Close

16 millions d'euros pour les Nouvelles Innovations Chimiques

innovationsvertes

L'organisation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO) investit 16 millions d'euros dans la chimie

Au mois d'octobre, l'Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO) a annoncé qu'elle allait investir 16 millions d'euros dans les Nouvelles Innovations Chimiques (New Chemical Innovations, NCI) dans le cadre du consortium d'Excellence pour la Connaissance et l'Innovation (Top consortium for Knowledge and Innovation, TKI). L'industrie chimique contribuera quant à elle à hauteur de 10 millions d'euros.

Le TKI-NCI est l'un des quatre TKI dédié au secteur stratégique de la chimie, les trois autres étant : les matériaux polymères intelligents (Smart Polymeric Materials), le génie des procédés (Process Technology) et la bioéconomie (Biobased Economy).

La plupart des fonds publics investis dans le secteur stratégique de la chimie proviendront de la NWO et seront mis à disposition en consultation avec le TKI-NCI (Top consortium for Knowledge and Innovation in New Chemical Innovations). Les autres sources de financement seront les départements de génie chimique et des sciences de la vie et de la terre de la NWO, ainsi que l'Institut de Recherche Fondamentale sur la Matière (FOM) et la fondation technologique STW .

Faire collaborer les universitaires et les industriels

Cet investissement de 16 millions d'euros fait partie de la contribution de la NWO au secteur stratégique (Top Sector) de la chimie et permettra de financer des projets de recherche sous forme de partenariats public-privé entre chercheurs universitaires et industriels de la chimie. Les projets s'étendront sur une durée de quatre à cinq ans. L'objectif de faire collaborer les universités néerlandaises et l'industrie chimique sur des innovations "vertes", axées sur l'environnement.

Pour les industriels, les formes de financement sont nombreuses et suivent le principe selon lequel plus une société est susceptible de profiter des résultats de recherche, plus elle doit contribuer financièrement. Les projets peuvent regrouper un seul industriel et plusieurs partenaires institutionnels (au moins d'eux), ou il peut s'agir de plusieurs compagnies qui s'engagent aux côtés de plusieurs centres de recherche universitaires. Dans le premier cas, l'industriel doit contribuer au minimum à hauteur de 50% de l'investissement total alors que dans le deuxième cas, le cofinancement industriel total doit être supérieur à 33%.

Le TKI-NCI a aussi l'ambition d'impliquer des PME (small and medium-size enterprises, SMEs). Ces dernières pourront ainsi investir dans des projets d'envergure plus limitée mais qui requiert un investissement moins important de leur part, 20% du coût total du projet.

A propos de la NWO

L'organisation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO) est l'organisme de financement indépendant néerlandais des sciences. Sa mission est de faciliter la recherche scientifique d'excellence aux Pays-Bas par des appels d'offres nationaux et internationaux et de faciliter le transfert des connaissances vers la société civile. Chaque année, la NWO finance la recherche de plus de 5300 chercheurs talentueux dans les universités et les instituts néerlandais, pour un budget total de plus de 500 millions d'euros. http://www.nwo.nl/
(Source : site NWO 2012)