge August Wilson. Même si très peu de personnes saisissent les différentes nuances linguistiques que comporte ce titre original en anglais, il a été maintenu en tête d’affiche. Le sens premier du mot « fences » est « clôtures », comme celles que les protagonistes construisent autour de leurs maisons dans le film. Le titre fait aussi référence aux barrières invisibles qui séparent les personnages très différents les uns des autres. Enfin, « fence » vient de « defence », « défense » en français, et « fencing », un mot de la même famille, signifie « escrime ». Le titre du nouveau film de Denzel Washington évoque donc des batailles, des séparations et un désir de protection.
 
 
4. Hell or High Water (Comancheria en France, réalisé par David Mackenzie)
Le titre de ce néo-western, avec Jeff Bridges comme acteur principal, fait référence à l’expression anglaise « come hell or high water » qui pourrait se traduire en français par « contre vents et marées ». En France, afin de rendre ce titre plus accrocheur, les distributeurs ont choisi de l’appeler « Comancheria », le surnom d’une zone géographique qui se situe entre les états du Nouveau Mexique et du Texas, là où l’histoire fictive pensée par David Mackenzie prend place.   
 
 
5. Zootopia (Zootopie en France, réalisé par Byron Howard et Rich Moore)
Le titre original du nouveau film d’animation de Disney est un mix de deux mots différents : zoo et utopie. Ce mot inventé évoque un lieu imaginaire, irréel, comme celui que la société de production américaine nous propose de découvrir à l’écran.
 
Maria Perillo, Chief Learning Officer d’ABA English, commente : « Nous observons que de moins en moins de titres de films sont traduits aujourd’hui. Garder le titre original peut permettre aux Français de s’intéresser un peu plus à l’anglais et d’apprendre des expressions courantes ainsi que des phrases toutes faites qui inspirent souvent des titres d’œuvres cinématographiques ».
 
La cérémonie des Oscars serait une bonne occasion d’améliorer son anglais ? Rendez-vous le 26 février prochain pour connaître les noms des gagnants !
 
 

 

Articles en relation
Henri Matisse, Bavardages : les entretiens égarés

Henri Matisse, les entretiens égarés - Souvenirs, réflexions et révélations d’un grand maître du XXème siècle – Propos recueillis par Pierre Courthion – Sous la direction de Serge Guilbaut – Edition Skira,...