UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Trois PME françaises primées au CES de Las Vegas 2014

Trois PME françaises, Netatmo, Sen.se et Medissimo seront primées pour leurs produits innovants au CES de Las Vegas du 7 au 10 janvier 2014, la grand-messe mondiale de l'électronique grand public qui offre une visibilité sans équivalent.

"Trois Français ont déjà été distingués l'année dernière au CES et il est important de rendre hommage au travail d'entreprises françaises qui sont parfois plus connues aux Etats-Unis qu'en France", a souligné mardi devant quelques journalistes Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'Economie numérique et à l'Innovation.

"Nous avons déjà été récompensés lors de la dernière édition du CES pour notre station météo, nous allons donc essayer de continuer à tenir ce rythme !", a plaisanté Fred Potter, fondateur et PDG de Netatmo, qui va recevoir un prix dans la catégorie "Home Appliance" (petit électroménager) pour son thermostat connecté.

Un boîtier dessiné par Philippe Starck

Après la station météo personnelle qui mesure la qualité de l'air dans un logement (concentration de CO2, niveau d'humidité...) et permet de consulter les données en temps réel sur smartphone, tablette ou PC, Netatmo a lancé en septembre un thermostat connecté qui se branche sur la chaudière (prix : 179 €).

Ce boîtier dessiné par Philippe Starck permet de contrôler son chauffage à distance "mais aussi de délivrer des diagnostics thermiques de l'habitation, et, par la simple lecture de données, de dire si le logement est bien isolé", souligne Fred Potter. Pour cette société qui réalise 15% de son chiffre d'affaires en France, être mis en avant dans un salon comme le CES "aide considérablement pour être distribué dans des zones géographiques où ne serions jamais allés". Et permet aussi de doubler en un an les effectifs, qui vont passer de 32 actuellement à une soixantaine en 2014.

Ce salon est aussi un excellent atout pour attirer les investisseurs : Netatmo a levé 4,5 millions d'euros en juin dernier auprès de l'ancien responsable d'Apple en Europe Pascal Cagni, et de deux fonds d'investissement, Iris Capital et le FSN PME.

La PME Sen.se, qui compte pour sa part douze salariés, va également être récompensée à Las Vegas pour un objet connecté présenté au jury du CES mais "qui ne sera dévoilé que le 5 décembre prochain", explique à quelques journalistes son concepteur Rafi Haladjian. Précurseur de l'internet des objets connectés version grand public avec le petit lapin communicant "Nabaztag" sorti en 2005, Rafi Haladjian a depuis lancé la plateforme Sen.se dont le but est de connecter entre eux données, objets et machines.

Des objets connectés

"Car la question est, comment vivre dans un environnement où on va avoir 30, 50 ou 100 objets de communication dans la maison ? On ne peut pas passer son temps à appuyer sur des boutons ou régler ces appareils un par un", souligne-t-il. "Tous ces objets doivent devenir intelligents : le fait d'être connectés ne les rend pas forcément communicants, ils doivent aussi être 'apprenants' et capter des données dans leur environnement pour avoir un comportement plus autonome, anticiper et pas seulement obéir à l'utilisateur".

Troisième lauréat, la société Medissimo et son "imedipac", un pilulier hebdomadaire connecté, muni d'une puce RFID pour pouvoir s'insérer dans un boîtier "communiquant", et qui va indiquer au patient via des signaux lumineux ou sonores quel médicament prendre, et à quelle heure.

A Las Vegas, ces trois petites sociétés vont succéder aux Withings, Sculpteo, Invoxia ou encore UrbanHello, autres groupes Français primés lors des éditions précédentes. Afin de poursuivre sur cette lancée et plus globalement de favoriser l'émergence de PME innovantes, Fleur Pellerin souligne la volonté du gouvernement de "construire en France un écosystème dynamique". Elle rappelle que la mission gouvernementale "Objets connectés" - l'un des 34 plans de la "Nouvelle France industrielle" -, récemment confiée à Eric Carreel (co-fondateur de la startup Withings), doit rapprocher les acteurs du secteur et les aider à trouver des financements.

(Source  : AFP- 13 novembre 2013)

 

Loading...
Loading...