Conversations

Professeur Franco: "On sait reconstruire le vivant"

Franco - bioprinting

Reconstruire nos organes, foie, reins, peau, cœur et pourquoi pas cerveau à partir de nos cellules souches et en impression 3D ; une folie de science-fiction ? Non car les scientifiques avancent à pas de géants sur ce terrain du bio-engineering, du bio printing et de la reconstruction du vivant. UP’ Magazine a rencontré l’un des plus éminents acteurs de cette épopée pour la vie. Le Professeur Dominique Franco, Professeur Emérite à l'Université Paris-Sud, ancien chef du service de chirurgie de l'hôpital Antoine Béclère de Clamart, responsable de l'unité d'hépatologie translationnelle du DHU Hepatinoiv, à l'Institut Pasteur. C’est une des grandes figures de la construction d'organes et de tissus à partir de cellules souches. Il dirige l’association CellSpace, destinée à promouvoir la recherche dans le domaine de la bio-construction de tissus et d'organes.

Dans son interview vidéo exclusive à UP’ Magazine, le Professeur Franco nous parle d’un monde nouveau, fascinant et peut-être aussi un peu inquiétant ; celui de l’ingénierie des cellules souches, des biomatériaux, du micropatterning et du bioprinting, des bioréacteurs et de modélisation du vivant. Suivons-le dans ce voyage extraordinaire vers l’homme reconstruit et pourquoi pas augmenté…

 

 
Portrait de Dominique Franco devant une oeuvre d'Anna MIKKE
 
 
 

 

Articles en relation
La Fabrique du vivant « Mutations / Créations 3 »

L’archéologie du vivant et de la vie artificielle est exposée au Centre Pompidou qui présente de manière prospective les œuvres récentes d’une cinquantaine de créateurs ainsi que des recherches issues...

Cérémonie de clôture du Prix Design & Science

Depuis octobre 2018, 35 étudiants de Strate école de design, ENS Paris-Saclay, Centrale Supélec, Télécom et ENSTA ParisTech travaillent en groupe autour du thème « Intelligence Artificielle » dans...

Nos cerveaux resteront-ils humains ?

Le XIXe siècle était celui des mesures physiques du crâne ou du cerveau pour justifier la hiérarchie entre les sexes, les races et classes sociales. Les critères modernes du XXe siècle sont les tests...