UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

La province d'Ontario attire un centre de recherche innovant d'IBM

ibmcanadaL'Ontario et IBM Canada ont signé des partenariats avec des universités de la province de l'Ontario de renom pour créer un Centre de recherche et de développement de technologies virtuelles de dimension internationale, dont l'investissement global sera de 161 millions d'euros.

IBM investira environ 134 millions d'euros dans le projet jusqu'à Décembre 2014, permettant de développer le Centre de recherche et de développement d'IBM Canada, base de recherche du projet.

Le gouvernement de l'Ontario, quant à lui, investira 12 millions d'euros dans la création de ce Centre, pour s'assurer que les capacités nécessaires au développement de futurs produits et services en technologie de l'information et de la communication sont mises en avant en Ontario, que les entreprises existantes en Ontario soient leaders sur leur marché respectif, que les innovations soient efficaces et que des économies soient générées dans de nombreux secteurs.

Le Gouvernement du Canada versera 15 millions d'euros pour permettre à 7 universités du Sud de l'Ontario et à IBM d'installer deux superordinateurs Blue Gene/Q d'IBM très performants et de développer une plateforme Cloud et flexible pour mener le partenariat à l'initiative de la recherche. Les universités partenaires auront accès au nouveau centre de données d'IBM basé à Barrie dans le sud de l'Ontario, qui sera pleinement opérationnel à l'automne 2012. D'autres chercheurs canadiens ainsi que des PME seront aussi invités à rejoindre ce partenariat.

Le nouveau Centre de recherche et de développement d'IBM Canada mettra à contribution une infrastructure informatique d'avant-garde pour stimuler des découvertes novatrices dans des secteurs clés et accompagner leur commercialisation. Les recherches réalisées par le Centre seront principalement axées sur :

• la gestion des données en soins de santé, telle qu'une technologie permettant aux médecins de déceler vingt-quatre heures avant chez les bébés prématurés des anomalies médicales pouvant être mortelles

• la conservation et la gestion de l'eau, notamment en réduisant la pollution dans les réseaux d'eau grâce à des systèmes de surveillance électronique des égouts et de repérage des problèmes dans les canalisations avant une fuite

• la gestion de l'énergie, notamment en trouvant des moyens plus performants pour assurer le suivi de la consommation de l'hydro-électricité, réduire le gaspillage et optimiser les économies pour les consommateurs, et

• l'urbanisation rapide et le vieillissement des infrastructures urbaines, notamment en assurant une gestion optimale des feux de circulation pour améliorer la circulation automobile.

Les projets de recherche bénéficieront de l'expansion des laboratoires de développement des logiciels et progiciels d'IBM situé à Markham au sud de l'Ontario et à Ottawa capitale de l'Ontario et de l'implantation d'un nouveau centre de données de haute performance à Barrie, ville située au sud de l'Ontario.

Pour Brad Duguid, Ministre du Développement économique et de l'Innovation, « il s'agit d'une initiative des plus palpitantes, qui démontre que l'Ontario est leader en recherche de pointe. Grâce à l'engagement de l'Ontario envers la consolidation de son économie axée sur l'innovation, et dotée d'établissements de recherche, d'une main-d'œuvre des plus qualifiés et d'un environnement fiscal favorable aux entreprises, la province attire des projets de classe mondiale, comme celui du Centre de recherche et de développement d'IBM Canada ».

« Alors que nous amorçons chez IBM un nouveau siècle d'innovation, nous investissons dans cette initiative de consolidation industrielle de manière à accroître encore davantage la compétitivité du Canada dans l'économie numérique à l'échelle mondiale, tant pour le présent que pour l'avenir. Avec nos partenaires gouvernementaux, universitaires et industriels, nous appliquerons de nouvelles approches collaboratives en Ontario pour résoudre les défis du Canada en matière de productivité et de compétitivité, en tirant d'avantage profit de l'héritage du leader IBM doté d'une expérience de plus de 100 ans en matière de recherche et développement », a annoncé John Lutz, président, IBM Canada.

En Bref

• En 2010, le secteur du TIC employait environ 276 000 personnes en Ontario, soit près de la moitié du total des effectifs œuvrant dans ce domaine au Canada.

• La région du Grand Toronto (GTA) est le troisième plus grand pôle en matière de TIC.

• Ce projet vient s'ajouter aux plus de six milliards de dollars d'investissements mondiaux en recherche et développement consacrés par IBM l'an dernier, qui avait contribué à générer plus de 1,7 milliards de dollars en exportations pour le Canada.

• IBM a ouvert son premier bureau canadien en Ontario, en 1917. Aujourd'hui, son laboratoire de développement de logiciels et de progiciels de Markham dans le sud de l'Ontario accueille la plus importante équipe de professionnels en informatique d'IBM à l'extérieur des États-Unis.

Pour en savoir plus :

Sur le programme d'innovation de l'Ontario, Canada

- L'Ontario est le moteur économique du Canada; il représente 37 % de son PIB, 39 % de sa population et 38 % de ses exportations de biens.1 Grâce à l'appui financier et aux consultations dont peuvent se prévaloir les entreprises de toutes les tailles, aux programmes de financement visant à stimuler l'innovation et la recherche et développement, et à sa main-d'œuvre qui est la plus scolarisée du G7, l'Ontario a maintenant l'économie la plus importante du Canada et l'une des dix premières en Amérique du Nord.

La province entretient des liens économiques étroits avec la France, qui est son septième partenaire commercial. Dans la province, environ 7 % des investissements étrangers directs et 15 % des dépenses en immobilisations en provenance d'Europe sont français. L'accord économique et commercial global (AECG) qui est proposé stimulera encore davantage les échanges commerciaux entre le Canada et l'Union européenne. Visiter les sites www.investinontario.com/fr et www.ontarioexports.com/fr.

 

Loading...
Loading...