UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Une plateforme créative innovante transmédia : Dorsa Barlow

raoulpequesDorsa Barlow est le nom d'une petite montagne sur la Lune, ainsi baptisée en hommage à un cristallographe amateur anglais du XIX e siècle. Depuis le 1er mai 2012, c'est aussi une compagnie transmédia fondée sur Terre, à Bordeaux. Articulant arts, sciences et technologies, elle produit des performances, des installations, des spectacles vivants, des objets audiovisuels, des sites internet, des écritures, de l'hybridation, de l'intelligence, de la joie, du partage, des rencontres et bientôt des voyages en hydravion.

Crédit photo : Raoul Pèques © Vinciane Verguethen

Elle œuvre dans un cadre respectueux de l'économie créative numérique sociale et solidaire, et est attachée à la sauvegarde de l'environnement culturel et naturel.

Cet été, elle a débuté une levée de fonds publics et privés de six millions d'euros pour financer ses projets 2012-2014. Entre autres :

- Une plateforme en ligne de conception, production et diffusion de contenus multimédias dédiée aux artistes, artisans, scientifiques, et aussi au grand public.

- Un lieu de résidences internationales arts & sciences sur la rive sud du lac de Biscarosse, en partenariat avec l'armée française.

- Le développement transmédia (livre, CD, webfeuilleton) de Raoul Pêques et la vaisselle de 7 ans, spectacle multimédia jeune public autour du deuil, du langage et des secrets de famille, coproduit avec la Gaîté lyrique à Paris en 2011. Un spectacle pour enfants ou la magie du numérique par Maël Le Mée

- La diffusion virale de l'Institut Benway, entreprise de fiction biotechnologique vendant depuis 1950 des organes et des organismes de confort au grand public, aux grands Etats et aux grandes entreprises. Depuis 2004, ce projet a été notamment présenté à la Cité des Sciences et de l'Industrie, au Palais de la Découverte, au Musée d'histoire des sciences de Genève, et à la Columbia University (New York).

- l'invention collaborative du Patrimoine Local de l'Humanité, avec Younesco, organisme créé en coproduction avec la Ville de Bordeaux, et en futur partenariat avec l'Unesco. Avec son institut Benway, vraie fausse entreprise de biotechnologies, Mael Le Mée avait proposé pour Agora une « opération chirurgicale à trottoir ouvert » montrant le réseau d'eau de la ville façon branchements intestinaux. Conférence-performance à l'appui, comme il l'a déjà fait lors de colloques scientifiques (véritables) ou de festivals en tous genres. Ça ne s'est pas fait. Mais le Bordelais, vidéaste, scénariste de dessins animés dans le civil, est joueur. Du genre à brancher des légumes vivants sur des ordinateurs pour la manifestation « Des souris et des hommes » à Saint-Médard-en-Jalles. Ou à proposer pour la Gaieté Lyrique à Paris un spectacle pour enfants dont les décors sont entièrement pilotés par ordinateur mais uniquement faits de mots disposés en tous sens. « J'aime beaucoup le jeu, le détournement poétique, la fiction, c'est très sérieux » résume Mael Le Mée.

- la production exécutive transmédia du prochain long-métrage en animation et prises de vue réelles des Films d'ici, producteur de Valse avec Bashir, palmé à Cannes.

http://www.dorsabarlow.org

(Source : http://www.vivagora.fr/ Oct. 2012)

 

Loading...
Loading...