UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Index Ventures investit dans TheFamily !

Index Ventures investit dans l’accélérateur Parisien TheFamily, et renforce ainsi l’écosystème des startups en France. Cet investissement a pour but de contribuer au développement du programme audacieux dédié aux entrepreneurs Français.

Alice Zagury, Présidente de TheFamily explique, “Notre objectif est d’offrir le meilleur programme possible. Avec cette nouvelle association, il s’agit surtout de s’entourer de personnes rares et passionées qui partagent nos valeurs et plongent avec nous dans l’aventure de TheFamily : créer d’un système d’éducation puissant et mettre en place ce que nous appelons des privilèges pour entrepreneurs : des solutions sur mesures aux problèmes systématiques qu’ils rencontrent tous en France.”
“Nous adressons la “Dark Matter” locale, c’est-à-dire tous les entrepreneurs qui ne savent pas encore qu’ils peuvent l’être ! C’est je crois, la plus belle opportunité que l’on doit servir dans un écosystème émergeant.
Cela suppose plus de diversité, de femmes et de gens aux compétences qui vont au-delà du monde du business.”

TheFamily est en marche depuis fin Mars 2013. A la différence des incubateurs ou accélérateurs traditionnels, la structure n’offfre pas d’espace de travail ou de co-working. L’équipe de TheFamily, à la manière d’un salon parisien, organise des rencontres pour ses entrepreneurs avec des investisseurs, des innovateurs du monde entier qui débarquent dans la capitale, le tout au rythme d’un programme intense qui aide leurs poulains à accélérer leurs échecs et à accéder à leur marché. L’atmosphère qui y règne est chaleureuse et exigeante.
C’est déjà plus de 800 candidatures que TheFamily a reçu, pour une sélection de 30 startups, dont plusieurs qui ont depuis levé des fonds ou reçu des offres de rachat.
Alice Zagury ne limite pas l’approche de TheFamily aux startups, mais adresse l’ensemble des acteurs de l’écosystème : “Nous avons la chance d’être suffisemment indépendants et radicaux pour pouvoir parler à tous des acteurs - startups, investisseurs, membres du gouvernement et grandes entreprises, dans le but d’aligner les intérets de chaucun. Notre vision est clairement écosystémique. Rien ne sert d’accompagner 100 startups par an si les acteurs clefs ne suivent pas eux aussi une dynamique innovante ambitieuse.”

Malgré l’essor d’une nouvelle communauté entrepreneuriale en France, le contexte demeure difficile pour les startups. L’équipe de TheFamily identifie les problèmes inhérents et les attentes des entrepreneurs pour créer des outils efficaces d’accélération, adaptés au contexte local.
“Nous n’oublions pas que l’on est un pays révolutionnaire. On constate à notre échelle, que notre génération de créateurs est frustrée mais croissante. Je parie que tôt ou tard, que nous allons renverser le rapport de force. Les entrepreneurs français partent à l’étranger, beaucoup reviennent en France et partagent ce désir de changement. Oui, c’est dur, mais ça change. Le meilleur est à venir. La France n’est pas “startup-friendly”, comme nous le rappellent trop souvent nos interlocuteurs étrangers, qu’ils soient investisseurs ou incubateurs, mais la bonne nouvelle c’est qu’au moins, si vous y arrivez en France...vous pourriez presque y arriver n’importe où ailleurs !”

L’un des problèmes inhérent est directement imputable au système éducatif. “La plupart des entrepreneurs vient d’écoles de management. Nous souhaitons encourager aussi les autres filières, surtout quand on a la chance d’avoir des formations aussi réputées que celles de nos écoles de design, d’art ou d’ingénieurs.
Il faut rendre accessible l’entrepreneuriat à ces jeunes là, en levant les barrières psychologiques, en proposant des outils et des sources d’inspiration, en leur prouvant que c’est possible.”

C’est un challenge qui ne se limite pas aux jeunes entrepreneurs mais déborde largement sur les enjeux de la politique économique face à la révolution numérique. “La confusion qui a guidé les actions politiques à l’égard des startups en France est celle qui consiste à croire qu’une startup est la version miniature d’une entreprise. Une startup n’est pas une mini entreprise. Une startup est une organisation temporaire à la recherche d’un business model au potentiel de croissance immense. Je ne crois pas que ce soit au gouvernement de guider les entrepreneurs à travers une énième administration qui place les critères de sélection aux mauvais endroits et détourne les créateurs du dévelopment de l’essentiel : leur produit. En revanche j’espère que nous pourrons inspirer les lois à venir. Nous sommes là pour aider le gouvernement
dans ce sens.”

TheFamily a pour ambition d’accélérer 100 startups en dix-huit mois en offrant un programme d’éducation et de privilèges qui joue avec les codes de la culture française. L’accélérateur a récemment révélé son nouveau projet de Château en Normandie. “Toute grande famille dispose d’un château en France” commente avec malice Oussama Ammar, co-fondateur de TheFamily. “C’est un privilège pour les entrepreneurs qui veulent s’offrir un vrai temps de concentration avec les membres de leur équipe, dans un paysage apaisant, sorte de Villa Medicis des startups. Il y a quelque chose de très français à TheFamily, on aime la bonne cuisine et on recherche un certain niveau de la qualité de vie, ça fait partie des nombreux avantages à être en France.”

L’approche originale de TheFamily corrélée avec sa vision écosystémique, c’est cela qui a séduit Index Ventures. Réciproquement, Alice Zagury note la capacité du fonds à leader en Europe une dynamique seine pour l’investissement en amorçage.
“Tous les fonds d’investissement ne voient pas forcément la pertience stratégique dans le fait d’investir dans un accélérateur plutôt que directement dans de jeunes startups. Index l’a vu. En plus d’avoir un réseau de plus de 200 startups prometteuses, ils ont la bonne approche, capable de prendre des décisions d’investssement en moins d’une semaine, ils comprennent les enjeux des très jeunes startups. On partage la même vision pour de développement des écosystèmes européens. Cela ne signifie absolument pas que nous sommes exclusifs avec Index, on adresse l’ensemble des fonds avec lesqules nous aimons travailler. Il s’agit d’un partenariat qui va renforcer notre programme et lui permettre de se développer sur des bases solides.”

Martin Mignot de chez Index Ventures commente: “Alice, Oussama et Nicolas, forment le trio le plus atypique et complémentaire que je n’ai jamais vu. Le résultat de cette association donne un ensemble d’actions incroyablement innovantes et audacieuses. Ils dirigent TheFamily à la manière d’une startup, testant constamment de nouvelles idées et itérant rapidemment en ping-pong avec leurs utilisateurs (les entrepreneurs de leur portfolio). Je crois qu’ils ont le bon dosage de creativité et de discipline dans l’éxécution, pour un impact massif sur l’entrepreneuriat en France.”

 Lire l'article de UP' : TheFamily, la villa Médicis des startups (Conversations / avril 2013)

 

Loading...
Loading...