UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Quid de la montre intelligente transparente d'Apple ?

Selon le New-York Times, Apple expérimenterait un nouveau prototype de montre intelligente communicante, développée en verre flexible, la iWatch.

On parle déjà de « la prochaine innovation d'Apple », alors que Sony, Pebble et autres fabricants ont déjà au moins un modèle de montre intelligente à leur actif, sans parler de l'iPod Nano qui se portait facilement au poignet dans les versions de 2010 et 2011.

apple-iwatchflexibleCette montre serait fabriquée avec une nouvelle version du verre anti-rayures Gorilla Glass de la société Corning... le verre flexible, appelé «Willow », qui permettrait d'intégrer un écran épousant la forme du poignet, lui donnant un aspect très futuriste. 

Un service de reconnaissance vocale intégré

Toujours selon le NYT, le bracelet multitâches combinerait les fonctions d'ordinateur portable, de radio, de GPS ou encore de télévision. La nouvelle innovation pourrait même intégrer des fonctions de l'iPhone comme le service de reconnaissance vocale Siri, voire même un système de paiement, selon le quotidien.

Une montre écologique ?

Le produit embarquerait un système lui permettant d'économiser un maximum d'énergie. Le dispositif comprendrait entre autres des capteurs d'énergie solaire et un mécanisme de récupération cinétique, qui transforme les mouvements de l'utilisateur en énergie.

Et à l'instar d'un Samsung Galaxy SIII, la montre serait capable de définir si l'usager le regarde ou non et de modifier son modus operandi en conséquence. Son autonomie pourrait ainsi attendre plusieurs semaines.

Consomac.fr,  le guide d'achat du Mac et d'Apple, apporte quelques nuances : "Le reste est plus flou, mais tout le monde s'accorde à dire que l'iWatch ne devrait pas être équipé d'antennes 3G ou 4G LTE. En tant qu'assistant relié à l'iPhone, l'iWatch ne disposerait que d'une connectivité Bluetooth, et dialoguerait avec le téléphone d'Apple au besoin. On l'a compris, l'iWatch ne serait pas un produit indépendant. Ou, tout du moins, ce dernier ne serait pleinement exploité qu'en présence d'un iPhone.

D'ailleurs, on comprend aisément le problème majeur que rencontrera Apple dans la conception de cette montre et l'intérêt de limiter le nombre de composants : il s'agit de l'autonomie. Imaginez-vous, comme pour l'iPhone, recharger votre montre tous les soirs ? Bluetooth 4 consomme très peu, et il serait judicieux de ne pas équiper l'iWatch d'une connectivité Wi-Fi, par exemple. Bruce Tognazzini pointe du doigt un brevet très intéressant accordé à Apple il y a deux mois (voir dépêche : Du rechargement sans fil pour Apple ?), qui permettrait de recharger sans fil l'iWatch dès qu'un ordinateur est à proximité. Voilà qui solutionnerait en effet quelques problèmes !"

Pour conclure, toujours via le dernier papier de  Consomac.fr, l' iWatch n'est pas pour demain ! Car, selon James Clappin, président de la société Corning Glass Technologies, il faudra trois ans au minimum pour que le Willow Glass soit utilisé pour des appareils flexibles.

 

Loading...
Loading...