UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Le marketing de l'incertain : méthode agile de prospective

Crédit photo Only photosOu la méthode agile de prospective par les signaux faibles et les scénarios dynamiques.

Il y a juste un an sortait « Signaux faibles. Mode d'emploi », aux Editions Eyrolles qui a reçu un accueil positif auprès des entreprises et entités par son introduction nouvelle à la prospective. Aujourd'hui, poursuivant sa démarche, Philippe Cahen a conçu une nouvelle approche marquée du sceau « de l'incertain » dans lequel s'inscrivent de plus en plus les actions des entreprises.

La prospective n'est pas réservée à une élite. Cette méthode originale, souple et économique le prouve.

Entre le marketing avec ses exigences de plus en plus à court terme (quelques mois) et la prospective faite à long terme (quelques décennies), Philippe Cahen pratique le marketing de l'incertain qui répond aux attentes des entreprises et entités entre ces temps trop courts ou trop longs.

S'appuyant sur de très nombreux exemples, cette méthode de prospective - agile parce que fondée sur l'Homme, son intuition, sa créativité et sa richesse collaborative et non sur le processus – décrit pas à pas les étapes des signaux faibles et des scénarios dynamiques.

Notre monde n'a jamais été aussi incertain. Comment anticiper dans l"incertitude et être le premier et pas la copie ?  Qu'est ce que les signaux faibles ? Comment, où et pourquoi  recueillir ces signaux faibles ? Comment faire parler ces signaux faibles pour en tirer toute la richesse et imaginer les ruptures de demain ? Comment imaginer et construire des scénarios dynamiques qui font voir le présent avec les yeux du futur ? Pourquoi et comment les scénarios dynamiques libèrent ceux qui les pratiquent pour devenir les premiers et pas la copie ? Comment donner de l'avance aux entreprises dans le temps et en faire des entreprise 4D, des entreprises 4 dimensions ?

Le "marketing de l'incertain" est un outil de compréhension et d'anticipation des évolutions de notre monde afin que l'entreprise comme toute entité ou le particulier soit acteur et non suiveur de la marche du monde.

Se libérer des idées toutes faites pour penser l'avenir demande du travail, beaucoup de travail et du travail méthodique. Pour citer Gaston berger : "la prospective est tout autre chose qu'un recours à la facilité. Elle suppose une extrême attention et un travail opiniâtre". La démarche des signaux faibles nécessite le recueil de données pertinentes, apprendre à se "déprendre", se mettre collectivement en situation de créativité, à cela près qu'il ne  s'agit pas d'accumuler des idées nouvelles, mais plutôt de remettre en cause les définitions que les acteurs considèrenent comme allant de soi. Philippe Cahen reprend à son compte le mot déconstruction  utilisé par Derrida, et il s'agit dans sa méthode d'un travail collectif qu'il appelle le retour aux fondamentaux.

A ce stade, l'intervention prend l'allure d'une chasse aux idées reçes, une détection des contradictions si évidentes qu'elles ne sont pas perçues des acteurs. Par exemple, existe-t-il une médecine pour les bien portants ? La dynamique de cet exercice n'est autre que le doute philosophique. Elle est néanmoins nouvelle pour la plupart des acteurs, car l'enseignement transmet comme certitudes des paradigmes temporaires qui servent bien imparfaitement à baliser le réel. Dès l'adolescence, on enseigne à croire plutôt qu'à douter.

Face à cet obstacle, Philippe Cahen mise sur l'insoumission : "le premier franchissement de la limite est douloureux, le second ne l'est plus. Il en est de même pour ces définitions de scénarios dynamiques : passé le premier frisson de transgression, le second est moins fort... Cette transgression, c'est le frisson de l'émotionnel dépassant le rationnel. C'est aller vers l'incertitude."

A propos de Philippe Cahen

Depuis 1995, Philippe Cahen, Ingénieur Général des Mines, Docteure n Sciences de l'information et de la Communication,  intervient en prospective auprès d'entreprises et entités pour imaginer leurs futurs. Il développe une méthode de prospective originale, souple et économique, fondée sur les signaux faibles et les scénarios dynamiques. Depuis 2003, il envoie tous les mois La Lettre des Signaux Faibles à 7500 abonnés.

Conférencier, enseignant, il est régulièrement sollicité par les médias. Il a écrit "2100, récit du prochain siècle", "2100, Odyssée de l'Espèce", "Les Institutions contre l'innovation", "Le monde en 2025",...

Pour contacter Philippe CAHEN : http://fr.twitter.com/signauxfaibles

amazonLe marketing de l'incertain. Méthode agile de prospective par les signaux faibles et les scénarios dynamiques. Editions Kawa / Collection : Tout savoir sur ... Auteur : Philippe Cahen - Préface : Thierry Gaudin - Postface : Benoît Sarazin - 152 pages. 

Crédit photo : Only Photos

 

Loading...
Loading...