Nanotechnologies

Journée NanoLille - Productions, activités et usages des « nanos » : les conditions de la confiance

nanotechnologies
L'actualité nous rappelle régulièrement que le développement des nanomatériaux ne va pas sans poser des risques sanitaires et environnementaux. Certains nanomatériaux sont néanmoins porteurs d’applications intéressantes pour la société, par exemple pour la fabrication de matériaux résistants, le stockage d'énergie, la dépollution ou la médecine. Comment trancher dès-lors entre risques et bénéfices ? Comment évaluer et anticiper les effets des nanoparticules et nanomatériaux sur la santé humaine et sur l’environnement ? Quelles connaissances sont aujourd’hui requises pour la mise au point d’une régulation adaptée ? Comment faire coopérer industriels, chercheurs, pouvoirs publics et société civile dans la recherche de solutions pérennes pour un développement justifié et socialement acceptable des nanomatériaux et nanotechnologies ?
 
Ce sont quelques-unes des questions qu’abordera la journée NanoLille, organisée le vendredi 10 mars au sein de Lilliad à Villeneuve d'Ascq près de Lille.
Cette journée de discussion s’adresse à tous les acteurs engagés dans les nanotechnologies ou intéressés par leurs développements et leurs implications sociales et économiques. Elle vise à fournir un état des lieux particulièrement informé des connaissances disponibles et des lacunes dans chacun des domaines concernés par le développement des nanomatériaux et nanotechnologies, et à promouvoir une réflexion collective apte à baliser les prérequis d’un développement durable et responsable de ces nouvelles technologies.

Programme

• 14h-16h – 5 ateliers de 2 heures interdisciplinaires et participatifs en parallèle
1 - Comment concevoir autrement les nanoproduits ?
« Safe by design », écoconception, génie des procédés et génie des produits, analyse de cycle de vie (ACV), substitutionremplacement, inclusion des parties prenantes, ... Quelles solutions pour des produits à bas risque global ?
Avec : Jean-François Perrin, Nanomakers ; Claire Tutenuit, Entreprises pour l’environnement (EpE) ; Franck Dumeignil, Unité de catalyse et Chimie du solide, Université de Lille 1, CNRS.
 
2 – Catégoriser les nanomatériaux ?
Peut-on regrouper les nanomatériaux selon leurs caractéristiques et effets afin de dépasser le « cas par cas » ?
Avec : Sylvie Chevillard, CEA ; Emeric Fréjafon, Ineris ; Franck Vandenbulke ou Sébastien Lemière, LGCgE, Université de Lille 1 ; Bruno Fénéon, Michelin (sous réserve).
 
3 – Règlementations, normalisations, bonnes pratiques : les outils pertinents
Quels outils politiques et juridiques faut-il promouvoir pour faciliter un développement durable et sûr des nanotechnologies ?
Avec : Daniel Bernard, Afnor, Président de la Commission AFNOR X457 Nanotechnologies ; Caroline Petigny, BASF France ; Alexis Vlandas, IEMN, Université Lille 1, CNRS.
 
4 - Organiser la protection des personnels
Comment systématiser une organisation sans faille de la protection des personnels dans tous les espaces et occasions de confrontation à des nanomatériaux en contexte professionnel, tout au long de leur cycle de vie ?
Avec : Patrick Richard, Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) ; Steeve Abella, Décathlon ; Myriam Ricaud, Institut national de recherche et de sécurité (INRS) ; Aida Ponce, Institut syndical européen (ETUI).
 
5 - Demain, que faire avec les nouveaux produits nano-bio ?
Les tendances d’innovation liées à la convergence Nano-bioinformatique-sciences cognitives (NBIC) posent des questions éthiques et politiques qu’il faut savoir anticiper.
Avec : Françoise Roure, Conseil général de l'économie de l'industrie, de l'énergie et des technologies ; Bernard Vandenbunder, directeur de recherche émérite à Lille 1 ; François Berger, Grenoble Institut des neurosciences (GIN).
 
• 16h30-18h – Synthèse des ateliers et synthèse globale
 
Tarifs : 
Chercheurs, industriels, pouvoirs publics : 30 €
ONG, étudiants, citoyens : 15 € ; gratuité sur demande.
 
Contact : forum[at]nanoresp.fr
 
 
Lieu : Lilliad -Learning Center Innovation, 2 Avenue Jean Perrin - Villeneuve-d'Ascq
 
Les organisateurs :
 
Le Forum NanoRESP (www.nanoresp.fr) est une dynamique de dialogue multi-acteurs  (industriels,  académiques,  associatifs, pouvoirs  publics) sur les nanotechnologies initiée en 2013. Soutenu par une alliance public-privé, il permet de développer une vigilance coopérative à propos des controverses et de rechercher les pratiques responsables en régime d’incertitude.
Le projet Nanoscoope (http://nanoscoope.iemn.univ-lille1.fr/) est un projet chercheurs-citoyens financé par la Région Hauts-de-France. Il organise depuis 2013 des ateliers de concertation multi-acteurs et transdisciplinaires autour des différents enjeux du développement des nanotechnologies. Nanoscoope s’est associé à d’autres partenaires pour organiser cet événement du 10 mars, qui en constitue la clôture sous cette forme.
Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE, http://www.lne.fr/), établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), est le laboratoire national de référence, pour l'industrie, en matière de mesures (métrologie). Il est rattaché au ministère de l'industrie.
La Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l'économie, de l’industrie et du numérique (http://www.entreprises.gouv.fr/) a pour mission de développer la compétitivité et la croissance des entreprises de l’industrie et des services, notamment par le soutien et la diffusion de l’innovation dans un objectif de croissance durable et d’emploi.
 

 

Articles en relation
Le temps de l’innovation en Chine

Numéro 1 des déposants de brevets au monde, la Chine a engagé de très ambitieux programmes d’innovation dans tous les secteurs de l’économie : santé, éducation, urbanisme, transports TGV, urbanisme,...