UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Smart Seating : connecter le monde automobile à la santé

L'ubiquité de l'automobile et ses tendances convergentes avec celles de la santé digitale donnent lieu à des alliances prometteuses.

Un nombre croissant de personnes sur la planète achète des voitures chaque année. Aux Etats-Unis, 17 millions se sont vendues en 2012, 20 millions s'en vendront en 2019. Les américains conduisent près de 3 billions de miles par an. Traditionnellement, la voiture était considérée comme étant un péril pour la sécurité comme pour le bien être ou la santé, considérant par exemple que la position assise augmentait les risques de diabète, ou encore que le temps passé dans les transports était négativement corrélé avec le bonheur.

Cependant, la voiture a évolué, afin de répondre tout d'abord à des enjeux de sécurité, puis à ceux concernant la santé. Les premières manifestations des préoccupations de sécurité sont par exemple l'obligation du port de la ceinture de sécurité dans les années 70. Dans les années 2000 apparaissent des réponses au bien-être des passagers comme les sièges chauffants. Dans le futur, l'innovation automobile pourrait aller bien au-délà de la sécurité et du bien-être, et se préoccuper de la santé des passagers.

Des tendances qui convergent vers une voiture "orientée santé"

Selon un rapport sur le Smart Seating, publié par Rock Health en partenariat avec Faurecia, le monde de la santé et de l'automobile représentent respectivement 2,7 billions et 1 billion de dollars. De nombreuses tendances sont présentes dans les deux industries, qui ouvrent la voie à une voiture "orientée santé" : connectivité, capteurs, personnalisation etc. De manière naturelle, les premières applications du Smart Seating concernent une meilleure assise des passagers.

Par exemple, les technologies SmartFit et MicroFit développées par Faurecia, permettent aux passagers d'ajuster leur position assise grâce à des censeurs insérés à leur siège tout en regardant un écran qui leur suggère la posture optimale. Mais surtout, dans le cadre du développement de l'industrie des voitures intelligentes, l'automobile, devient naturellement un outil qui, comme un smartphone, laisse pénétrer les technologies de la santé pour des applications qui touchent à tous les domaines de la santé, du diabète au rythme cardiaque de son passager.

Le Smart Seating, un nouveau concept pour connecter les voitures avec des services de santé

Le Smart Seating permet d'intégrer à la voiture une technologie intégrée à son infrastructure même de la voiture, d'y connecter une application et encore de récupérer des données de celle-ci. Certaines marques en ont déjà pris acte. Ford a par exemple intégré des services pour les diabétiques. Ainsi au niveau de l'infrastructure de la voiture, un moniteur de glucose Medtonic est intégré et l'application WellDoc qui permet de gérer l'évolution de son diabète, y est connectée. De la même manière, BMW a développé Nigel, un moniteur intégré quipé de censeurs qui permet de mesurer le rythme cardiaque et la pression artérielle de son propriétaire. Au-delà du Smart Seating dans le cadre de la voiture, l'optimisation de notre position assise s'applique à de nombreux cas, d'un voyage en avion à notre assise au bureau, pour laquelle nous passons huit heures par jour.

Article paru dans L'Atelier San Francisco - 19 avril 2013

 

 

Loading...
Loading...