ARTS & CULTURE

Les Extatiques : L’art s’installe à Paris La Défense

arts et cultures
Paris La Défense, plus grand quartier d’affaires d’Europe, est aussi le plus vaste musée à ciel ouvert de France qui a su, au fil des années, offrir un terrain de création unique à de nombreux artistes contemporains de renom. En 2018, à l’occasion de ses 60 ans, Paris La Défense propose jusqu'au 21 octobre un voyage artistique inédit : Les Extatiques. Il s’agit moins d’une exposition qu’une excitation conçue par des artistes pour favoriser des flâneries.
 

Les Extatiques : 108 jours de parcours artistique - 60 ans de créativité

Avec Les Extatiques, Paris La Défense invite Fabrice Bousteau à imaginer un parcours artistique hors du commun, né de la rencontre et de l’échange entre le territoire et les artistes. Soundwalk Collective, Lilian Bourgeat, Fanny Bouyagui, Hanif Kureshi, Vincent Lamouroux, Leandro Erlich, Matteo Nasini, Encoreunestp et Pablo Valbuena sont invités à investir et à révéler des espaces parfois méconnus du grand public - pour certains dévoilés pour la première fois - sur et sous la dalle empruntée par plus de 180 000 visiteurs chaque jour.
Ancré dans le quotidien, Les Extatiques invite ses habitants d’un jour, d’un soir et de toujours, à redécouvrir Paris La Défense au travers d’une balade artistique insolite. Paris La Défense est un territoire culturel unique au monde. Au milieu de prouesses architecturales signées par les plus grands, trônent près de soixante-dix œuvres majeures. Depuis sa création, le quartier a inspiré les artistes, tels Miró, Calder ou encore César, dont les œuvres emblématiques sont devenues des symboles de Paris La Défense.
 
Épousant la minéralité du territoire et la singularité de ses espaces publics, Les Extatiques y apporte une sensorialité et des émotions nouvelles dans un labyrinthe urbain ponctué d'œuvres à la fois monumentales et surprenantes dans lequel le visiteur est invité à se perdre. L’ensemble crée un lieu de bien-être où chacun est amené à rêver.
Cette exposition est une parenthèse poétique et saisissante, dans l’effervescence d’un quartier en constante ébullition, au sein du Grand Paris en construction. Avec elle, Paris La Défense s’impose comme une destination clé au sein de la création artistique et culturelle européenne. Véritable organisme vivant, le territoire réaffirme son identité à travers une programmation ambitieuse, faisant écho à l’audace architecturale qui le caractérise.
Plus qu’un nouveau rendez-vous artistique, Les Extatiques est une nouvelle façon de célébrer la ville, un appel à (re)découvrir Paris La Défense autrement, le temps d’un anniversaire.
 
L’exposition est moins une exposition qu’une excitation conçue par des artistes pour favoriser des flâneries dans ce lieu où se confrontent l’architecture et des œuvres souvent monumentales qui font de Paris La Défense le plus grand parc de sculptures de France. Un paysage unique que Les Extatiques a pour ambition de révéler et d’augmenter avec l’intervention de ces artistes qui se sont confrontés à son histoire, à son échelle et à son environnement.
 

Les Extatiques, une invitation au voyage

Au cours des quinze dernières années, les villes du monde entier se sont réinventées dans l’objectif d’augmenter la jouissance des habitants notamment en réduisant les pollutions sonores et visuelles, en diminuant la circulation automobile, en multipliant les pistes cyclables, en agrandissant les espaces verts, en réhabilitant des joyaux du patrimoine et en faisant descendre l’art dans la rue pour qu’il fasse partie du quotidien de chacun. La Défense, quartier de Paris né d’une utopie des années 1960, est le symbole même de cette évolution de la ville.
 
Jeune commissaire débutant, Fabrice Bousteau a contribué à l’exposition Les monuments de Calder réalisée sur le parvis avec 14 œuvres (stabiles et mobiles) de l’artiste présentées, ainsi regroupées, pour la première fois en Europe. Le souvenir de cette exposition où « aucune sculpture, même la plus monumentale, ne pouvait se mesurer à l’architecture et à l’échelle des lieux », l’a guidé à formuler sa proposition Les Extatiques.
Entre-temps l’espace public a changé, la dalle s’est humanisée, les nouveaux projets architecturaux ont apporté de la beauté et la nouvelle génération une nouvelle vie à Paris La Défense… À travers ce choix d’une dizaine d’artistes venant d’horizons différents, de renommée internationale ou émergents, avec l’implantation d’œuvres d’échelles différentes et en interaction entre elles, Fabrice Bousteau formule une invitation poétique au voyage, une balade, un monde merveilleux d’immersion. Il tient à façonner le regard des visiteurs, à lui faire oublier les préjugés liés à une image de « quartier d’affaires » et à le guider vers la beauté exceptionnelle, inattendue et différente de ce lieu de vie vibrant.
Son ambition artistique est de montrer aux Parisiens comme aux touristes que ce quartier d’affaires est aussi un lieu d’habitation et de promenade unique au monde, à la beauté surprenante et originale.
Les Extatiques est moins une exposition qu’une excitation conçue par des artistes pour favoriser des flâneries dans ce lieu où se confrontent l’architecture et des œuvres souvent monumentales qui font de Paris La Défense le plus grand parc de sculptures de France. Un paysage unique que Les Extatiques a pour ambition de révéler et d’augmenter avec l’intervention de ces artistes qui se sont confrontés à son histoire, à son échelle et à son environnement.
 
