Close

Xylitol : Les français auraient 30 ans de retard !

Le Xylitol serait-il un cadeau de la nature encore « ignoré » en France ?

Nous savons aujourd'hui que le sucre accélère le vieillissement et affaiblit nos défenses immunitaires. Dommage qu'on ne l'ait pas su avant ! Maintenant on nous explique qu'il provoque ou favorise les maladies comme le diabète et la destruction de l'organe de la mastication : la dentition. Ça nous le savions à peu près tous. Mais des études récentes vont jusqu'à faire le lien avec les troubles cardiaques mais aussi le cancer et d'autres conséquences du même genre, d'un genre...mortel.
Vous sauriez tout cela si vous lisiez des publications ou bien des revues scientifiques qui « l'expliquent très bien », mais ces lectures sont destinées aux initiés. Du coup, ces nouvelles données pourtant capitales, ne sont pas « enseignées » au grand public, c'est à dire nous. C'est tout à fait regrettable, non ?
Ces maladies peuvent être prévenues et contrées par une action globale, intégrant la réduction significative des aliments riches en sucre dans notre régime ou nos habitudes alimentaires. L'OMS nous expliquait en 2004 comment réduire les maladies chroniques, le message était déjà très clair. Pour l'instant, que ce soit dans l'industrie alimentaire ou dans la culture publicitaire, les encouragements à consommer des aliments riches en sucres continuent d'œuvrer en contresens.
Malgré toutes ces alertes nous continuons à consommer plusieurs kilos de sucre blanc par habitant et par an avec des prévisions inquiétantes pour la santé à l'horizon 2016. Ce serait ahurissant de ne pas réagir !

C'est un fait nous ne réussirons jamais à nous priver des saveurs sucrées, parce-que la gourmandise... c'est humain !
Voici un article qui va vous aider à décider si OUI ou NON, dans un avenir proche, vous ferez le choix de « passer au xylitol ! » Cette question est loin d'être anodine puisqu'elle concerne votre santé.

Commençons par un mot de culture...

Le xylitol est une substance naturelle découverte par les allemands et les français à la fin du XIXe siècle. C'est un cadeau de la nature mais ils ne le savent pas encore... C'est seulement dans les années 70 que ses propriétés pour la santé humaine ont été étudiées par les finlandais.
Leurs recherches ont abouti aux applications qu'on lui connait aujourd'hui. Enfin quand je dis "on" je veux parler essentiellement des pays d'Europe du nord. La Norvège, la suède, le Danemark qui ont également inscrit le xylitol dans leurs habitudes de santé, en consomment tous les jours et ce, tout au long de la vie.
Le xylitol est en général issu du bouleau car, en effet, cette espèce est très répandue en Finlande. Il a été mis au point au cours de la dernière guerre mondiale, pour compenser la pénurie de sucre que connaissait le pays à cette époque.
Ceci explique un peu pourquoi les finlandais ont bénéficié régulièrement depuis bientôt 40 ans, d'une bonne information véhiculée par les dentistes et dans des spots publicitaires. Ils sont suivis de près par les asiatiques qui ont également été conquis par les bienfaits de ce produits sur la santé générale.

Mais il n'y a pas que du xylitol de bouleau. Il existe d'autres provenances ou « variétés » :
• Extrait des rafles de maïs, il est plus connu sous l'appellation de mithana Xylit et présente des qualités identiques à celui que l'on tire de l'écorce de bouleau. Mes différentes recherches n'ont pas fait apparaitre de différence significative. Le seul risque est qu'il soit issu de maïs transgénique.
• Il est aussi extrait de la canne à sucre.
• Il est également présent à l'état naturel dans notre organisme.

Donc dans certaines parties du monde le xylitol a gagné le titre de meilleur édulcorant naturel et reste à ce jour indétrônable. Pourquoi pas en France?

En Finlande comme dans certains pays d'Europe du Nord (la Norvège, la Suède, etc.), les efforts en matière de santé bucco-dentaire se sont portés depuis des dizaines années sur la prévention.
Il apparait qu'en France l'approche diffère un peu. La réparation et la restauration dentaire semblent figurer en pôle position (implants, prothèses, bridges, facettes, etc.) et pour cause les besoins sont bien réels !
Les statistiques et les enquêtes nous montrent que la France n'est pas une très bonne élève de l'hygiène bucco-dentaire et ce n'est pas un outrage de le dire, même si les comportements évoluent, c'est une vérité.
Je vous invite à chercher : "hygiène dentaire des français" dans Google et vous comprendrez. Les parodontites, également appelées déchaussements des dents, touchent 80% de la population adulte occidentale, ce qui en fait la maladie chronique la plus fréquente (source 1="Cabinet" 2="dentaire" 3="Hildebrandt" language=":").

Malgré un peu de négligence (il est vrai) du côté de l'hygiène bucco-dentaire il y a fort à parier que ce n'est pas la seule raison. L'hygiène alimentaire semble prendre une part de responsabilité importante dans les causes de cette situation dans notre pays.
Si nous décidons de replacer la prévention au centre de nos efforts (une profane peut-elle le dire ?), alors il sera nécessaire et indispensable d'envisager de changer nos habitudes alimentaires. Oui je sais, ce ne serait pas humain de devoir se priver de pâtisseries et autres délices ! C'est pourquoi le xylitol semble être une bonne alternative.

Le Xylitol peut-il vraiment remplacer le sucre ?

