ARTS & CULTURE

Noël numérique et immersif à Trévarez

 

Tourbillons de flocons virtuels au château :Miguel Chevalier invité du Domaine de Trévarez

 
Illuminations, expositions et animations dans un lieu patrimonial emblématique du Finistère : "Noël à Trévarez" est un événement festif et multifacettes proposé chaque fin d'année au Domaine de Trévarez qui a accueilli l'an dernier plus de 62.500 visiteurs. L'édition 2018 prend une dimension artistique supplémentaire avec l'invitation faite à Miguel Chevalier, pionnier de l'art virtuel et numérique dans le monde. Il propose, du 24 novembre 2018 au 6 janvier 2019, un parcours immersif et interactif entre technologie et poésie, des écuries au potager, dans le parc label "Jardin remarquable", jusqu’au château, classé "Patrimoine du 20ème siècle".
 
En cette fin d’année 2018, une pluie de flocons virtuels recouvre le Domaine de Trévarez d’un manteau neigeux fantastique : Miguel Chevalier, l’un des pionniers de l’art numérique, invite les visiteurs à vivre une expérience visuelle fascinante au cours d’une balade poétique, entre rêve et réalité, entre technologie et poésie.
 
Installation Digital cristaux

Un parcours de lumière

Illuminations, expositions et animations dans une ambiance festive et originale : Noël à Trévarez est un événement maintenant installé et reconnu dans le paysage finistérien. Il offre chaque fin d’année un rendez-vous à la fois attractif, exigeant et résolument novateur. En 2018, la proposition intègre une dimension artistique supplémentaire en accueillant Miguel Chevalier.
Pour cette nouvelle édition, le parcours « D’un rêve à l’autre » investit le château rose de la Belle Époque reconnu Patrimoine du 20e siècle et son parc de 85 hectares labellisé Jardin remarquable. Place à une étonnante succession d’images en mouvement, dont la géométrie se voit sans cesse bousculée et sans cesse reconstruite : reflets mouvants, mirages en suspens, mosaïques éphémères, kaléidoscopes… comme d’autres artistes utilisent la peinture, la sculpture ou la photographie, Miguel Chevalier travaille la lumière et lui donne forme, relief, dimension, couleur et rythme.
Au cours d’une déambulation poétique dans les différents espaces du domaine, les visiteurs sont immergés dans un monde onirique : tapis de cristaux virtuels et interactifs sous la verrière des écuries, installations originales dessinant de multiples chorégraphies lumineuses dans le parc et au rez-de-chaussée du château, sculptures, œuvres numériques multicolores… sans oublier l’installation de lumière rythmant la façade du château.
 
Digital cristaux bubbels

Une exposition participative

En lien étroit avec l’univers artistique de Miguel Chevalier, une exposition contributive et intergénérationnelle est présentée sous un dôme. Elle met en scène les réalisations de près de 600 participants de 3 à plus de 80 ans, résultat d’ateliers multimédias ouverts à tous (familles, écoles, EHPAD, centres de loisirs) et encadrés par des graphistes, plasticiens et designers d’Ultra éditions. Avec à la clé de ces moments de création de beaux partages conviviaux entre les participants, petits et grands…
 
Des animations pour grands et petits, des ateliers de création et des visites flash, ponctuent cet événement festif et multi-facettes tout au long de six semaines de magie et de poésie.
 

Le domaine de Trévarez

Sous son enveloppe néogothique le « château rose » de Trévarez, construit par le politicien James de Kerjégu entre 1893 et 1907, cache les éléments techniques les plus novateurs de l’époque : structure métallique, électricité, chauffage central, téléphone intérieur, ascenseur...
Reconnu Patrimoine du 20e siècle, le domaine est également labellisé Jardin remarquable pour son parc créé à la Belle Époque, dans le style mélangé alors caractéristique des jardins français. Ce parc de 85 hectares est reconnu pour ses collections de camélias, d’hortensias et également de rhododendrons labellisées Collection nationale. En 2016, le Domaine de Trévarez a reçu une distinction internationale en devenant Jardin d’excellence pour sa collection de camélias.
 
 
Bombardé lors de la Seconde Guerre mondiale, le château subit alors d’importants dégâts. Acquis par le Conseil départemental en 1968, puis progressivement restauré, il bénéficie depuis quelques années de la réouverture d’espaces maintenant accessibles à la visite, et mis en valeur par l’exposition permanente Bâtir un rêve.
 
