Close

La lumière augmentée par la danse

In-hope, Jeanne Bloch
Croisant technologies optiques et émotions pures, Jeanne Bloch - co-fondatrice de IN-HOPE - vient renouveler l'innovation sensorielle. Comment augmenter le mouvement par la lumière ? Comment pousser l'innovation au bout du geste ? Vêtements, objets, espaces... pour découvrir des interactions développées à partir de la lumière.
 
IN-HOPE crée une nouvelle esthétique de l'éclairage ainsi que de nouveaux usages pour un monde sous contrainte énergétique extrême. Co-fondé par Jeanne Bloch, artiste-chorégraphe et spécialiste du développement durable, IN-HOPE est un laboratoire de R&D dédié au développement d'objets lumineux utilisant la faible luminescence pour produire des éclairages utiles et économes en énergie. Il s'appuie sur des méthodes d'expérimentations centrées utilisateurs développées à partir de techniques de danse et de mouvement sensoriel, posant la question de l’impact des nouvelles technologies sur l’industrie de la mode.
 
Photo ©Sophie Gillmann
 
Le lundi 1 février 2016 de 18h30 à 20h30 Jeanne Bloch exposera au PROTO204, plateforme d’innovation, de création et de formation qui met en réseau les étudiants, les chercheurs, startups, les entreprises et les institutions de Paris-Saclay. A la fois lieu d’innovation et café connecté, cet espace ouvert vient accélérer le partage d’expérience et catalyser l’intelligence collective par la mise en réseau des communautés scientifiques.
 
 
Jeanne Bloch, chorégraphe, artiste, est mondialement connue et reconnue par sa recherche artistique qui repose essentiellement sur les alternatives à l’éclairage scénique économes en énergie. Ainsi, elle explore les possibilités de création de la lumière à partir d’un vêtement porté par des danseurs ainsi que sa résistance au mouvement. Ses derniers travaux ont permis de produire une palette d’effets esthétiques et techniques qui constituent le matériau de ses créations chorégraphiques, impliquant des expérimentations technologiques à base de procédés low tech et high tech : nouvelles LEDs, propriétés conductrices des textiles, surfaces de projection et de réflexion. Elle intègre à chaque instant le travail sur le mouvement.
Jeanne fût une des premières en France à avoir travaillé sur les enjeux de développement durable des grandes entreprises, en réalisant il y a dix ans le premier cahier de tendances sur la consommation durable.
Elle a, entre autre, animé un atelier de création de danse à Roubaix en mars 2015, en off des FashionTechDays, en faisant participer des élèves de l'école de danse du Ballet du Nord, tout en évoluant entre l'Europe et les États-Unis.
 
Lieu : PROTO204 - 200 Rue André Ampère - Bures-sur-Yvette, 91440