La réponse est OUI.
Contrairement à l'aspartame qui est un produit de synthèse, le xylitol est d'origine NATURELLE. Il a le même pouvoir sucrant que le sucre et n'a pas cet arrière goût en bouche que laissent d'autres produits. Il donne une sensation de fraîcheur ce qui est plutôt positif pour un édulcorant.
Côté scientifique, c'est un sucre alcool à 5 carbones de la famille des polyols (les polyalcools ou les glycols).
Vous pouvez consulter le répertoire toxicologique pour découvrir les autres noms du xylitol.

Ce que l'on doit retenir c'est qu'il est bon pour l'humain, si nous apprenons à le consommer sans excès.
Il faut noter qu'il existe une polémique concernant le classement du xylitol dans la catégorie des produits qui seraient « certainement cancérigènes au même titre que l'aspartame » mais aucune étude n'a pu en faire la preuve formelle. Les finlandais n'ont ni observé ni confirmé cette information en 30 ans de consommation. Ce qui ne signifie pas qu'elle soit fausse.

D'accord, mais comment doit-on consommer le xylitol ? Y-a t-il des restrictions ?

Nous savons que le xylitol est aujourd'hui présent dans les chewing-gums, le chocolat mais il existe également des confitures et des biscuits qui tiennent leur goût sucré du xylitol.
• Afin d'habituer l'appareil digestif il est préférable de commencer par des quantités faibles, selon les experts.
• Ensuite, Il est recommandé d'en consommer 10 à 15g chaque jour en trois fois par exemple.
• À des doses excessives de 50g par jour il peut provoquer des douleurs abdominales et des diarrhées.
• Il n'est pas du tout conseillé aux nourrissons mais recommandé aux enfants âgés de plus de 3 ans.

Dans l'alimentation :
Même à la cuisson, la saveur et la texture du xylitol restent analogues aux saveurs du sucre dans les mêmes conditions.
• Il peut être utilisé dans la préparation des gâteaux. La moitié de la quantité prévue en sucre (saccharose) suffit.
• Dans les plats chauds sucrés salés... le rendu est le même que le celui du sucre.
• Il est parfait pour sucrer le café et le thé.
• Dans les desserts il remplace le sucre dans les yaourts, les crêpes, les salades de fruits...

Pour les personnes diabétiques : Rapport du Comité Scientifique de l'Alimentation Humaine (1985) : Le xylitol est à ce jour le seul moyen pour les diabétiques de retrouver les vraies saveurs sucrées, cela mérite d'être mentionné. Son métabolisme ne fait pas appel à l’insuline, et avec un indice glycémique faible de 8, il peut être intégré au régime des diabétiques.

Pour en décider, ils devront par précaution se référer à leur diététicien(ne) pour l'adapter à leur régime ou protocole.
Les personnes concernées par une interdiction ou une intolérance au sucre n'ont plus de raison de se priver des gourmandises, à conditions de les préparer avec du xylitol et d'en parler avant avec leur médecin.

Quels sont les bienfaits du Xyulitol sur la santé humaine ?

• Nous connaissons son efficacité dans le domaine bucco-dentaire et nous en profitons depuis longtemps. ► Le xylitol est une arme sûre dans la prévention contre la carie dentaire. Mais il n'est pas seulement acariogène et anti-cariogène. Le xylitol reminéralise les dents et irait dans certain cas, jusqu'à régénérer la dent cariée.
Il parait utile de préciser un point important. Par les baisers sur la bouche, une personne qui consomme du xylitol ne transmet plus les bactéries cariogènes dont elle est naturellement porteuse... Ce qu'il faut entendre, c'est que « les bisous » sont aussi un moyen de transport de ces bactéries. Comme il est inimaginable de limiter ces gestes de tendresse, il suffit d'en neutraliser les effets négatifs.

Le xylitol protège contre les otites chez les enfants de 3 à 6 ans ! Des preuves fiables pour mieux comprendre et apprendre (à lire un document PDF des "Résumés Cochrane"). 8 à 10g en 3 prises par jour suffisent pour obtenir un effet préventif.

• Le xylitol est un remède contre l'haleine forte et l'halitose quelles qu’en soient les causes. Les gommes à mâcher sont efficaces car elles aident à augmenter la production de salive qui elle-même contient un antibactérien : le lysosyme.

• Le xylitol basifie la bouche. Les bactéries présentes dans la bouche ne parviennent pas à le fermenter. Le pH reste stable et l’acidité en bouche à l’origine de la formation des caries, n'augmente pas comme avec les autres sucres.

• C'est le partenaire idéal pour rester mince ou suivre un régime amincissant. En effet le xylitol est 40% moins calorique que le saccharose (le sucre). Inutile, là aussi de se priver des saveurs sucrées pour perdre du poids (2,4 kcal par gramme).
Voilà, je termine ici mon propos avec l'espoir que cet article vous aura aidé à y voir un peu plus clair....
Vous êtes maintenant informé(e) et prêt(e) à décider par vous même, de la nécessité ou non d'utiliser le xylitol en remplacement des formes de sucres classiques. Ce choix vous appartient. Votre santé dépend de tous ces petits gestes quotidiens. Donc, vous l'aurez compris, en plus de l'hygiène quotidienne, pour vous aider à maintenir une bonne santé bucco-dentaire et générale, réduire concrètement votre consommation de sucre finira par s’imposer naturellement.
Le xylitol à la place du sucre est une théorie séduisante.
En pratique, il est plus cher que le sucre, pour l'instant c'est un ralentisseur. On peut souhaiter que les choses évolueront dans les années qui viennent. Mais en attendant de trouver des gâteaux au xylitol dans votre pâtisserie, vous êtes libre de choisir.

Dominique Casoni, Responsable société Oral-Osmose
www.oral-osmose.fr