UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

La grotte SOL à Berkeley

grottesol5

La grotte SOL dans le jardin botanique de Berkeley, créée par l'architecte Rael San Fratello, est traversée sur un de ses pans par 1368 tubes de verres de haute qualité, assemblés et éclairés. Grâce à ces tubes et à l'effet Venturi, les sons de la cascade et du jardin sont amplifiés, visuellement le résultat est d'un bleu électrique, l'intérieur reste frais et tout ça sans l'aide d'aucune source d'énergie.

C'est un lieu spartiate, espace de solitude et proche de la nature où est présentée une expérience médiatisée de l'eau, de la fraîcheur et de la lumière. Le projet est situé dans le Jardin botanique de Berkeley à côté du ruisseau Strawberry. Il a été conçu dans le cadre du Discours sur l'exposition naturelle, qui est un projet de collaboration entre le jardin botanique de l'Université de Californie et un groupe pluridisciplinaire d'artistes, écrivains, architectes et chercheurs qui ont été invités à passer du temps dans l'extraordinaire collection du Jardin des plantes, et qui s'engagent avec les horticulteurs à développer le travail spécifique du nouveau site.

Le rôle initial du tube est l'élément de concentration de la lumière, prolongé pour transmettre l'air frais dans l'espace par l'effet Venturi, afin d' amplifier les sons de la cascade adjacente par les vibrations des tubes dans encorbellement sur ​​le ruisseau, et de créer des perceptions nouvelles du jardin.

grottesol2Les tubes de verre sont éclairés par un bleu électrique naturel qui vient de la lumière ambiante directe et qui est amenée à travers le verre et chaque tube à se modifier en intensité tout au long de la journée. Collectivement, les tubes prennent la forme d'une paroi de la grotte ou une chute d'eau, évoquant l'allégorie platonicienne de la caverne où les ombres, la lumière et les sons appellent la réalité en question. La vue à travers les tiges est à la fois kaléidoscopique et hypnotique et est devenue le foyer de plusieurs insectes trouvés dans le jardin. Le bruit d'une chute d'eau est présente à l'intérieur de la grotte SOL et la combinaison du son, de la lumière, et de la fraîcheur qui filtre à travers les fissures dans le plancher, crée un espace hautement sensoriel.

Le projet est un peu controversé en Californie car la grotte SOL cache dans son nom l'empreinte d'une autre histoire un peu moins bucolique. 1368 des 24 millions de tubes de verre de haute technologie destinés à être détruits en raison de la faillite de la société qui les a construits sont utilisés dans l'installation. L'objectif initial de ces tubes de verre était de concentrer la lumière du soleil sur un matériau photovoltaïque déposé sur leur surface interne. La société Solyndra qui les produisait a récemment déposé son bilan et se retrouve avec plus de deux millions de tubes sur les bras. Le stockage étant plus coûteux que la destruction, la société photovoltaïque à décidé de les mettre à disposition des architectes et artistes désireux de s'en saisir...

Architectes : Rael San Fratello, Ronald Rael, Virginia San Fratello, Kent Wilson, Bryan Allen, Chase Lunt, Dustin Moon, Bridget Basham.

Photo: © Matthew Millman

 

Loading...
Loading...