Close

Science et Théâtre à l'Université Paris Diderot : L'affaire Biolux

sciences et théâtre
Dans le cadre de son groupe de recherche et d'enseignement Sciences et médias - Journalisme, communication et culture scientifiques, l'Université Paris Diderot vous invite à une représentation théâtrale le vendredi 9 octobre 2015 à 20h : "L'affaire BioLux"
 
Dans le cadre de l’unité d’enseignement (UE) « Ateliers d’initiation aux controverses scientifiques », les étudiantes et étudiants de première année du master Journalisme, culture et communication scientifiques utilisent des articles scientifiques, revues, documentaires etc. permettant de mettre en lumière les résultats scientifiques et les controverses éventuelles de ce secteur.
 
Cette année, la thématique concerne « la biologie de synthèse ». Les étudiants et les étudiantes créent des personnages, des dialogues et écrivent une pièce autour de cette problématique. La finalité de l’UE est une représentation théâtrale, tout public. 
 
La biologie de synthèse serait-elle une nouvelle révolution scientifique et technique ? C’est ce que défend sans aucun doute la direction de BioLux, entreprise innovante tournée vers l’avenir. Au point d’intéresser investisseurs russes et américains et architectes urbanistes soucieux de réussir ! A quel niveau la loi française doit-elle légiférer ? L’art et la science permettent-ils de comprendre, ou de faire passer la pilule ? Les modifications d’organismes vivants ne sont-ils qu’un jeu ? En interrogeant les protagonistes ou en espionnant leurs activités, il sera peut-être possible d’en savoir un peu plus sur les activités de l’entreprise… Mais à quel prix !
Ce projet a reçu le soutien de l’Université Sorbonne Paris Cité (appel à projets pédagogiques innovants 2015)
 
Avec :
Nella Chebbah (Danielle Schwartzman, chercheure), Anaïs Culot (Adèle Fergusson, lobbyiste), Valentine Delattre (Marie-Odile De Chateaurenaud, galeriste), Jean Fauquet (Raphaël Grancher, architecte urbaniste), Morgane Guillet (Phoebe Burdan, violoniste), Imène Hamchiche (Katya Bourdon, informaticienne, investisseuse), Catherine Hordelalay (Clémence Barrié, journaliste), Fabien Houy (Yann Gibson, Directeur du laboratoire BioLux), Numa Journiac (Piotr Ivanovitch Tcheliabinsk, attaché d’ambassade), Mathilde Ledieu (Mélusine Gaillot, technicienne de surface, laboratoire BioLux), Estelle Lemaitre (Chloë Dupont, architecte urbaniste), Emmanuel Phan Van Song (Olivier Boileau, député-maire), Sandya Salem (Anna François, PDG de BioLux).
 
Coordination et mise en scène : Thierry Dassé et Frédéric Tournier
Régie son & lumière : Manuel Mayer
Régie vidéo : Nuno Marcellino
 
Remerciements : En coopération avec la dynamique du Festival vivant, porté par le programme européen Synénergène. Merci à Dorothée Browaeys et Jean-Jacques Perrier pour leur accueil à Vita Nova les 18 et 19 septembre 2015. Merci à Dominique Zeliszewski (Communication, Genopole) pour son accueil lors du colloque BioSynSys2015, 7-10 septembre 2015 Merci à Charlotte Plet pour son accueil au Réfectoire des Cordeliers et à Lydia Ben Ytzhak (journaliste scientifique) pour l’animation du débat. 
 
La pièce d’une durée d’une heure environ sera suivie d’un débat avec les spectateurs et deux référents du domaine. Un pot sera ensuite offert à l’issue du débat !
En coopération avec la dynamique du Festival vivant, porté par le programme européen Synenergene.
 
Lieu : Réfectoire des Cordeliers, 15 rue de l’École de médecine, Paris 6e (M° Odéon)
Entrée libre, dans la limite des places disponibles.
Photo : CC – Franck Fox – www.mikro-foto.de