UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Du Chaos-Désordre au Chaos-Agile

chaosLe chaos évoque pour certains l'idée de perte de contrôle, d'anarchie et pour d'autres l'idée de créativité, d'innovation, d'initiatives. Qui a raison ? Eh bien... tout le monde ! C'est une nouvelle démonstration par Olivier Zara  pour faire suite à son dernier article traitant déjà du "Chaos" en matière de management de l'intelligence collective.

Le mot "Chaos" que j'utilise dans la présentation du management paradoxal (considérer la lecture de ce billet comme un pré-requis avant de lire celui-ci) suscite beaucoup de réactions ! Il est perçu négativement par certaines personnes et pour d'autres personnes, il crée le sentiment positif de pouvoir aller de l'avant. Pris entre ceux qui veulent que je change le mot "Chaos" par autre chose et ceux qui ne veulent pas, ceux qui insistent et ceux qui changent d'avis, j'étais perdu. Alors, j'ai décidé de créer deux nouveaux mots en espérant que tout le monde trouve son compte ! Mais, je suis conscient que ça pourrait aussi aggraver les choses

Le côté obscur du chaos, c'est le désordre. Le côté positif du chaos, c'est l'agilité.

Quand on laisse le chaos suivre sa propre dynamique, il mène au désordre. Quand on organise le chaos, il permet d'être agile.

Comment organiser le chaos ? Est-ce possible ? Oui, il y a des techniques et des processus pour cela. Mais, ce n'est pas l'objet de ce billet de les présenter en détail. Il y a des méthodes de réflexion collective comme la méthode des 6 chapeaux ou celle de Synergy4 fondées sur le coaching collectif. Il y a l'incontournable brainstorming (remue-méninges) qui est une démarche pour organiser le chaos de la création collective. Il y a aussi des processus et des technologies décrits dans la littérature sur le sujet.

Alors, il me semble important de créer deux expressions : le "Chaos-Désordre" et le "Chaos-Agile" parce qu'on doit à la fois continuer à avoir peur du chaos et en même temps, nous avons plus que jamais besoin de lui !  Il y a deux attitudes possibles.

Lire la suite du billet d'Olivier Zara sur son blog.

 

Loading...
Loading...