UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Les lauréats du Prix Fibre de l'Innovation 2013

fibreoptique1

La 5ème édition du Prix Fibre de l'Innovation s'est déroulée le jeudi 25 avril dernier. Manifestation organisée par Opticsvalley et clôturée par François Lamy, Ministre délégué à la Ville, sur le thème « Territoires vivants, Territoires innovants », à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Les dix candidats nominés, tous représentants d'une entreprise ou d'un laboratoire membre d'Opticsvalley, ont présenté devant près de 300 spectateurs, en trois minutes chrono, leur innovation.

fibreinnovation-prixLe public a ensuite désigné chaque lauréat (un dans la catégorie « Recherche », un dans la catégorie « Entreprise ») par vote secret à partir des trois critères de récompense indissociables dans ce prix : l'avancée (scientifique, technologique ou technique), la pertinence (économique, sociétale ou citoyenne) et la qualité de l'expression (clarté, vulgarisation, séduction).

Dans la catégorie « Recherche », c'est Guy Deniau, du CEA Saclay qui a remporté le trophée pour son projet « Implants intraoculaires de nouvelle génération » : Vers un nouveau standard pour l'opération chirurgicale la plus pratiquée au monde : la cataracte.

Dans la catégorie « Industrie », c'est Vincent Lanticq, de CEMENTYS, qui a remporté le trophée pour son projet « SmartSleepers » : Des traverses de chemin de fer intelligentes pour améliorer la sécurité et réduire les coûts liés à la maintenance du réseau ferroviaire.

Les autres nominés étaient, dans l'ordre de présentation au public :

Catégorie « Recherche »

- SUPÉLEC - Jean-Louis Guenego - Projet « Open Cloud Protocol » (OCP) : Solution ouverte de stockage sécurisé peer to peer permettant à chacun de valoriser des espaces de stockage informatique

- TÉLÉCOM SudParis - Yaneck Gottesman - Projet « Hyperspectral » : Une réflectométrie optique permettant d'accéder à la richesse des informations délivrées par les capteurs moléculaires pour le développement des médicaments de demain

- TÉLÉCOM SudParis - Maryline Laurent - Projet « DiASE » : Système d'authentification ultra léger et robuste adapté aux RFID, capteurs, PDA et à diverses applications de smartgrid, verrouillage de portes, traçabilité

- UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE - Damien Baigl - Projet « Petite cuillère optique » : La lumière d'une LED permettant, pour la première fois, de mélanger des liquides dans des laboratoires sur puces, Lab on Chip

Catégorie « Industrie »

- FIE-IOGS - Aurélien Linz - Projet « Arteffect » : Éclairage de loisir adaptatif permettant de réduire le coût et la consommation énergétique tout en proposant un rendu visuel de qualité supérieure

- HGH SYSTEMES INFRAROUGES - Gildas Chauvel - Projet « Spynel-S » : Caméra infrarouge panoramique pour surveiller 24h/24 les sites sensibles, permettant grâce à sa résolution jusqu'à 30 Mpix de détecter et traquer toute intrusion, sur 360°, dans un rayon de plusieurs kilomètres

- PRESANS - Albert Meige - Projet « Presans, chasseur d'experts » : L'élite des experts mobilisée pour vous donner les clés de lecture de votre business et vous aider à mettre en lumière de nouvelles perspectives stratégiques innovantes

- THOMAS SINCLAIR LABORATOIRES - Yves Jacquot - Projet « Verre progressif spécial DMLA » : Verres progressifs surpuissants pour patient souffrant de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge).

opticsvalleyOpticsvalley, le réseau optique, électronique et logiciel en Ile-de-France

• Fédère la communauté des technologies optique, électronique et logicielle en Ile-de-France : entreprises (petites, moyennes et grandes), établissements d'enseignement supérieur, laboratoires de recherche, et entités publiques et privées qui soutiennent l'innovation et le développement économique

• Accompagne les acteurs de l'Innovation, notamment les PME, dans leur développement : stratégie, moyens de financement, ressources humaines, connaissance des marchés et emploi. Opticsvalley facilite les partenariats entre les différents acteurs du réseau

• Accroît la visibilité de marchés en expansion et de leurs acteurs et facilite, sur ces marchés, l'émergence de coopérations

Présentation des dix projets lauréats nominés

ceasaclayGUY DENIAU / Projet « Implants intraoculaires de nouvelle génération »

