Close

Vivre avec les robots - Essai sur l'empathie artificielle

vivre avec les robots
Vivre avec les robots - Essai sur l'empathie artificielle de Luisa Damiano et Paul Dumouchel - Editions du Seuil - Février 2016
 
Un robot social est un robot autonome capable de changer lui-même sa programmation par apprentissage et conçu pour fonctionner au sein d'environnements socialisés, c'est-à-dire des milieux façonnés, contrôlés et occupés par des êtres humains. Leur apparence physique n'est pas faite pour tromper : ils restent aux yeux de tous des robots qui ne "singent" pas l'homme.
Il est pourtant possible de leur conférer individualité et intentionnalité. Les recherches les plus avancées visent à les rendre capables de simuler des émotions et à les doter d'empathie. La robotique sociale tend à créer des substituts, des robots susceptibles de nous remplacer dans certaines tâches, mais sans pour autant qu'ils ne prennent notre place.
Ces robots sont en conséquence des objets techniques d'un type très particulier. Les robots sociaux, contrairement à la plupart des objets techniques modernes, sont faits pour être présents plutôt que pour disparaître ou s'absenter dans la performance de la fonction qui les définit. La majorité des objets techniques omniprésents dans notre vie demeurent invisibles tant qu'ils fonctionnent correctement. La présence active, qui est la condition essentielle de leur rôle de substitut, est au contraire la caractéristique centrale des robots sociaux. Cela est particulièrement manifeste dans des domaines que le livre explore en profondeur : les services en général, les soins de santé en particulier, et le militaire.
 
Ce livre dessine les traits d'une transformation technique, sociale et culturelle déjà en cours de réalisation, une relation de coévolution qui n'a jamais eu de précédent dans l'histoire de l'humanité. Cette relation avec des créatures artificielles dotées de compétences sociales et capables de remplir des rôles sociaux va conduire l'humanité à une bifurcation où des formes neuves de socialité seront susceptibles de surgir.
 
"Qu'est-ce qu'un robot ? Pourquoi des robots ? Quels robots ? Vivre avec les robots prend comme point de départ qu'il est plusieurs façons de vivre avec les robots, car il existe des robots et des agents artificiels de types différents qui représentent, illustrent et mettent en oeuvre des manières différentes de vivre ensemble. Il existe parmi les agents artificiels des différences d'un autre ordre, qui diffèrent les uns des autres comme un compagnon ou un ami est différent d'une calculatrice de poche ou d'un Smartphone. La robotique sociale propose de créer des objets techniques d'un type particulier, des agents sociaux artificiels destinés à s'intégrer dans le tissu de nos relations.
En fait, Vivre avec les robots constitue aussi une enquête sur la nature et l'esprit humain et de la sociabilité. Cela peut sembler paradoxal, mais un court moment de réflexion devrait suffire pour vous convaincre qu'il ne pourrait en être autrement. Construire des compagnons artificiels, ce n'est pas seulement une aventure technologique ; cela exige aussi de se connaître soi-même et les autres, de comprendre ce qu'est une relation sociale et de saisir comment fonctionne l'esprit humain en tant qu'il est tourné vers nos interactions réciproques, plutôt que la connaissance d'un environnement que nous affronterions de manière solitaire. Cette enquête sur la nature de la sociabilité et de l'esprit, c'est la robotique sociale elle-même qui la conduit de façon plus ou moins consciente et explicite, mais inévitablement".
 
Paul Dumouchel est professeur de philosophie à l'Université Ritsumeikan de Kyoto. Spécialiste de Hobbes et de la philosophie et de l'anthropologie des émotions, il a écrit Le Sacrifice inutile. Essai sur la violence politique (Flammarion, 2011).
Luisa Damiano est chercheuse en philosophie des sciences de l'artificiel et professeur de logique auprès de l'Université de Bergame (Italie). Elle a travaillé en Angleterre dans un laboratoire de robotique sociale et mené au Japon une enquête de terrain sur l'empathie artificielle.