Close

L'erreur de Broca

livre L'erreur de Broca
L’erreur de Broca par Hugues Duffau, Michel Lafon édition, 2016
Deux en un ! Neurosciences et sociologie : Une pédagogie remarquable sur la connectivité cérébrale et le récit de l’aventure d’un pionnier.
 
L’aventure d’un explorateur du cerveau. Il nous propose de mieux comprendre la connectique qui est au centre de notre intelligence. Il explore nos territoires cérébraux et explique les principes architecturaux qui créent les liens entre mémoire, expression, cognition, émotions… et qui font que chacun est différent. L’histoire d’une aventure humaine, qui est un modèle d’exigence et d’éthique. Profondément humain Hugues DUFFAU est un passionné au cœur des réseaux de notre cerveau et de notre société.
 
Cartographe d’un univers « plus vaste que le ciel », Hugues DUFFAU nous raconte son aventure professionnelle et celle de ses patients. Cet homme, plein d’humanité, est un découvreur des territoires précieux logés dans nos boîtes crâniennes. Neurochirurgien de renom, il parvient à opérer des tumeurs cérébrales en préservant les fonctions clés de ses patients. Pour cela, il pratique des opérations sur des patients éveillés. Testant leurs réactions cognitives, lors de l’exploration des périmètres tumoraux, il parvient à mieux comprendre l’architecture cérébrale. Il nous dévoile pourquoi notre cerveau sait se réorganiser, se réparer (jusqu’à un certain point) et pourquoi il peut aussi nous faire perdre des compétences de façon « bizarre ».Une aventure humaine, un projet ambitieux pour « réparer » un « outil » hyper connecté, agile…, où rien n’est figé, où tout circule….
 
Le cerveau connecté, un ensemble de hubs pour penser, pour éprouver… Si, par exemple, parler vous semble simple, vous comprendrez, après avoir lu Hugues DUFFAU, comment l’organisation cérébrale parvient à synchroniser des tâches qui produisent un tel résultat fonctionnel. La localisation cérébrale telle qu’on la concevait il y a 150 ans a fait long feu, il s’agit aujourd’hui de saluer l’extraordinaire maillage dont notre pensée émerge. Notre cerveau bénéficiant d’une plasticité neuronale, est soumis à des apprentissages autodidactes qui l’organisent de façon routinière grâce à la connexion des réseaux de fibres blanches. Elles structurent sa communication au sein d’une architecture distribuée où rien n’est simple. Un cerveau hyper connecté, flexible, capable de permutations, d’oscillations, d’interchangeabilité. Un cerveau où plasticité et connectivité se conjuguent dans une complexité remarquable. Les pages sur l’analogie avec les réseaux d’une mégalopole sont particulièrement éclairantes. Elles permettent de mieux imaginer les imbrications des réseaux cérébraux et les conséquences de leurs interconnections horizontales et verticales.
 
L’histoire d’un combat pour faire accepter une nouvelle réalité anatomique. Hugues DUFFAU s’est heurté au conservatisme de certains de ses pairs quand il a proposé un modèle venant contredire l’ancien modèle fondé sur une localisation simpliste des fonctions cérébrales. Rien n’est isolé au cœur de notre propre corps et en particulier de notre cerveau…Dans la société, reflet de nos connaissances sur nous même, le pouvoir est entre les mains de ceux qui sont réputés sachant. Hugues DUFFAU nous raconte son combat pour modifier les représentations venant d’une époque où ni l’IRM fonctionnelle, ni l’opération d’un cerveau éveillé n’étaient possibles. Il porte un regard sur une société soumise à des croyances routinières, comme un cerveau qui ne saurait se réorganiser en refusant d’entrer dans un processus de désapprentissage/apprentissage. Ce bouquin témoigne ainsi des difficultés d’un visionnaire pragmatique qui impose un changement de paradigme.
 
Les évocations de l’architecture « technique et fonctionnelle » du cerveau peuvent également aider tout un chacun à comprendre que chaque être est singulier et qu’il ne saurait y avoir une standardisation simpliste des modes d’apprentissage (pour les enseignants), ou des modes de collaboration (pour les managers), avec des comportements définitivement normés … Les interconnections spécifiques à chaque personne, invitent à valoriser cette richesse. L’auteur interpelle également sur les liens entre créativité et anatomie cérébrale, insistant sur le pouvoir de la diversité et sur la productivité des interactions humaines en mode coopératif multi compétences. Il montre au travers de sa propre expérience comment l’architecture cérébrale peut-être inspirante pour le management d’une équipe hyper-performante.
 
Un témoignage essentiel, facile à lire à l’époque des réseaux sociaux, des organisations agiles, du bonheur au travail, etc…. Il ne manquera pas d’intéresser tous ceux qui cherchent de nouvelles voies pour faire évoluer leur management et leur propre cerveau.