Tout au long de l’année est construite une large offre culturelle imaginée pour des publics élargis, composée d’expositions, de visites insolites, d’ateliers de création, des festivals de plantes, de conférences, d’art contemporain et de spectacle vivant.
 

D’un rêve à l’autre 

En réponse à l’invitation du Domaine de Trévarez, dans le cadre de Noël à Trévarez, j’ai créé un parcours artistique d’œuvres numériques et de lumière qui propose différentes expériences visuelles, et entraîne les visiteurs “D’un rêve à l’autre”. J’ai imaginé plusieurs créations spécifiques, inspirées par la multiplicité des espaces qui caractérisent le domaine : les majestueuses anciennes écuries au sol pavé, le potager avec son incroyable serre de 70 mètres de long, l’allée du château bordée de rhododendrons et d’arbres et enfin le château au style éclectique dont les intérieurs témoignent encore des vicissitudes de son histoire.
En lien avec Noël et l’atmosphère de l’hiver, j’ai imaginé des oeuvres numériques ou fixes inspirées des cristaux de neige ainsi que des installations de lumière. Comme la plupart d’entre nous, j’ai toujours beaucoup admiré la beauté et la géométrie des flocons de neige en hiver. Il y a une dizaine d’années, la lecture du livre de Wilson Bentley qui a photographié des milliers de cristaux de neige entre 1885 et 1931, ainsi que la découverte des dessins de William Scoresby, m’ont fait prendre conscience de toute la complexité et la richesse de ces formes. Ils font depuis l’objet de mes recherches et de créations originales.
Les photographies de Bentley et son système de classification ont influencé de nombreux scientifiques qui ont à leur tour inspiré mon travail. Ces études scientifiques m’ont permis de comprendre l’incroyable variété et richesse des formes des flocons, leurs structures internes et leurs symétries. Image après image, ces documents montrent qu’il n’y a jamais deux cristaux de neige semblables.
Via mon médium de prédilection, l’outil numérique, je transpose ces merveilles de la nature dans le monde virtuel.
La géométrie qui caractérise ces cristaux répond à des lois mathématiques que peuvent produire des logiciels informatiques. Surgissent ainsi dans la première installation de l’exposition, des flocons virtuels nés de logiciels conçus avec la collaboration de l’informaticien Claude Micheli. Peut-il en émerger des formes jamais vues ? Difficile de déceler les limites entre le réel et la fiction…
Au domaine de Trévarez, tout au long d’un itinéraire étonnant entre rêve et réalité, le parcours artistique se déroule en démultipliant toutes ces formes cristallines extraordinaires : installations numériques auto-génératives et interactives aux expériences et univers visuels à chaque fois différents et uniques, créations artistiques monumentales, sculptures, cabinets de curiosités revisités…
L’exposition, qui s’inscrit dans la continuité d’une démarche initiée à la fin des années 90, explore sur un mode poétique et métaphorique, la question du lien entre nature et artifice qui aujourd’hui coexistent et s’enrichissent mutuellement. Ces œuvres nous placent face à une nature intrigante et nous immergent dans un univers onirique teinté de poésie. Elles captent la beauté de la nature, source intarissable pour l’imaginaire, et illustrent la constance du désir de son appropriation par l’homme. Elles cherchent à créer les conditions d’une symbiose entre l’homme et cette nature réinventée.
Miguel Chevalier, Septembre 2018 »

Le parcours

Miguel Chevalier a créé trois œuvres inédites spécifiquement pour le parcours « D’un rêve à l’autre » :
 
Installation Digital cristaux
 
- Digital Cristaux, une installation de réalité virtuelle générative et interactive dans les écuries du domaine : Différents manteaux de cristaux neigeux virtuels couvrent le sol des anciennes écuries du domaine. Chacun de ces manteaux neigeux se compose d’une variété de cristaux luminescents géants aux formes stylisées et graphiques. Composés de multiples ramifications cristallines, ces cristaux présentent une infinité de variations.
 
La structure fractale des flocons est ici révélée à travers le prisme du numérique. Les cristaux apparaissent aléatoirement, se meuvent, s’écartent au passage des visiteurs, montrant ainsi l’action de l’homme sur la nature, avant de disparaitre sous leurs pieds. Ces centaines d’étoiles nous plongent au coeur de l’hiver et dans l’atmosphère festive de Noël.
 
