IDEES CREATIVES - TENDANCES

Hydrao, le pommeau de douche connecté

douche hydrao
La plupart des douches consomme 15 à 20 litres d'eau par minute par personne. Comment préserver nos ressources, les nappes profondes, dans l'intérêt général, réduire la facture d'eau dans un intérêt personnel, tout en conservant notre confort ? Une startup française s’est penchée sur le problème et a conçu un pommeau de douche connecté : Hydrao.
 
Créé par la start-up française SMART&BLUE, Hydrao est un pommeau de douche intelligent et écosensible qui veut nous aider à maîtriser notre consommation d’eau dans la salle de bain.
 
Les usages domestiques de l’eau sont les plus vitaux pour l’homme et c’est pourquoi ce sont les plus anciens. Cependant, la consommation domestique d’eau est restée longtemps réduite, non par souci d’économie, mais pour des raisons de disponibilité. L’accès facilité à l’eau potable en a stimulé la consommation qui depuis deux siècles est en augmentation constante. À Paris, par exemple, la consommation est 35 fois plus élevée aujourd’hui qu’au XVIIIe siècle ! Pour réguler cette consommation, des régulateurs de débit ont été créés ou des "stop douche", prouvant plus ou moins leur efficacité. 
Le concept d'Hydrao est lui, ludique, car il incite à faire des économies de façon simple et éducative, grâce aux couleurs qui s’éclairent en fonction du volume d’eau consommé et qui se connecte à votre smartphone pour vous communiquer les données et vous alerter quand l’usager dépasse un seuil prédéfini de consommation d’eau.
 
Le pommeau est paramétré par défaut pour virer au bleu lorsque dix litres d’eau ont été utilisés, puis au rouge après cinquante litres. Des profils spécifiques peuvent être créés depuis un smartphone, pour tous les membres du foyer, en fonction du temps que chacun s'accorde pour se laver.
Pas besoin de raccordement à l'électricité ou de batterie. Hydrao génère sa propre électricité, à la manière d'un barrage hydroélectrique, avec une petite turbine qui génère de l'électricité quand l'eau passe. Cela permet d'alimenter en électricité les LED qui vont changer de couleur en fonction du temps passé sous la douche, les capteurs, et de communiquer en Bluetooth avec le smartphone. Les retours des 1000 premiers utilisateurs d’Hydrao sont très positifs comme le montre l’étude réalisée par la société début 2016. Ils estiment avoir économisé en moyenne 22 litres d’eau par douche. «Hydrao permet de faire l'éducation des gens, de les inciter à être plus économe. Ce n'est en aucun cas une contrainte », précise le fondateur d'Hydrea, Gabriel Della-Monica.
 
Ingénieur télécom, Gabriel a travaillé pour l’industrie spatiale (responsable télécom d’Ariane à Kourou) et l’électronique grand public (Wifi, téléphonie 3G, 4G, …) avant de créer Hydrao. Passionné par la domotique et les communications sans fil, il imagine que les objets pourraient devenir “actifs” et informent leur utilisateur de leur état sans que ceux-ci fasse une démarche active. Le film de Yann Arthus Bertrand, “La soif du monde”, sur les problèmes d’eau potable de notre planète, lui a rappelé un voyage de jeunesse à Hydra. Cette île grecque est approvisionnée chaque jour par un bateau citerne pour que les touristes puissent prendre leur douche. Il s’est alors demandé : “Mais combien d’eau ai-je moi-même utilisé lors de ma dernière douche ?”… Et que dire de ses quatre filles qui passent des heures sous la douche ?!
 
Même si Hydrao a reçu une récompense au CES de Las Vegas et est déjà commercialisé (99 euros), il est actuellement en bêta-test depuis le 3 novembre sur la plateforme d’EDF Pulse & You : La nouvelle version du produit est testée en exclusivité sur la plateforme pour permettre aux créateurs d’Hydrao d’optimiser et de rendre l’utilisation la plus agréable et utile possible. Des testeurs sont ainsi invités à partager leurs feedback sur plusieurs thématiques :
 
 
 
Déjà 444 idées et commentaires y ont été publiés !