UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Comment développer une bonne démarche d'open innovation : petit cours en dix points

openinnovationdevOn constate que l'importance de « l'ouverture » dans la démarche d'Open Innovation, au-delà des mots, doit se traduire dans les pensées puis dans les actes des utilisateurs.

Comme le souligne Chris Thoen, une entreprise sans Recherche & Développement interne serait incapable de retirer la vraie valeur d'une démarche d'Innovation partagée car incapable de juger les idées extérieures, les adapter à l'entreprise, les industrialiser...

Le meilleur exemple en est La Maison Blanche aux USA, qui par un Mémo adressé à tous les départements et agences gouvernementales communique sa feuille de route pour le développement des sciences et technologies. Ce mémo commence par rappeler que « les découvertes scientifiques et l'innovation technologiques sont les moteurs principaux d'une amélioration de la productivité et qu'ils sont indispensables pour le développement de l'économie, sauvegarder l'environnement, améliorer la santé de la population et la sécurité nationale ». Parmi les règles à respecter lors de la demande d'un budget, une importance particulière est donnée à l'Innovation Partagée, l' Open Innovation.

 

Rappelons que ce modèle d'Innovation est connu depuis 2001 aux USA et fut adopté par de grandes entreprises telles que Procter&Gamble, Starbuck, IBM...

Il est intéressant de voir qu'en cette période de crise, ce modèle est désormais considéré comme un axe majeur de développement.

Voici donc les 10 règles nécessaires à une bonne démarche d'Open Innovation :

1. Des personnes qui sont capables de manager les relations avec les clients et partenaires : ces personnes doivent être flexibles, avec de bonnes compétences en communication et émotionnellement intelligents, en plus de l'intelligence classique.

2. La capacité à accepter l'idée que les meilleurs ne travaillent pas tous dans son entreprise ou son service ainsi que la volonté de s'ouvrir et travailler avec les meilleurs dans ET hors de l'entreprise.

3. La volonté d'aider ses collaborateurs à savoir transformer une idée ou une technologie en un business profitable.

4. Comprendre que les échecs représentent une opportunité d'apprendre et avoir la capacité à récompenser les efforts faits et les leçons apprises. L'échec est une réalité dans la vie des entreprises qui essayent d'innover. La réaction du leader de l'organisation a un impact énorme sur la culture de l'entreprise et sur les projets futurs.

5. Se débarrasser de la culture du « Pas inventé ici » : Si nous utilisons le plus intelligemment possible les idées internes et externes, nous gagnerons. Nous n'avons pas besoin de tout nous approprier et contrôler. Nous devons être capables d'utiliser les innovations d'autres entreprises et devons acheter la propriété intellectuelle à chaque fois que cela fait avancer notre business model.

6. La volonté d'équilibrer entre recherche interne et externe. La recherche externe peut apporter une valeur significative. La recherche interne est nécessaire pour pouvoir prétendre utiliser une partie de cette valeur.

7. La volonté de prendre des risques plutôt que de les éviter, en gardant le bon sens pour manager le risque.

8. Accepter que l'open Innovation soulève des questions à propos de la propriété intellectuelle...une équipe de juristes pourra avec un peu de chance adopter une attitude constructive pour progresser vers les objectifs de développement de l'entreprise.

9. Comprendre que l'Open Innovation demande de la communication Ouverte. Un environnement ouvert peut être crée grâce à un travail sur la confidentialité et la propriété intellectuelle.

10. Pas la peine d'être toujours le 1er sur le marché. Créer un meilleur business model est meilleur que d'être le 1er sur le marché.

Avec ces dix clés, la notion de risque présente dans toute démarche d'Innovation doit être acceptée par l'organisation et ses dirigeants pour savoir encourager également ses collaborateurs. Et comme le disait Albert Einstein , « Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover. »

L'open Innovation permet d'accélérer les processus d'Innovation en permettant le travail en parallèle de milliers de talents.

Les entreprises évitent également de ré-inventer la roue en sondant rapidement autour d'eux si une solution à leur problème existe déjà.

Ceci permet bien évidemment de gagner de nombreux mois sur la mise sur le marché, sans compter les gains financiers associés.

Tout ceci démontre donc bien que l'Open innovation est bien perçue comme une nouvelle méthode de travail des entreprises.

 

Loading...
Loading...