- Effet de serre, une installation de lumière sur la serre du potager historique : Installée dans le potager historique du domaine, Effet de Serre est une installation de lumière créant des chorégraphies lumineuses et cinétiques sur toute la longueur d’une ancienne serre adossée de 70 mètres.
Différents rythmes graphiques colorés redessinent son architecture : dégradés, lignes géométriques, pulsations douces ou rapides, créent des figures abstraites et poursuivent les recherches des artistes cinétiques comme François Morellet ou Julio Le Parc… Lieu métaphorique d’un monde artificiel, clos et transparent, espace privilégié et protecteur, la serre est révélée comme un écrin artificiel d’un monde végétal fragile.
 
La table des convivialités
 
- La Table des convivialités, pour une expérience unique dans la salle à manger du château : Dans l’ancienne salle à manger du château, la Table des Convivialités est une installation interactive qui mêle réel et virtuel, technologie et poésie. Le plateau de la table devient le support d’un univers projeté qui évolue en temps réel. Différents tableaux graphiques noir et blanc ou multicolores se succèdent aléatoirement : pixels, réseaux de lignes, maillages, courbes…
 
Dans la salle à manger du château est projetée l’œuvre vidéo Constellations Numériques, composée de cristaux virtuels qui se développent les uns après les autres. A partir de cette création, une série de 6 assiettes en porcelaine de Limoges, d’un diamètre de 32 cm, a été éditée à 9 exemplaires et est exposée en place.
Cette édition limitée a été réalisée avec la manufacture Royal Limoges, qui habille les tables les plus prestigieuses d’Europe. Le graphisme de ces assiettes a été élaboré numériquement puis transposé manuellement : le digital rencontre ici la tradition.
Ces univers virtuels interagissent avec les visiteurs qui effleurent la table. Le mouvement de la main désorganise l’ordre apparent des pixels qui s’agitent dans tous les sens, les lignes droites se brisent et se confondent. Cette création permet une approche intuitive et sensuelle de l’interactivité.
Douze autres œuvres numériques ponctuent cette balade dans une autre dimension, et immergent petits et grands dans l’univers merveilleux de ce sculpteur de lumière. « D’un rêve à l’autre », d’une œuvre à l’autre, l’obscurité s’illumine et révèle le parc et le château de Trévarez.
Et de multiples surprises que nous ne vous dévoilerons pas ici …
 

Miguel Chevalier

Né en 1959 à Mexico, Miguel Chevalier vit et travaille à Paris. Depuis 1978, cet artiste utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique. Son œuvre, expérimentale et pluridisciplinaire, prend ses sources dans l’histoire de l’art dont il reformule les données essentielles.
 
Miguel Chevalier
 
Son travail aborde la question de l’immatérialité dans l’art, ainsi que les logiques induites par l’ordinateur, tels que l’hybridation, la générativité, l’interactivité, la mise en réseau. Il développe différentes thématiques, telles que la relation entre nature et artifice, l’observation des flux et des réseaux qui organisent nos sociétés contemporaines, l’imaginaire de l’architecture et des villes virtuelles, la transposition de motifs issus de l’art islamique dans le monde numérique. Les images qu’il nous livre interrogent perpétuellement notre relation au monde.
 
Miguel Chevalier réalise de nombreuses expositions dans des musées, centres d’art et galeries dans le monde entier. Il réalise également des projets dans l’espace public et architectural.
 
 
"Noël à Trévarez" du 24 novembre 2018 au 6 Janvoer 2019 - Tous les jours de 14h à 19h30 - Domaine de Trévarez - Trévarez, 29520 Saint-Goazec
 
 

 

Articles en relation
Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu

La Fondation Cartier pour l’art contemporain célèbre, avec l’exposition Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu, la richesse et la variété des motifs, couleurs et figures dans l’art...

A l'épreuve de l'eau ...

La Fondation François Schneider invite L’Ososphère (1) à inventer une conversation chorale et fluide entre le numérique et l’eau. Immergé dans ce lieu d’art niché en terre d’eau, au pied des Vosges,...

Le "CyKlop", Fantaisies urbaines à Versailles

Sous un angle ludique et fantaisiste, l’artiste Le CyKlop revisite l’Histoire de France en customisant 25 potelets autour de la salle du Jeu de Paume, dans le quartier Saint-Louis, en personnages qui...