UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Adieu machine à coudre ! Les couturiers créent sur les imprimantes 3D

3dcouture1La Haute couture avec un grand H telle que mise en scène sur le podium en impression 3D, grâce à la designer Iris van Herpen.

"La première fois que j'ai utilisé l'impression 3D, cela a complètement changé ma façon de penser», annonce la designer, basée à Amsterdam  et qui a étudié avec Alexander McQueen en 2005. "La 3D m'a libéré de toutes les limitations physiques. Soudain, chaque structure complexe était possible et je pouvais créer plus de détails que je ne pourrais le faire par la main. "

Elle a créé neuf pièces 3D imprimés en matériaux, allant du plastique au caoutchouc et aux métaux, en collaboration avec les architectes Daniel et Isaïe Widrig Bloch. «Quand je dessine, mon atelier de couture se transforme en un laboratoire», explique Iris Van Herpen. La Robe squelette en plastique représente un saut en chute libre :  "Tu es tellement hyper-conscient  du saut  que tu ressens les os comme si ils étaient en dehors de ta peau."

Lorsqu'elle travaille sur une nouvelle collection, les premiers croquis de Van Herpen sont bricolés avec des structures complexes numériquement, et le drapage du matériau se fait sur images virtuelles 3D de corps humains. Puis les ingénieurs le materialisent : la société  belge 3D-Printing Company produit les itérations finales à l'aide d'un laser pulsé par couches en poudre plastique ou en métal dans ses uniques formes tridimensionnelles.

Van Herpen, cependant, ne veut pas que seule la technologie domine : «Parce que ce serait créer quelque chose de vraiment mort», explique t-elle. "Ainsi,  j'essaie de combiner technologie et travail manuel pour créer une vision plus grande que la vie."

(Source : Magazine Wired /  Madhumita Venkataramanan - Mai 2012)

3dcouture3 3dcouture43dcouture5 3dcouture6


Vidéo du dernier défilé Haute Couture Paris : http://www.irisvanherpen.com/site/videos/capriole-paris-haute-couture-show

 

Loading...
Loading...