Close

L'EPAC s'exposait au Manoir

Jusqu'au 19 mai 2013, le Manoir de la Ville de Martigny (Suisse) accueillait une sélection de travaux des étudiants de l'Ecole Professionnelle des Arts Contemporains EPAC, l'un des premiers instituts de formation à la Bande Dessinée et au Game art en Suisse.

expoepacSaluons la volonté de l'école - une des références dans l'enseignement de l'image narrative en Suisse - d'ouvrir de nouvelles voies de formation ; récemment, le diplôme de Game art a été créé. La force de l'école tient aussi aux relations étroites qu'elle entretient avec les professionnels du monde de l'art : galeristes, directeurs de festival de BD, éditeurs... Solidement ancrée dans son environnement local, elle développe par ailleurs un programme ambitieux à l'international et contribue ainsi de manière créative à la renommée du Valais.

Par le biais de planches de bandes dessinées, d'illustrations, de peintures, de graphisme, de gravures, de photographies, de Game art et de films d'animation, cette exposition collective offre l'occasion de pénétrer dans l'univers respectif des étudiants issus des différentes filières enseignées, au savoir-faire desquels elle rend hommage. La scénographie, spécifiquement conçue pour l'événement, permet aux visiteurs de parcourir ces mondes fantastiques et singuliers et reflète la philosophie de l'institution qui privilégie liberté et créativité. En effet, chacune des sections qui s'enchaînent révèle des genres et des styles tout à fait variés.

Faute de pouvoir dévoiler l'intégralité des travaux, ont été sélectionnées les œuvres les plus représentatives de chaque étudiant ou ex-étudiant afin de souligner la maîtrise artistique et technique de chacun. Un souhait affirlé de mise à l'honneur ces microcosmes insolites, peuplés d'êtres poétiques, cocasses, étranges, parfois inquiétants ou chimériques, qui se développent au sein de leur l'imaginaire.

Chaque étape du parcours possède un agencement et une ambiance uniques. Réceptacle du processus créatif, le papier vient habiller les murs du Manoir, en écho à la page blanche du créateur, à la toile vierge des peintres, au papier photosensible où la photographie viendra s'imprimer... Les artistes ont en effet eu la liberté d'intervenir à la peinture, à l'encre, au crayon, au fusain, au pastel... sur les lés de papier mis à leur disposition afin de prolonger les œuvres exposées.

Les bandes dessinées ou dessins noir et blanc sont quant à eux présentés dans les corridors du Manoir en dialogue avec le carrelage bicolore de la bâtisse. Ce sol à damier rappelle lui-même la perspective académique tout en évoquant l'échiquier, miroir du monde, fait d'ombre et de lumière.

Ces images étonnantes mises au service d'histoires à la fois originales et ludiques, sont universellement accessibles. »

Julia Hountou, Co-Commissaire de l'exposition « Voyage au coeur de l'imaginaire foisonnant de l'EPAC » / Extrait du catalogue - et Anne Jean-Richard Largey, Commissaire" de l'exposition.

expoepac2Voir les photos de l'exposition

www.manoir-martigny.ch

www.epac.ch/index.php/fr

Avec les œuvres de :

Aimé Salamin, Alain Bardet, Benoît Schmid, Cécile Giovannini, Céline Bidlingmeyer, Charlotte Beuret, Christophe Thomas, Clément Di Chirico, David Brülhart, Dexter Maurer, Dimitri Christofis, Elena Rusca, Eligio Membrez, Emile Roduit, Emilie Vuilleumier, Florent Pirard, Florent Roh, Frédéric Millioud, Gautier Rebetez, Joël Schopfer, Johan Nicolussi, Jonathan Brantschen, Jordan Espagne, Julien Schmidt, Julien Simon-Vermot, Kévin Péclet, Loïc Zanfagna, Marie-Cécile Favre, Michaël Terraz, Othmane Loulidi Sââd, Ramiz Morina, Swan Keller, Thomas Nicollin, Ya-Wen Li, Yi-Ju Tsai, Yvo Suagua.