Fabrice Bousteau, Commissaire Directeur artistique
 
C’est un artiste en « repérage » pour concevoir son projet artistique qui m’a donné envie d’appeler cette manifestation Les Extatiques tant il a exprimé son ravissement face à la beauté peu connue de Paris La Défense. Les Extatiques est imaginée comme une promenade amoureuse et une aventure pleine de surprises comme, par exemple, le film sonore du Soundwalk Collectif qui permettra à chacun de découvrir l’architecture et le parc de sculptures de Paris La Défense en ayant le sentiment d’être le personnage d’une fiction entre Tati et Godard ; le labyrinthe de tournesols tournoyants de Fanny Bouyagui ; l’immeuble haussmannien plongé dans un vortex cosmique de Leandro Erlich ; les bancs géants de Lilian Bourgeat ; la nature réinventée de Vincent Lamouroux ; le spectacle sonore et lumineux de Pablo Valbuena dans l’underground de Paris La Défense ou encore la démesure de l’Inde symbolisée par l’improbable personnage d’Hanif Kureshi. Les Extatiques a pour désir de créer de petites extases, des moments de plénitude grâce aux regards et aux interventions d’artistes qui nous plongent, à Paris La Défense, dans des contrées insoupçonnées !
 
"Projection" de Vincent Lamouroux, 2018 - Installation in situ

Neuf artistes investissent Paris La Défense

ENCOREUNESTP : « Insta’mirrors #Stilllike ». À l’occasion des Extatiques, Encoreunestp, streetartiste 2.0, investit l’Esplanade de La Défense avec des œuvres interactives. Ses Insta’mirrors invitent chacun des spectateurs à s’afficher comme une œuvre d’art en réinventant le selfie.
 
LILIAN BOURGEAT : « Banc Public ». Lilian Bourgeat, maître des jeux d’échelle, transforme notre perception de l’espace en agrandissant les objets de notre quotidien. À l’occasion des Extatiques, l’artiste installe deux bancs de cinq mètres de long, perturbant sa fonctionnalité et nos sens.
 
FANNY BOUYAGUI/ ART POINT : « M Sun City » Artiste pluridisciplinaire, la fondatrice d’Art Point M installe un nouveau dédale poétique et ludique de 500 m2 au cœur de Paris La Défense. Composé de 4 000 tournesols, ce labyrinthe invite à une déambulation bucolique et ensoleillée.
 
HANIF KURESHI : « Cutout Project: Auntie Maria ». Jeune artiste prometteur de la scène indienne, Hanif Kureshi réinvente la peinture traditionnelle de son pays en mettant en scène des anonymes rencontrés au détour d’une rue. Cutout Project : Auntie Maria, est le portrait d’une femme indienne, peint à la main, sur près de 10 mètres de hauteur.
 
VINCENT LAMOUROUX : « Projection ». Pour Les Extatiques, Vincent Lamouroux souligne l’artificialité des paysages urbains en recouvrant un ensemble de platanes de l’Esplanade de La Défense d’un voile blanc fait de chaux éteinte.
 
LEANDRO ERLICH : « Inner city – Paris/ Buenos Aires ». Artiste argentin, Leandro Erlich, conçoit des œuvres qui bousculent notre rapport à l’espace et questionnent la place du corps à l’intérieur de celui-ci.
 
MATTEO NASINI : « Untitled Pass Through ». Œuvre située à la frontière de la musique et des arts visuels, Untitled Pass Through est conçu et imaginé comme une partition imaginaire et colorée.
 
PABLO VALBUENA : « Kinematope [croisement] ». À l’occasion des Extatiques, Pablo Valbuena, présente une œuvre inédite dans la salle des colonnes, un espace ouvert pour la première fois au public. Kinematope [croisement] est une intervention éphémère, lumineuse et sonore.
 
SOUNDWALK COLLECTIVE : «  Soundwalk : Paris La Défense ». Collectif artistique sonore basé entre New York et Berlin, Soundwalk Collective propose, à l’occasion des Extatiques, un parcours sonore inédit au sein de Paris La Défense.
 
« Sun City » de FANNY BOUYAGUI/ ART POINT M /2015-2018 - Installation monumentale et éphémère
 
Parcours artistique présenté jusqu'au 21 octobre 2018
Accès libre - Esplanade de La Défense (Métro ligne 1 : La Défense - Esplanade de La Défense)
 
 

 

Articles en relation
Le "CyKlop", Fantaisies urbaines à Versailles

Sous un angle ludique et fantaisiste, l’artiste Le CyKlop revisite l’Histoire de France en customisant 25 potelets autour de la salle du Jeu de Paume, dans le quartier Saint-Louis, en personnages qui...

Khiasma, fin d'une utopie artistique ?

Aux Lilas, l'Espace Khiasma, lieu de production et de diffusion dédié à l'image et au récit, fermera ses portes dès la fin du mois d’octobre. Cette décision prise par l’équipe est un acte de...

Joana Vasconcelos : Exagérer pour inventer

Le centre d’art du Département du Var dédie l’ensemble de ses espaces à l’artiste d’envergure internationale Joana Vasconcelos. Après le Château de Versailles en 2012, le Pavillon du Portugal de la...

Festival Actoral, une sismographie de notre temps

Actoral, festival international des arts et écritures contemporaines, donne à voir et à entendre la diversité et la vitalité de la création contemporaine jusqu’au 13 octobre, mêlant danse, théâtre,...