Avec plus de 19 millions de poses d'implants intraoculaires par an dans le monde, le traitement de la cataracte est l'opération chirurgicale la plus pratiquée. Toutefois, la prolifération cellulaire et le développement bactérien qui peuvent apparaître durant les années qui suivent l'opération constituent un problème majeur pour l'industrie des implants, avec une probabilité de cataracte secondaire de plus de 40% en dix ans.
Le CEA SACLAY a développé dans son laboratoire un procédé de fonctionnalisation de la surface des matériaux (GraftFast®). Ce procédé, très simple, a été appliqué sur la surface d'implants intraoculaires afin de greffer des molécules heparin‐like. Les premiers résultats sont extrêmement prometteurs car les implants ainsi modifiés présentent une double fonctionnalité anti‐prolifération et antibactérien. La start‐up BioWinTech a été créée en mars 2012 pour développer ce projet en partenariat avec ce laboratoire.

supelec-logoJEAN‐LOUIS GUENEGO /  Projet « Open Cloud Protocol » (OCP)

Open Cloud Protocol (OCP) est un protocole spécialement conçu pour le cloud storage dans des environnements hostiles en bord de réseau. Ses particularités sont :

 Réduire le besoin en data center en utilisant le stockage potentiel de toutes les gateways, femtocells, smartphone, etc.
 Garantir la sécurité (persistance, performance et surtout confidentialité) des données sur des machines administrées par des entités inconnues.
 Être ouvert pour permettre la collaboration et assurer une transparence des processus pour une vraie sécurité.

OCP rend possible plusieurs business :

 Les places de marché de stockage
 Les télécommunications CDN sans data center

institutminestelecom-logoYANECK GOTTESMAN / Projet « Hyperspectral »

L'innovation présentée concerne un développement instrumental récemment breveté permettant l'enregistrement « Asynchrone » de la phase de signaux optiques.
Au-delà des approches précédentes, elle autorise une mesure très sensible de la phase d'objets déformables en régime non stationnaire. Ses champs d'application sont variés et incluent le diagnostic médical ou l'aide au développement de nouvelles thérapies (ex : instrumentation de lecture de puces bio-photoniques pour l'analyse d'interactions biomoléculaires ou la tomographie Doppler cohérente pour le diagnostic précoce de maladies).

Des applications non médicales en cours d'investigation sont également visées (sécurisation biométrique, instrument de caractérisation de circuits photoniques).

institutminestelecom-logoMARYLINE LAURENT / Projet « DiASE »

L'innovation définit un dispositif de sécurité léger et robuste basé sur une adaptation du cryptosystème à clés publiques NTRU. Ce dispositif permet à un appareil de très faibles capacités (en mémoire, calculs, énergie), comme des capteurs, étiquettes RFID, PDA... de s'authentifier vis‐à‐vis d'un système centralisé et de chiffrer un faible volume de données.
L'adaptation de NTRU qui est faite porte sur la méthode de génération et de multiplication de polynômes qui permet de répartir astucieusement l'effort de calcul en exigeant très peu de ressources du côté de l'appareil et en laissant le gros du travail au système centralisé.
Unique en son genre, cette innovation offre un large champ d'applications : Smartgrid sécurisé avec chiffrement des relevés de mesures, verrouillage de portes (véhicules, portail, maison...), sécurité de l'environnement domestique, traçabilité sécurisée (logistique)...

sorbonneuniversites-logoDAMIEN BAIGL / Projet « Petite cuillère optique »

Les dispositifs microfluidiques permettent aujourd'hui de manipuler et d'analyser très précisément, à très haut débit, des quantités infimes de liquide (inférieures au nanolitre), avec des applications révolutionnaires pour la chimie, la santé ou l'environnement.

Le contrôle de ces liquides est néanmoins très complexe et nécessite des appareillages massifs et coûteux, ce qui limite considérablement la portabilité et la flexibilité des dispositifs actuels. Au sein de notre laboratoire, nous développons des approches alternatives innovantes qui nous permettent de contrôler ces liquides par un simple stimulus lumineux.
Pour ce prix, nous présentons notre innovation la plus récente. À l'aide d'une simple LED, nous avons démontré pour la première fois comment contrôler, de manière réversible et grâce à la lumière, le mélange de différents réactifs au sein d'une puce microfluidique. L'article décrivant cette innovation vient d'être publié dans la revue JACS et a fait l'objet d'un article dans le magazine Chemistry World.

cementys-logoVINCENT LANTICQ / Projet « SmartSleepers »

CEMENTYS a développé, en partenariat avec SATEBA, un support en béton de rails de voie ferrée (traverses) muni d'extensomètres à fibre optique à réseaux de Bragg noyés dans le béton le constituant. Cette structure intelligente, faisant l'objet d'un brevet européen en cours de validation, a pour fonction de :

