ARTS & CULTURE

OSNI 1, le nuage parfumé de Cartier

arts et cultures
A l’occasion de la FIAC, la Maison Cartier dévoile, du 20 au 23 octobre 2017, son premier OSNI - Objet sentant non identifié. Baptisée Le Nuage Parfumé, cette installation olfactive et immersive prend place sur le parvis du Palais de Tokyo à Paris et s’ouvre au grand public. Pour la première fois, cette innovation à la diffusion olfactive offre une expérience multisensorielle unique.
 
Cette installation inaugure une série d’expériences multisensorielles qui place l’art olfactif au cœur du dispositif en l’associant à d’autres langages artistiques et scientifiques. Nouveau terrain d’expression de la Maison Cartier, ce programme d’événements reflète son esprit tourné vers l’art, la création, l’innovation et l’émotion. Avec OSNI 1, Cartier met en scène, de manière inédite, l’odeur comme médium de création, affirmant ainsi sa vision esthétique et expérimentale de l’olfaction.
 
Ces OSNI – Objets Sentant Non Identifiés –, d’où viennent-ils ? Du besoin impétueux de faire voir le parfum autrement, de le libérer de sa condition de produit, de le présenter au public hors d’un contexte commercial ou publicitaire, pour montrer que l’odeur est un inégalable vecteur d’émotions. Une source d’émerveillement, d’interrogation et de surprise. Une incroyable machine à sensations ! Un OSNI est un projet dans lequel l’olfaction retrouve sa place centrale et toutes ses fonctions artistiques. Une installation sensorielle destinée à réhabiliter le parfum dans sa pleine nature et à susciter la réflexion, le débat, la curiosité. Le Nuage Parfumé, premier OSNI lancé par la Maison Cartier, inaugure une série d’événements que nous voulons comme autant de témoignages du parfum et de l’odeur comme médiums de création. Son but n’est autre que de montrer la beauté de l’art olfactif, de le partager et d’encourager son avenir. C’est le rôle et la caractéristique de ce que l’on nomme « Maison » dans le monde du parfum que de protéger son art et de le faire vivre. L’art a toujours été au cœur de la Maison Cartier. Sa Fondation pour l’art contemporain – première du genre il y a 30 ans – incarne cet engagement. Les OSNI prolongent la générosité de cette démarche. Avec la même sincérité et intégrité. Ce sens qu’est l’olfaction mérite autant son art que les autres. Et ma seule ambition est de provoquer l’émoi. Mathilde Laurent
 
Inspiré par L’Envol de Cartier, dernière fragrance composée par Mathilde Laurent, parfumeur de la Maison Cartier, l’installation propose l’expérience « sensationnelle » de traversée d’un Nuage parfumé. Ce voyage dans un espace immatériel, suspendu entre ciel et terre, se veut un agitateur de sens autant qu’un appel au rêve.
 
Le concept d’Objet Sentant Non identifié – OSNI – met en scène l’olfaction au coeur du dispositif artistique et la confronte, de manière inédite, à d’autres langages et champs créatifs. Installé sur le bassin du Palais de Tokyo et du Musée d'art moderne à Paris, pendant la FIAC, Le Nuage Parfumé constitue le premier d’une série d’expériences originales conçues par la Maison Cartier en complicité avec des talents internationaux. 
Reconstitué et stabilisé dans un cube de verre transparent grâce aux technologies bioclimatiques mises au point par Transsolar, le nuage reflète la magie de la science.
 
Expression de la beauté de l’artifice et des pouvoirs de la technologie, hymne à l’élévation des sens et de l’esprit, Le Nuage parfumé est une collaboration entre la Maison Cartier, son parfumeur Mathilde Laurent et Transsolar, agence basée à Munich qui réunit des ingénieurs, physiciens et architectes autour de concepts climatiques et énergétiques.
 
Transsolar a mis un point un système de contrôle de l’air en strates composant un nouvel espace architectural, aux limites de l’immatériel. Le Nuage parfumé associe, pour la première fois, cette innovation à la diffusion olfactive, pour une expérience multi-sensorielle unique. 
Transsolar a mis un point un système de contrôle de l’air en strates composant un nouvel espace architectural, aux limites de l’immatériel. Le Nuage parfumé associe, pour la première fois, cette innovation à la diffusion olfactive, pour une expérience multisensorielle unique.
 
20-23 octobre 2017 - Bassin du Palais de Tokyo et du Musée d’Art Moderne, Paris
Accès libre sur réservation
 

 

Articles en relation