UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Vichy Neogenic : l'innovation de renaissance capillaire

On ne peut plus ignorer l'information, elle est partout : la molécule star des laboratoires Vichy - la Stémoxydine - permet l'apparition de 1700 nouveaux cheveux après leurs trois mois d'essai d'utilisation régulière. Pour la première fois, une marque réussit à démontrer l'importance capitale des cellules souches dans le domaine capillaire.

Pour réveiller les bulbes endormis et stimuler ainsi la renaissance capillaire, a été mis au point Neogenic, un traitement qui, pendant trois mois, booste les cellules souches ; cellules grâce auxquelles le cheveu démarre un nouveau cycle de croissance…une avancée spectaculaire dans le domaine de l'alopécie

Nous perdons chaque jour entre 50 et 100 cheveux explique le professeur Reygagne, dermatologue au centre Sabouraud et qui a participé à la mise au point de la molécule et, contrairement à une idée reçue, les femmes sont aussi concernées que les hommes par le manque de densité capillaire, dont le cuir chevelu est visible ou clairsemé.

Entre deux cycles de pousse, le bulbe capillaire entre dans une phase de dormance pendant laquelle il suspend son activité et reste vide. Pour en sortir, le bulbe capillaire a besoin d'un signal de réveil : c'est en travaillant sur cette étape décisive que les laboratoires de L’Oréal Recherche, en collaboration avec des chercheurs du centre de santé de la peau et du cheveu Sabouraud, à Paris, ont découvert que la calvitie pouvait être causée par la mise “au repos” des follicules pileux, qui freinent (ou même empêchent) la repousse des cheveux. 

La Recherche L'Oréal a découvert le rôle primordial des cellules souches dans le réveil des bulbes en dormance et le renouvellement de la chevelure.
Dercos Neogenic à la Stémoxydine, est donc la première molécule à l'action biomimétique pour favoriser le bon fonctionnement des cellules souches. Cette innovation a été présentée à deux congrès de référence, le congrès européen en recherche capillaire (EHRS) et le congrès européen de dermatologie (EADV). La Stémoxydine® a fait l’objet de dix publications et trois posters. 
Une étude sur une population enrichie en cellules souches folliculaires en culture in vitro a démontré que la Stémoxydine® mime les effets de l'environnement hypoxique optimal pour la bonne fonctionnalité des cellules souches.

Serait-elle LA molécule miracle contre la calvitie ? 

TAUX NORMAL D’O²                                                         TAUX FAIBLE EN O²                            TAUX NORMAL EN O² + STÉMOXYDINE®

Un médicament clé

Il peut jouer un véritable rôle social : les chutes importantes de cheveux peuvent avoir “des conséquences psychologiques importantes”, explique le professeur Reygagne. “Culturellement, la chevelure a toujours été un symbole de séduction, de vitalité, parfois même de pouvoir, en tout cas elle participe de l’estime de soi”, note le scientifique. La calvitie toucherait aujourd’hui près de 50% des hommes âgés de plus de 50 ans.

La Stémoxydine ne provoque pas d’allergie, et peut donc utilisée par toutes les personnes. Cependant, elle ne peut avoir d’effet sur les personnes ayant une calvitie totale.

Des découvertes basées sur le fonctionnement des cellules souches

En marge de l'étude clinique menée dans son service, les scientifiques en ont réalisé une autre encore plus minutieuse sur le « réveil » du cheveu de 23 personnes. « Jusqu'à aujourd'hui, poursuit le Professeur Reygagne, tous les travaux sur le traitement de l'alopécie se sont attachés à prolonger la présence du cheveu sur le crâne, cette phase de vie où il est encore visible…

Aujourd'hui, les découvertes sur le fonctionnement des cellules souches offrent des pistes très prometteuses, car l'on sait qu'elles sont directement impliquées dans le réveil des racines en dormance, c'est-à-dire la période du cycle du cheveu où son bulbe se prépare à générer un nouveau follicule. » En attendant, pendant deux à parfois douze mois, pas la moindre trace de cheveu à cet endroit en pleine sieste. « Des cellules souches qui fonctionnent bien, ce sont des cheveux au cycle parfait, et donc une chevelure qui se recrée plus rapidement et abondamment », insistent les spécialistes qui ont mené l'étude. Le rôle de la Stemoxydine, c'est d'être la vitamine des cellules souches. (Source : Le Parisien.fr)

De l'efficacité au plaisir

Vendu depuis septembre sous le nom de Dercos Neogenic en pharmacie et para-pharmacie, le traitement devra être appliqué une fois par jour sur une durée de trois mois (79,90 euros pour un mois de traitement) et est disponible sous forme de shampooing ou de crème.

Cette lotion innovante qui ne laisse aucun film gras apporterait une sensation de fraîcheur stimulante avec un léger parfum, très naturel. Et grâce à l’embout massant ergonomique, on peut même effectuer un micro-massage du cuir chevelu agréable et stimulant pour la micro circulation.

Il ne faut donc pas hésiter à prendre soin de soi et savoir bénéficier des innovations...

 

Loading...
Loading...