Close

Festival en chair et en son au Cube

Festival en chair et en son
Interroger les liens entre la création musicale électroacoustique et la danse butô sera au coeur de la première édition du Festival "En chair et en son" que le Cube accueillera les 23 et 24 octobre prochains. Il s'agit là d'une rencontre internationale entre musicalité, danse, philosophie, recherche et écriture pour questionner l'écoute, le corps, face à un parcours de vie qui nous fait bien souvent prendre conscience, et plus ou moins vite, de la nécessité de retrouver le sens du réel, le rapport authentique à soi-même, à son corps, à ceux qui nous entourent et au monde.
 
Dans un esprit de recherche et de partage, ces journées seront l’occasion d’interroger les liens entre la création musicale électroacoustique et la danse butô, entre le geste dansé et la musique spatialisée, entre la pratique sonore acousmatique et la performance. Arts sonores, musiciens 
et danseurs alterneront avec des philosophes, écrivains et chercheurs, pour réfléchir et partager leurs interrogations et leurs pratiques. Un festival de métamorphoses électriques et charnelles, faites de passages, de glissements,
de ruptures et de confrontations qui remettent sans cesse sur le chantier la question de l’écoute et du corps.
 
La musique acousmatique est une musique de sons électroniques et de sons enregistrés, manipulés et joués sur un orchestre de haut-parleurs (Acousmonium de Motus). Pour le festival, cette musique singulière s’associe à des performances de danses butô, une danse née au Japon dans les années soixante, dans un contexte de contestation des valeurs esthétiques et sociales largement entamées par le mouvement Gutaï et "l’anti-art". Cette « danse du corps obscur » s'inscrit en rupture avec les arts vivants traditionnels du nô et du kabuki, qui semblent impuissants à exprimer des problématiques nouvelles. Proche de la performance, la danse n'est pas spectaculaire au sens où elle relève d'une introspection, d'une disponibilité au monde. Explorant les spécificités du corps japonais, le butô aborde des thématiques universelles. Née dans un contexte sociopolitique d'après-guerre, cette danse subversive se caractérise par sa lenteur, sa poésie et son minimalisme. Elle évoque une imagerie grotesque, des sujets tabous, des environnements extrêmes ou absurdes.
Cette danse, qui est l’essence du mouvement de vie, est présente depuis toujours chez l’homme et en tous lieux : elle est atemporelle et universelle. Les gestes pratiqués invitent les participants à dépasser les idées reçues et les réflexes sociaux qui les isolent de leur vraie nature et contrarient le mouvement naturel. Ils amènent à une recherche sur le mouvement et permettent d’en retrouver le sens et, par là même, le sens de l’être au monde.
 
Cet événement est organisé par Aventures Électroacoustiques (Michel Titin-Schnaider), Motus, L’Autre musique et le laboratoire de recherche en Esthétique de la Performance et des Arts du Spectacle (EsPAS, institut ACTE umr 8218 CNRS-Paris I Panthéon Sorbonne), avec le soutien du Cube.
Conférenciers et artistes-chercheurs : Ivan Magrin-Chagnolleau, Gérard Pelé, Célio Paillard, Frédéric Mathevet.
 
Avec : JC Eloy, Denis Dufour, Alexandre Yterce, Pali Meursault (compositeurs), Gyohei Zaitsu, Maki Watanabe, Juju Alishina, Masaki Iwana, Yumi Fujitani (danseurs)...
 
 
Deux jours d'événements 
 
22 performances de danse contemporaine (butô) associées à 21 concerts de musique acousmatique (concerts de haut-parleurs), un colloque réunissant artistes et chercheurs, une exposition avec des photographies de danseurs butô et des vidéos de performances butô et de musique contemporaine…
Avec entre autres, les danseurs Juju Alishina, Masaki Iwana, Yumi Fujitani, Maki Watanabe et Gyohei Zaitsu et des compositions de Denis Dufour, Jean-Claude Eloy, Alexandre Yterce, Pali Meursault .
 
Des colloques de 10h à 15h30 / Entrée libre 
 
- Vendredi 23 "Le corps et le sonore" et samedi 24 octobre "Pratiques contemporaines au risque de la danse butô et de la musique acousmatique", ces journées sont l’occasion d’interroger les liens entre la création musicale électroacoustique et la danse butô, entre le geste dansé et la musique spatialisée, entre la pratique sonore acousmatique et la performance.
 
Des performances de 16h à 22h / Réservation en ligne 
 
Vendredi 23 et samedi 24 octobre, trois sessions, avec chacune trois à quatre performances, vous font découvrir divers artistes de la scène bûto allant de jeunes artistes à des artistes confirmés.
 
 
Lieu : Le CUBE, CENTRE DE CRÉATION NUMÉRIQUE , 20 cours Saint Vincent / 92130 Issy-les-Moulineaux
Renseignements : 01 58 88 3000 / Contact presse : Rémy Hoche
www.lecube.com