UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Les nouvelles clés du succès des stratégies numériques internationales

strategienumeriqueLe sommet international du numérique « April in Paris » organisé, pour la deuxième année consécutive en avril dernier à Paris par le groupe JOUVE en partenariat avec le CIGREF, a permis de réunir plus d'une centaine de grands dirigeants d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie et des personnalités de renommée mondiale, pour leur permettre de partager leurs expériences et leurs perceptions des nouvelles stratégies d'entreprises, dans un contexte socioéconomique global migrant vers le numérique.

Pour cette seconde édition, le Groupe JOUVE s'est associé au CIGREF, réseau des grandes entreprises françaises pour la promotion de la culture numérique, et à différents partenaires américains comme The Conference Board, une organisation mondiale rassemblant les dirigeants des plus grandes entreprises internationales, le Book Industry Study Group (BISG) ou encore le Yankee Group qui est la principale société mondiale d'étude, d'analyse et de conseils, spécialisée dans le secteur des communications sans fil et mobile.

tomasovSelon Thierry Tomasov, Président et Directeur général du Groupe JOUVE :

« Cet événement s'inscrit dans un contexte de migration accélérée vers le numérique. Tous les acteurs, quel que soit leur secteur d'activité, deviennent aujourd'hui des fournisseurs de contenus sociaux et mobiles et l'objectif d'un évènement tel que celui-ci est de leur permettre d'échanger sur leurs expériences tout en tirant profit de cette mutation. Le Groupe JOUVE, dont les activités sont aujourd'hui au cœur du numérique, souhaite être l'un des moteurs de ces changements.»

claudiehaignerePour une nouvelle culture numérique...

« Les données numériques sont le nouveau pétrole du 21ème siècle » a d'abord commencé par annoncer Madame Claudie Haigneré, Présidente d'Universcience (établissement qui réunit depuis 2010 le Palais de la Découverte et la Cité des Sciences). Pour Claudie Haigneré, la révolution technologique actuelle ouvre la voie d'une nouvelle civilisation et d'une culture numérique à part entière : « Cette culture nécessitera de nouvelles formes d'intelligences pour se développer, des compétences créatives et collaboratives. Dans cette nouvelle civilisation, les « Digital Natives » côtoient les « Digital Migrants » : la dextérité numérique innée des uns doit s'appuyer sur l'expérience humaine accumulée des autres. Nous devons abandonner la pensée cloisonnée et réfléchir de manière transversale, donner à chacun les moyens d'accéder et d'être à l'aise avec les outils numériques, transmettre des connaissances mais aussi des compétences. La sagesse sera de rendre le numérique intelligent.»

Lire l'intégralité du discours de Madame Claudie Haigneré 

janisFaut-il tout numériser ?

Sur ce point, M. Janis Karklinš, Sous-directeur général pour la communication et l'information de l' UNESCO, a tenu à rappeler toute l'importance que consistait à préserver le patrimoine documentaire mondial y compris les documents numériques. L'UNESCO travaille dans ce cadre à la protection du patrimoine documentaire numérique : « l'objectif est d'éviter un Alzheimer numérique ! Il faut définir ensemble une politique globale de numérisation. Est-il pour autant nécessaire de tout numériser ? Peut-être pas, mais il faut au contraire procéder à des choix de numérisation des contenus historiques, tout l'enjeu étant de sélectionner ce qui doit être numérisé. » L'Unesco organise dans ce cadre en septembre à Vancouver, Canada, une conférence internationale « Mémoire du Monde dans l'ère numérique : numérisation et préservation » autour de ces thèmes.

Nouveaux modèles de gouvernance pour l'entreprise numérique.

Penser de nouveaux modèles de gouvernance est désormais devenu un enjeu stratégique pour les entreprises et les organisations publiques. Les personnalités invitées à s'exprimer sur ce sujet ont notamment souligné à quelle point la révolution numérique modifie radicalement les modèles d'affaires évoluant de systèmes linéaires vers des systèmes en réseaux. L'influence de chaque acteur économique dépend aujourd'hui de plus en plus des réseaux auxquels il appartient et du nombre de relations qu'un individu, une entreprise, une marque est capable de toucher, d'informer et de mobiliser.

