ARTS & CULTURES

Francofolies : Yann Rabanier présente l'exposition « Eaux Vives »

Jane Birkin
Le photographe Yann Rabanier présentera l'exposition « Eaux vives » pour la 35e édition des Francofolies de La Rochelle, soutenue par la Fondation d’entreprise Martell : des portraits d’artistes ayant marqué le festival (Jane Birkin, Brigitte, Gaëtan Roussel, Bernard Lavilliers, Yseult...) seront présentés sur un parcours urbain, entre la gare de La Rochelle et le site du festival. Du 10 au 14 juillet.
 
Yann Rabanier photographie en douceur les gens pressés. Grâce à son imagination débordante et unique, il capte dans tous ses portraits l’émotion, le moment magique où le modèle lâche prise. Patiemment, il attend que la tension quitte le personnage.
Dans des mises en scènes souvent décalées, où lumière et cadrage sont aussi les acteurs principaux de ce qui deviendra la photographie, loin des clichés guindés, Yann Rabanier se laissera une certaine liberté pour son image sur place, même si elle aura été préparée en amont au travers de croquis, dessins et collages. Comme si l’image s’imprimait dans son œil avant d’être shootée.
 
« La plupart du temps, ce sont des peintres qui m’inspirent, parce que je suis issu du dessin. Donc, comme en peinture, le matériel est important, dans le sens où il permet de faire les choses différemment : un fusain ne donne pas le même résultat que de la peinture à l’huile ou un critérium. »
Portraitiste, Yann Rabanier sait diriger en prenant le temps nécessaire en amont pour « se faire accepter ». Il aime le contact avec les gens, c’est ce qui le guide.
 
Le projet pour la Fondation d’entreprise Martell est né d’une rencontre et d’une envie de se retrouver au bord de l’océan pour ce rendez-vous incontournable de la musique. Depuis 35 ans, les Francofolies font battre le cœur de La Rochelle et de tous les festivaliers. Installée depuis deux ans à Cognac, la Fondation d’entreprise Martell invite des créateurs de toutes nationalités et de tous champs artistiques à inventer des projets uniques. Inviter Yann Rabanier allait ainsi de soi pour la directrice de la Fondation, Nathalie Viot : « Sa vision des êtres est irremplaçable. Yann Rabanier est un photographe libre qui ne fait pas de compromis ; c’est cette vision de l’art que nous défendons ».
Cette exposition prendra place dans la ville de La Rochelle avant de venir à la Fondation à Cognac au printemps 2020.

Yann Rabanier, photographe portraitiste

Photographe portraitiste français, né en 1980 à Marmande, Yann Rabanier est diplômé de l’ETPA de Toulouse. Il est représenté par l’agence française Modds.
Il collabore régulièrement avec la presse française et internationale (Télérama, Le Monde, Vanity Fair, Les Inrocks, The New York Times...). Il a notamment couvert les primaires du Parti Socialiste en 2011 pour Libération, et couvre le Festival de Cannes depuis plusieurs années pour Télérama. Il réalise également des pochettes de disque pour des artistes de différents labels.
Ses portraits ont notamment été exposés à Paris Photo, au festival de Vannes et aux Rencontres d’Arles. En 2017, lors du Mois de la Photo du Grand Paris, Modds présente son travail de portrait réalisé à Cannes pour Télérama : Je vais essayer d’être rapide. En 2018 il participe à une exposition collective à la Galerie Wanted Les uns envers les autres pour Amnesty International.
 
Entrée libre du jeudi au samedi de 14h à 20h - Le dimanche de 11h à 17h - Le mercredi sur réservation
 
Photo d’en-tête : Jane Birkin © Yann Rabanier
 

 

Articles en relation
Photographie, arme de classe

L’exposition que présente le Centre Pompidou jusqu’au 4 février 2019 rend hommage à la photographie documentaire et sociale en France entre 1928 et 1936, proposant un nouvel éclairage sur l’idée...