‐ Détecter les défauts de roue et les surcharges des matériels roulants
‐ Évaluer le vieillissement du parc de traverses en détectant les désordres de façon précoce avant endommagement
‐ Perfectionner le dimensionnement des traverses de chemin de fer en évaluant les sollicitations réelles auxquelles elles sont soumises

institutoptique503-logoAURELIEN LINZ / Projet « ArtEffect »

A ce jour, les éclairages scéniques obéissent à un modèle unique : des boîtiers noirs, disgracieux, qui n'éclairent que dans un angle solide restreint. Il est donc nécessaire d'associer plusieurs produits et de compléter les installations par des éclairages dédiés uniquement à la décoration. 
ArtEffect innove et répond à cette problématique en proposant pour la première fois un éclairage polyvalent, qui illumine ET décore, tout en s'intégrant facilement quel que soit le lieu oul'évènement. Notre technologie éclaire simultanément dans toutes les directions et peut donc être employée comme éclairage central, ce qui était auparavant impossible. L'espace visuel est libéré, la lumière mise en valeur, grâce à un design intelligent. Ainsi, notre innovation permet de réduire fortement le nombre de produits nécessaires à un éclairage scénique et donc de diminuer la consommation énergétique et la logistique pour aboutir à une solution d'éclairage 5 fois moins onéreuse que l'existant. Nous avons développé cette technologie au cours de nos études à l'Institut d'Optique Graduate School qui a déposé un brevet pour la protéger. Notre société sera créée au mois de mai 2013 afin d'exploiter ce brevet. 
En partenariat avec l'incubateur du 104, établissement d'art, notre volonté est d'emprunter un chemin nouveau vers la création de valeurs en associant technologie et créativité.

infraredsystems-logoGILDAS CHAUVEL / Projet « Spynel‐S »

Comment assurer efficacement la surveillance de sites sensibles étendus, telle une centrale nucléaire, un port, un aéroport, sans pour autant multiplier les caméras, et donc les coûts d'installation et de maintenance ? Avec Spynel‐S, HGH Systèmes Infrarouges révolutionne l'architecture des systèmes de sécurité. Spynel‐S, senseur panoramique infrarouge, filme, en haute résolution, jour et nuit, tout ce qui l'entoure sur plusieurs dizaines de km². À l'affût du moindre mouvement sur 360°, Spynel‐S détecte et traque automatiquement toute intrusion, immédiatement visualisée en salle de contrôle, et identifiée grâce au logiciel d'analyse d'images Cyclope.

presansALBERT MEIGE / « Presans, chasseur d'experts »

Fondée en 2008, Presans mobilise l'élite des experts pour vous donner les clefs de lecture de votre business et vous aider à mettre en lumière de nouvelles perspectives stratégiques innovantes. Les clients de Presans sont de grandes et moyennes entreprises innovantes dans des secteurs industriels tels que l'aéronautique, le spatial, la défense, l'automobile, l'énergie et l'environnement, les technologies de l'information, l'agro‐alimentaire etc. Le cheval de bataille de Presans est un moteur de recherche qui permet de dénicher les « experts les plus pertinents ». Il a fallu plusieurs années de R&D pour élaborer ce robot capable d'analyser, indexer et structurer l'information récupérée sur les pages Internet des centres de recherche, dans la littérature scientifique et sur les brevets déposés. Le résultat est une base de données d'un million d'experts de par le monde. Outre ce « Google de l'expertise », Presans a développé un service de chasseur d'experts pour de grands groupes tels que EADS MBDA, SEB ou encore Air Liquide, afin de « répondre à des problématiques hautement stratégiques ». 
Presans, start‐up de l'École Polytechnique, affiche une croissance annuelle de 200% et est récipiendaire de plusieurs prix tels que le Prix de l'innovation de l'École Polytechnique, le prix du Réseau Entreprendre, et le 91 d'Or du MEDEF

thomassinclair-laboYVES JACQUOT / Projet « Verre progressif spécial DMLA »

La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge (DMLA) touche plus d'un million de patients âgés en France et 6 à 8 millions en Europe. Jusqu'à présent, il n'existait pas de verres progressifs pour ces patients permettant une vision simultanée au Loin et au Près. Le verre progressif DMLA que nous avons développé est adapté aux exigences visuelles de ces patients, dont l'acuité visuelle est comprise entre 2/10 et 6/10. Il possède, entre autre, une Addition exceptionnelle de +5.00 dioptries, unique sur le marché, qui en fait le progressif le plus puissant au monde.

 

Loading...
Loading...