UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

La réalité augmentée se met au service de l'e-commerce

realiteaugmentee2L'industrie du e-commerce est, à ce jour, l'une des plus dynamiques. Dans ce contexte, nombre de boutiques en ligne ne cessent d'émerger dans des univers variés. La préoccupation majeure des e-commerçants est donc naturellement d'attirer de nouveaux clients, de créer avec eux une relation durable, et d'améliorer la rentabilité de leur site.

Quels que soient les atouts de l'e-commerce, il lui reste encore des choses à envier à la distribution traditionnelle en points de vente. Ce constat est particulièrement évident dans certains univers où la notion « d'essayage » est capitale : lunettes, bijoux, montres... En effet, permettre aux consommateurs en ligne de s'approprier le produit est une des dernières barrières à franchir.

La maturité des technologies de réalité augmentée permet enfin de lever cette barrière, et certains secteurs se positionnent en précurseurs.

A titre d'exemple, rappelons-nous les initiatives lancées en nombre croissant depuis deux ans dans le monde de l'optique par de grandes enseignes. L'essayage virtuel se démocratise. En effet, les technologies de nouvelle génération offrent une interactivité fluide et jamais proposée par les anciens modes 2D statiques, y compris en mobilité. Les consommateurs accèdent désormais à des outils leur permettant par exemple d'appliquer sur leur visage différents types de lunettes et de bouger la tête pour avoir une idée précise de la taille, de la forme et de l'effet rendu des modèles avant d'acheter.

De plus, l'arrivée à très court terme de solutions de réalité augmentée dédiées, clé en main (mode de distribution SaaS) devrait contribuer à démocratiser ces nouveaux usages auprès de tous les acteurs : simplicité de déploiement, approche financière packagée... Dorénavant, les spécialistes de la vente en ligne peuvent créer et configurer très rapidement une solution d'essayage virtuelle comprenant l'ensemble de leur catalogue produits à un coût attractif et sans contrainte technique particulière.

Notons également que ces systèmes intègrent une série de fonctionnalités métier. En témoigne par exemple dans le monde de l'optique la mesure de la distance interpupillaire du client directement sur le site de l'opticien en-ligne. Les offres semblent donc abouties et adaptées aux souhaits des consommateurs et des e-commerçants.

La réalité augmentée améliore sensiblement l'expérience du consommateur en ligne et s'intègre de façon naturelle dans un parcours client de plus en plus social : ils essayent virtuellement leurs articles, se prennent en photo pour demander l'avis des proches ou bien affichent leur acquisition sur Facebook.

L'amélioration de l'expérience pour le client contribue à fidéliser en tissant un lien qualitatif avec l'enseigne ou la marque qui propose un tel dispositif. De plus, la confiance accrue dans l'acte d'achat impacte directement le volume des ventes de même que le taux de retour produits.

http://www.t-immersion.com/

 

Loading...
Loading...