UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Quatre petites astuces pour favoriser l'innovation

innovation« Innover, ce n'est pas avoir une nouvelle idée, mais arrêter d'avoir une vieille idée... » Edwin Land, inventeur de l'appareil photo instantané... "Innover c'est saisir les opportunités ; c'est une idée nouvelle dont on a réussi à trouver une solution pratique (technologique, organisationnelle) la rendant réalisable, qui correspond à un besoin exprimé ou latent de clients et qui permet de gagner de l'argent"... ou encore "Innover, c'est risquer",... Je ne continue pas la liste des citations  sur l'innovation , elle est bien trop longue.

L'innovation - qu'il faut distinguer de l'invention qui n'a pas de finalité business - est la pierre angulaire de la croissance d'un marché, par l'incitation à la consommation et l'adaptation aux besoins émergents via un renouvellement de produits et services. La question latente est la même depuis des années : comment susciter au mieux cette dynamique de création et de renouvellement ? J'ai donc synthétisé quelques éléments "clin d'oeil"  pour mettre en place une innovation efficace.

Quelques rappels : 

Il existe quatre niveaux d'innovation : l'innovation de rupture, l'innovation technique, l'innovation comportementale, l'innovation incrémentale.

• 90 % des nouveaux produits sont issus du redesigning et du remarketing: « la novation » (Produit Repositionné, Produit Modifié, Produit Amélioré)

• 10 % des nouveaux produits sont issus de l'innovation vraie.

Sur 400 000 brevets (enquête de Rothwell et al., 1985) :

• 0,3 % = découvertes (par ex. les polymères)

• 4 % = nouveaux concepts de produits (par ex. : le moteur à explosion, l'ordinateur)

• 19 % = amélioration radicale d'un système existant (le VTT, la souris, le stylo bille)

• 32 % = amélioration d'une fonction d'un produit ou d'un système (les robots-minute)

• 45 % = amélioration qualitative d'un système existant (air conditionné)

D'après J. Schumpeter, cinq sortes d'innovation existent : 

Conception & Fabrication d'un bien nouveau (produit, service),  Conception & Fabrication d'une nouvelle méthode, Conception & Fabrication d'une nouvelle méthode de production,  Conception & Réalisation d'une nouvelle structure organisationnelle, Ouvrage d'une d'opportunité (nouveau débouché, business model), Adoption d'une nouvelle source de matière première ou produit semi-ouvré.

Quatre petites astuces pour bien comprendre l'innovation :

1) Les clients :

• Les fournisseurs

• La règlementation

• Les rencontres

• Les technologies

• La veille

• L'art

• Le design

• Les laboratoires

• L'étranger

2) Les "3T" de Richard Florida :

La capacité d'une entreprise à exploiter l'énergie créative de ses salariés pour une croissance économique à long terme repose sur ces "3T":

==>  La technologie: à savoir la capacité d'innovation technique et la concentration d'activités de haute technologie. Veille, formation, investissement.

==>  Le Le talent : non pas le capital humain tel qu'habituellement mesuré (nombre mesuré d'individus bénéficiant d'un niveau élevé de qualification) mais bien le capital créatif, ou talent mesuré au travers du nombre d'individus ayant une activité créative. Recrutement, liberté, respect, droit à l'erreur.

==> Et enfin, la tolérance: à savoir une culture caractérisée par l'ouverture d'esprit et l'acceptation de la diversité sous toutes ses formes. Mélange, échange, curiosité.

3) Les 10 qui "tuent"  l'innovation : 

• les experts

• les pessimistes

• les banquiers

• les autarciques

• les procrastinateurs

• les peureux

• les prétentieux

• les rationnels

• les passéistes

• les perchés dans leur tour d'ivoir

4) La sérendipité :

• Attention à l'innovation programmée

• On trouve plus souvent ce qu'on ne cherche pas que ce qu'on cherche

• La chance sourit aux innovateurs

• Retomber sur ses pattes est plus important que retomber au bon endroit

Conclusion : 

 Innover est avant tout un état d'esprit collectif, basé sur le partage. C'est être ouvert sur son écosystème : clients, partenaires, salariés

Ça ne se décrète pas, c'est une dynamique à susciter. C'est être à l'écoute de l'interne et de l'externe. L'important c'est de passer à l'acte, 

de diversifier son expérience (marteau-clou), de collaborer.

Allez, la dernière pour se faire plaisir : « La créativité est un concept, l'invention crée quelque chose, l'innovation c'est le passage à l'acte » Yves Dubreil,  Directeur de l'Innovation et de la Synthèse Automobile - Renault.

(Source : Christian Travier - Innovdia)

 

Loading...
Loading...