Close

De Vingt mille lieues sous les mers à SeaOrbiter

Jacques Rougerie et Alexandrine Civard-Racinais - Editions democratic Books- 2010 - 256 p

Préface de Jean-Loup Chrétien, postface de Joël de Rosnay.

« C'est de l'océan que naîtra le destin des civilisations à venir". Telle est l'intime conviction de l'architecte Jacques Rougerie, persuadé qu'un jour l'homme tissera de nouveaux liens avec la « Planète Mer », matrice de toute vie sur Terre et garant de l'avenir des générations prochaines. Des « mériens » qui, sous l'eau, prépareront notre futur dans l'espace.

Cette vision s'incarne en Galathée — sa première maison sous-marine —, Aquaspace — trimaran d'observation voué à la célébration des splendeurs océanes —, Nausicaa et Océanopolis, phares de la connaissance au service de la préservation de l'environnement marin... Bientôt, SeaOrbiter — vaisseau d'exploration aux formes futuristes — voguera sur le plus grand fleuve de la mer : le Gulf Stream.

Inspirées par le vivant, ces formes architecturales bioniques sont autant de ponts jetés entre les rêves des hommes, entre Terriens et créatures marines, désir et réalité, océan et cosmos.

Posé par Paul Valéry, « un regard sur la mer, c'est un regard sur le possible ». Alors, lorsque sous la coupole de l'Institut de France, le nouveau membre de l'Académie des beaux-arts affirme devant ses pairs : « J'ai regardé la mer et j'ai rêvé des possibles », le lecteur ne peut qu'être tenté de plonger avec lui.

Dans le sillage de Jacques Rougerie, il croisera les astronautes-cosmonautes Jean-Loup Chrétien et Claudie Haigneré ; l'explorateur Jean-Louis Etienne ; l'environnementaliste Jean-Michel Cousteau ; les explorateurs des profondeurs Henri-Germain Delauze et Jacques Piccard ; et bien d'autres... Forts d'une expérience singulière, les vingt et un membres de ce Grand Équipage apportent leur propre éclairage à cette aventure hors du commun.

Visionner l'émission d'Universcience TV "On a aimé ce livre", consacrée à l'ouvrage : 

 

amazon