PORTRAITS DE JEUNES CHERCHEURS

Robin Lietar crée le premier coach digital expert de l’alimentation végétale

Mines ParisTech
Robin Lietar crée le premier coach digital expert de l’alimentation végétale. Cet ancien étudiant de MINES ParisTech a fondé en 2017, avec son amie Salomé Tenenbaum, la société VEGG’UP une application avec des recettes végétariennes et vegan personnalisées, incluant des contenus certifiés par des professionnels de la santé. Alors qu’il était encore étudiant et souhaitant réduire sa consommation de viande, Robin et sa future associée réalisent qu’il existe une volonté croissante dans la société actuelle mais qu’il est parfois difficile de passer à l’acte. Ils imaginent alors cette application originale. Avec un message : « Accepter les échecs et persévérer ».
 
MINES ParisTech est un acteur majeur de l’innovation. L’accompagnement à l’entrepreneuriat et l’engagement en faveur de l’open innovation sont des sujets stratégiques pour MINES ParisTech.
L’aide à la création d’entreprise, coordonnée par le Pôle Innovation et Entrepreneuriat (POLLEN), couplée à la formation des élèves ingénieurs via l’option « innovation et entrepreneuriat », a permis la création d’une quarantaine d’entreprises en 20 ans, dont une vingtaine ces cinq dernières années. Dans sa volonté de faire naître des innovations et inventions, MINES ParisTech encourage également la création de « spin-off ».
Pour refléter cette dynamique, MINES ParisTech vous fait découvrir ses entrepreneurs de talent. Aujourd’hui, rencontre avec Robin Lietar, co-fondateur de VEGG’UP.

Trois questions à Robin Lietar, Alumni MINES ParisTech Promotion 2017 

Que vous a apporté la formation MINES ParisTech dans votre aventure d’entrepreneur ?
 
Robin Lietar : Elle m’a ouvert de nombreuses portes et permis d’acquérir des compétences solides pour mon aventure dans l’entrepreneuriat. Le cycle Ingénieur Civil m’a permis d’appréhender les enjeux d’une entreprise dans sa globalité et ma spécialité Innovation-Entrepreneuriat m’a donné la possibilité de découvrir l’écosystème des start-ups et de m’approprier les méthodologies propres à la création d’une jeune entreprise : définition du problème, business-model…
 
Quelles sont les perspectives de développement  de VEGG’UP ?
 
RL : La société a lancé une application iOS en février 2018 et nous comptons déjà plus de 7 000 utilisateurs. Nous lancerons une version Android en juin 2018 afin d’accélérer notre croissance. Nous travaillons par ailleurs avec les distributeurs bio pour leur proposer des solutions digitales afin de renforcer leur positionnement et d’enrichir l’expérience utilisateurs en magasin. Nous amorçons également une première pré-levée de fonds auprès de Business Angels pour le mois de septembre afin d’aider à renforcer notre équipe et développer la partie marketing.
 
Quel serait votre conseil pour un jeune entrepreneur ?
 
RL : Selon moi le meilleur conseil est de bien s’entourer et de trouver une équipe investie ; le sujet est bien souvent pris à la légère. Il faut qu’il y ait de vraies affinités d’un point de vue humain mais également au niveau des compétences, afin qu'il existe une complémentarité ainsi qu’une réelle adhésion au projet.
Il faut également faire preuve de résilience et de flexibilité, accepter les échecs et persévérer jusqu’à trouver le produit qui correspond à l’usage attendu. L’expérience de l’entrepreneuriat est un véritable marathon et il faut apprendre à identifier les priorités, pour avoir la tête claire quand on est sous l’eau !     
Biographie :
 
  • 1994 : Naissance à Gassin (83)
  • 2010-2017 : Cycle Ingénieur Civil, option Innovation et Entrepreneuriat à MINES ParisTech
  • 2016-2017 : Master Machine Learning and Big Data à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI)
  • 2017 : Co-fonde VEGG’UP pour son projet de fin d’étude
  • Juillet 2017 : Intègre le campus de start-up Station Fà Paris (le plus grand campus de start-up au monde créé par Xavier Niel)
  • Novembre 2017 : Lauréat du 4e prix PEPITE national - Tremplin pour l'entrepreneuriat étudiant.
Visionner l’intégralité de l’entretien :