Sur internet et en particulier sur les réseaux sociaux, les marques sont devenues des individus à part entière et se confondent dorénavant avec leurs consommateurs et leurs usagers. Il est par ailleurs aujourd'hui possible de tout tester très rapidement, d'où l'importance de la prise de pouvoir par les clients sur la conception des produits et des services des marques et des entreprises. Le consommateur a pris une place centrale dans la chaîne de création de valeur.

Comment les nouveaux usages numériques, les réseaux sociaux, la mobilité, le cloud et le crowdsourcing créent-ils de nouveaux produits et services ?

L'innovation numérique doit être absolument une innovation ouverte réalisée sur les bases du crowdsourcing qui est devenu la nouvelle sagesse collective. Chaque marque doit dorénavant consulter l'ensemble de ses parties prenantes : clients, fournisseurs, salariés,...« Il faut impliquer le public, n'essayez pas de conserver le contrôle, il faut une innovation totalement ouverte, sinon cela ne fonctionnera pas. Soyez totalement ouvert !... Engagez-vous correctement et à fond, demandez toujours moins que ce que vous êtes prêt à donner » invoque Philippe Bloch, fondateur de Colombus Café et modérateur de ce sommet.

buffardPascal Buffard, Président du CIGREF et d'AXA Group Solutions a précisé : « La révolution numérique des modèles d'affaires, qu'ils soient BtoC ou BtoB, se traduit notamment par une transformation radicale de l'architecture traditionnelle linéaire de la chaîne valeur vers une nouvelle organisation en réseau, à la fois complexe et changeante, une primauté du consommateur dont la place évolue dans la chaîne, une dimension service qui devient prévalente, une personnalisation croissante de l'offre, une convergence entre les acteurs de l'écosystème de l'entreprise accompagnée d'une systématisation des partenariats et enfin d'une extinction progressive des avantages compétitifs durables qui se traduisent par une recherche d'innovation constante. » Lire la synthèse.

jonathanApril in Paris a été conclu par Jonathan Spector, Président-Directeur Général du Conference Board : « Cette journée a été particulièrement dense et riche d'enseignements. Il est d'ailleurs étonnant de constater que de nombreux points de vue et opinions sont unanimement partagés par des dirigeants de grandes entreprises ou d'organisations évoluant pourtant dans des secteurs très différents les uns des autres et parfois même sur différents continents. Parmi ceux-ci, j'ai retenu quelques points importants qui semblent constituer la base de cette réflexion commune : Dans le monde numérique, aller vite est devenu au moins aussi important qu'être intelligent. La transparence est l'une des valeurs essentielles de la culture numérique. La réputation des organisations est également devenue une dimension importante. Le leadership du dirigeant numérique doit être plus motivant qu'imposant et le nouveau management sera horizontal. Les entreprises doivent se repositionner dans la chaine de valeur où le consommateur devient central et non plus final....Ce sont de nouvelles données, avec bien d'autres encore, que toutes les entreprises et organisations doivent dorénavant rapidement intégrer.»

La Fondation CIGREF vient, dans ce cadre, de publier deux synthèses des premiers résultats de ses travaux : « modèles d'affaires, coproduction de valeur & systèmes d'information » et « modèles d'affaires dans l'espace numérique ».

A propos de JOUVE :

Prestataire de services, le groupe Jouve est au cœur des contenus, du numérique et des nouveaux médias de diffusion (Externalisation des processus métiers, services éditoriaux, impression et services associés, It solutions). Leader de la production de livres numériques, numéro 1 de la numérisation patrimoniale, le groupe est également un des leaders du marché français du BPO «Externalisation des processus métiers». Créé en 1903, Jouve est un Groupe familial à l'actionnariat stable, qui compte plus de 3000 collaborateurs sur 27 sites de production dont 16 en France. www.jouve.fr

A propos du CIGREF :

Le CIGREF, Réseau de Grandes Entreprises, a été créé en 1970. Il regroupe 130 grandes entreprises et organismes français de tous les secteurs d'activités (banque, assurance, énergie, distribution, industrie, services, ministères ...). Le CIGREF a pour mission de «promouvoir la culture numérique comme source d'innovation et de performance». Le CIGREF est présidé depuis le 19 octobre 2011 par Pascal BUFFARD (DG AXA Group Solutions) ; Jean-François PEPIN en est le Délégué Général depuis juillet 2001. www.cigref.fr

 

 

Loading...
Loading...